20eme Semaine Européenne de la Mobilité : soutenons des déplacements plus durables !

de lecture
Publié le , mis à jour le

Chaque année, l’Europe se mobilise pour encourager les citoyens et les collectivités de tous les pays à adopter des modes de déplacement plus sobres en énergie et en émissions carbone.  Du 16 au 22 septembre, cette 20eme édition se concentrera ainsi sur les formes de mobilité durables, et leurs avantages en termes de sécurité et de santé ! 

Suite à la pandémie de COVID-19, de nombreuses villes ont apporté des réponses rapides et innovantes aux besoins des usagers : création de pistes cyclables, zones piétonnières, réduction des vitesses de circulation… Aujourd’hui, voici le moment de pérenniser ces actions pour offrir plus de sécurité et une meilleure santé aux citoyens de toute l’Europe. Une volonté qui se reflète dans le slogan choisi pour cette 20e édition de la Semaine Européenne de la Mobilité : « Restez en forme. Bougez durable ! ».

semaine européenne mobilité

Nos mobilités : un impact fort sur le climat…

Faisons le point sur nos habitudes. En France, 121 millions de tonnes de CO2 étaient émises par les transports en 2018, et 54% de ces émissions étaient dues à l’automobile ! Mettre un coup de frein sur notre utilisation des automobiles thermiques est donc une priorité si nous voulons gagner notre combat pour le climat.

Mais les habitants ne peuvent agir tout seul : pour se passer de la voiture au quotidien, ils doivent pouvoir compter sur des réseaux de transports en commun fiables, fréquents et étendus. Ceci explique pourquoi dans les communes les plus isolées, le taux d’utilisateurs quotidiens de l’automobile est de 55% contre seulement 5% dans Paris intra-muros !

 

…et sur notre santé !

En plus d’avoir un impact sur le réchauffement climatique, les transports contribuent activement à la pollution de l’air. Le dioxyde d’azote, par exemple, est irritant pour nos voies respiratoires et les particules fines sont causes de maladies graves.

Ainsi, on estime que la pollution de l’air et les particules fines font 48 000 victimes en France, et 7 millions dans le monde.

Les transports sont aussi une source de nuisance sonore et constituent plus de 80% des bruits émis dans notre environnement. En France, on compte plus de 9 millions de personnes exposées à ces bruits à un niveau critique pour leur santé. Soit presque 1 français sur 7 ! Heureusement, nous pouvons changer tout ça !

 

Comment passer à une mobilité plus vertueuse ?

À notre échelle, nous pouvons dès maintenant agir pour protéger notre santé et notre planète :

  • en favorisant le télétravail : nous pouvons éviter des millions de déplacements chaque semaine et les émissions de CO2 qui vont avec !
  • en optant pour les commerces de proximité : accessibles sans voiture, ils renforcent le tissu social de nos quartiers.
  • en optant pour des mobilités plus douces : la marche ou le vélo ont le double avantage de n’émettre aucune émission et d’être bons pour la santé. Par exemple, 30 minutes de vélo par jour réduit de 30% les risques de développer une maladie cardiovasculaire, le diabète, le cancer, le stress… d’après l’OMS.
  • en misant davantage sur les transports en commun pour les longues distances : ils sont moins émetteurs en gaz à effet de serres et plus sûrs. Les accidents mortels sont 24 fois plus rares en trains et 15 fois plus rares en bus qu’en voiture.

Gardons tout ça à l’esprit lors de nos prochains déplacements ! 

ENGIE accompagne et récompense ses clients lorsqu’ils consomment moins et mieux !

Vous êtes clients ENGIE? Via votre Espace Client, accédez gratuitement à Mon Programme pour Agir.

Retrouvez des conseils et des défis pour baisser votre consommation et gagner des points (les KiloActs). Utilisez- les pour soutenir des projets et obtenir des cadeaux écoresponsables !

Je découvre

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article