Electricité

Terrain non viabilisé : quelles sont les démarches pour le raccordement électrique ?

Mis à jour le

Terrain non viabilisé : quelles sont les démarches pour le raccordement électrique ?

Vous vous êtes lancé dans un projet de construction de maison neuve et avez opté pour l’achat d’un terrain non viabilisé ? Parmi les nombreuses choses à gérer, il ne faudra surtout pas oublier de raccorder votre logement au réseau électrique ! Voici comment procéder. 

La viabilisation d’un terrain : une étape indispensable pour les constructions neuves

Dans la joie de la construction d’une maison neuve, il y a une étape incontournable : la viabilisation du terrain. Certes moins glamour que le choix d’une cuisine ou d’un escalier, cette étape est néanmoins indispensable pour pouvoir profiter des différents réseaux (électricité, gaz, eau, téléphone, etc.). Sans raccordement électrique, vous n’auriez ainsi pas d’autre choix que de vous éclairer à la bougie et de faire une croix sur vos soirées télé !

Elec Energie Garantie, prix du kWh fixe
Bénéficiez d'un prix du kWh HTT fixe pendant 2 ans !
Êtes-vous concerné par le raccordement électrique de votre terrain ?

Lors de l’achat d’un terrain constructible, il est possible d’acquérir un terrain viabilisé, en partie viabilisé ou non viabilisé. Le plus souvent, cette information est mentionnée dans l’annonce immobilière. Il est toutefois possible de savoir si un terrain est raccordé au réseau électrique par la présence sur la parcelle d’un compteur électrique.

Les différentes étapes du raccordement électrique

Le raccordement électrique d’un terrain non viabilisé se déroule en plusieurs étapes.

La demande de raccordement

En France, c’est l’entreprise ENEDIS qui est chargée de procéder au raccordement électrique des logements neufs dans le respect des normes fixées par les autorités compétentes. Pour viabiliser votre terrain et obtenir l’accès à l’électricité, il vous suffit d’adresser une demande de raccordement électrique à ENEDIS. Vous pouvez le faire directement en ligne via le formulaire dédié sur le site ENEDIS-Connect.

Quels documents fournir ?

Pour votre demande de raccordement électrique, vous devez fournir de multiples documents parmi lesquels : une copie du permis de construire, une copie du plan de masse ou encore quelques photos pour décrire la situation du terrain (installations électriques présentes sur ou à proximité du terrain).

L’acceptation de la proposition formulée par ENEDIS

Dans un délai de dix jours en moyenne, vous recevez une proposition de raccordement électrique de la part d’ENEDIS que vous devez accepter dans un délais de 3 mois. Celle-ci comporte :

le descriptif des travaux (ceux réalisés par ENEDIS et ceux que vous devez réaliser vous-même) ;

l’échéancier prévisionnel ;

les coordonnées de votre conseiller ENEDIS ;

le devis.

Un conseil : anticipez !

Si vous voulez être certain de disposer de l’électricité le jour de votre installation, n’attendez pas la dernière minute pour demander votre raccordement électrique. Les travaux peuvent en effet prendre plusieurs mois.

La réalisation des travaux et la mise en service de l’électricité

Vous avez accepté la proposition de raccordement électrique pour votre terrain non viabilisé ? La 3 ème étape se résume à la réalisation des travaux et à la mise en service de l’électricité. Pour cela, il vous faudra fournir l’attestation de conformité de l’installation électrique obtenue auprès du CONSUEL. Dans la plupart des cas, c’est l’électricien en charge de votre chantier qui se charge de cette démarche.

Souscrivez votre contrat d’électricité sans tarder !

Comme pour votre demande de raccordement électrique, mieux vaut anticiper la souscription de votre contrat d’électricité. Plusieurs mois avant votre installation, choisissez votre fournisseur d’électricité. Chez ENGIE, vous avez le choix entre de nombreuses offres qui peuvent s’adapter à vos besoins !

L’ouverture de votre compteur électrique

C’est la dernière étape du raccordement électrique de votre logement au réseau de distribution d’électricité. Bonne nouvelle : c’est votre fournisseur d’électricité qui se charge de cette opération !

Besoin d’électricité pendant le chantier ?

Pour pouvoir réaliser des travaux sur votre chantier, vous avez la possibilité de demander le raccordement d’un compteur électrique provisoire. Cela vous permettra, par exemple, d’aménager votre terrain sans attendre l’ouverture de votre compteur électrique.

Raccordement électrique d’un terrain non viabilisé : coût et délais

Prévoyez entre 6 semaines et 4 mois(1) entre l’acceptation de proposition de raccordement électrique d’ENEDIS et le début des travaux. Le délai varie notamment en fonction de la situation géographique de votre terrain. Côté budget, comptez entre 1 000 € et 1 500 €(2) en moyenne pour le coût des travaux de raccordement. Ce budget diffère en fonction de la puissance souscrite pour le raccordement et de la distance entre le réseau d’électricité et votre logement (avec une différence dans le choix des câbles de raccordement électrique).

(1) https://particuliers.engie.fr/souscription/conseils-raccordement/electricite/cable-raccordement-electrique.html

(2)https://www.fournisseur-energie.com/edf-fournisseur-historique/raccordement/prix/