ENGIE pionnier des énergies renouvelables : la preuve en 9 chiffres et infos

de lecture
Publié le , mis à jour le

Pionnier dans le développement des énergies renouvelables, ENGIE est plus que jamais déterminé à faire de la transition énergétique une réalité. On vous le prouve avec ces 9 infos-clés sur notre engagement !

Plus de 30 ans d’investissement dans l’énergie éolienne

C’est en 1990, il y a plus de 30 ans, qu’ENGIE a mis en service ses premières éoliennes terrestres. Ces 5 éoliennes ont été déployées dans le parc de Port-la-Nouvelle dans l’Aude. En 2019, la première d’entre elles a finalement été démantelée : ses capacités de productions était devenues bien inférieures aux standards actuels.

96 % de composants recyclés lors du 1ᵉʳ démantèlement

En 2019, ENGIE Green a démantelé le 1ᵉʳ parc éolien français du groupe. Résultat : 96 % des composants ont pu être recyclés. Demain, nous irons encore plus loin grâce à une nouvelle résine bientôt utilisée dans les pales des éoliennes : 100 % recyclable, ce matériau innovant permettra de mettre en place des infrastructures totalement recyclables afin de produire une énergie 100 % renouvelable.

Objectif : + de 1000 mini-grids d’ici 2025

Les mini-grids sont des réseaux solaires miniatures, abordables, qui peuvent apporter une énergie à bas coût aux populations les plus démunies. En 2016, nous avons déployé 13 mini-grids en Tanzanie et Zambie et souhaitons en déployer plus de 1000 d’ici 10 ans afin de répondre aux besoins courants et au développement économiques de l’Afrique rurale. D’ici 2025, plus de 2 millions de personnes pourraient en bénéficier !

+10 GW d’éolien en mer, en développement d’ici 2025

En partenariat avec Energias de Portugal Renovais (EDPR), ENGIE est co-propriétaire d’Ocean Winds, nouveau géant de l’éolien en mer. Après s’être implanté en Europe, l’objectif du groupe est désormais de se développer vers les côtes américaines pour produire davantage d’énergie. 

Le saviez-vous ?

L’éolien en mer est jusqu’à deux fois plus productif que l’éolien terrestre ! En effet, les éoliennes utilisées sont généralement plus grandes et les vents marins plus forts et réguliers que sur la terre ferme.

Energies renouvelables

Stocker l’hydrogène à 1 km sous terre

Parvenir à stocker le gaz est un enjeu majeur pour accélérer la transition énergétique. Storengy, société du groupe ENGIE, teste actuellement une méthode de stockage d’hydrogène dans une cavité saline. Conservé de manière étanche pendant plusieurs années, le gaz pourrait ensuite être distribué jusqu’aux points de consommations.

En 2024, de la géothermie aux JO De Paris

Le village olympique et paralympique, des JO de Paris sera chauffé et rafraîchi à 68 % par géothermie ! 11 puits doivent être forés au sein du quartier. Ils permettront d’utiliser l’énergie de la terre afin de la convertir en chaleur ou en fraicheur.

Hydroélectricité : plus de 100 ans d’expérience !

La filiale d’ENGIE SHEM (Société hydro-électrique du Midi), a installé son premier barrage électrique en 1910. Forte de cette expérience séculaire, ENGIE compte bien développer l’hydroélectricité en France, mais aussi au Royaume-Uni, au Brésil et au Chili. Aujourd’hui, le groupe dispose déjà d’une capacité installée de 18 GW.

4TWh de biométhane d’ici 2030 !

D’ici 2030, les 126 usines d’ENGIE devraient produire 5TWh de biométhane. En 2023, 52 de ces usines devraient déjà être en fonctionnement. Cette énergie est l’une de nos priorités, car elle peut être produite localement, est 100 % renouvelable, valorise les déchets et peut même réduire l’utilisation d’engrais chimiques. En bref : tous les voyants sont au vert pour le biométhane !

L’hydrogène liquide, c’est pour aujourd’hui ou pour demain ?

Associé à ArianeGroup, ENGIE travaille à la construction d’un système de liquéfaction de l’hydrogène vert. Cette technologie pourrait à terme profiter au secteur du transport maritime qui reste aujourd’hui encore très émetteur en CO₂, et qui nécessite des solutions adaptées à de nombreuses contraintes techniques. 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article