Bien choisir son chauffe-eau électrique

Comparez les différents chauffe-eau électriques :

Chauffe-eau électrique à accumulation (ou cumulus)

Chauffe-eau électrique instantané

Chauffe-eau électrique à faible capacité

« thermoplongeur »

« stéatite »

Usage

Principal

Principal

Appoint

Appoint

Prix

Entre 150 et 300 € Pour 150 L

Entre 200 et 500 € pour 150 L

Entre 200 et 400 €

Entre 100 et 200 € pour 30 L

Capacité du réservoir

50 à 500 L

50 à 500 L

Aucun réservoir

10 à 50 L

Temps de chauffe de l’eau

Environ 5 heures pour 200 L

Environ 6 heures pour 200 L

Instantané

Moins d’1 heure

Adapté aux tarifs heures pleines / heures creuses

oui

oui

-

non

Avantages

- Prix accessible

- Convient pour un usage quotidien avec de gros volumes d’eau

- Bonne résistance à l’eau calcaire

- Bonne longévité

- Convient pour un usage quotidien avec de gros volumes d’eau

- Bonne résistance à l’eau calcaire

- La production d’eau sur demande évite le gaspillage d’énergie

- Idéal pour les points de puisage éloignés3

- Idéal pour les points de puisage éloignés3

- Adapté à des points d’eau de petite taille (évier, lavabo)

Points d’attention

- Durée de vie limitée

- Faible résistance à l’eau calcaire

Un investissement important à l’achat

- Très énergivore (6 000 W environ)

- Ne convient pas pour un usage quotidien avec de gros volumes d’eau

Ne convient pas pour un usage quotidien avec de gros volumes d’eau

Les chauffe-eau électriques à accumulation

Doté d’un réservoir d’une capacité de 50 à 500L, le chauffe-eau électrique à accumulation assure le réchauffage de l’eau en 6 à 8 heures et conserve l’eau à température durant le reste du temps.
Ce fonctionnement est particulièrement adapté à une tarification heures pleines / heures creuses (HP/HC).

Les différents composants du chauffe-eau électrique à accumulation

  • Le chauffe-eau à accumulation est composé soit d’une cuve émaillée où est immergée une résistance (type thermoplongeur), soit d’un fourreau dans lequel est insérée une résistance formée de briques réfractaires (type stéatite). Une anode en magnésium ou en titane vient assurer la protection contre la corrosion. Un thermostat permet de réguler la température de l’eau chauffée.
  • A cela s’ajoute également un réducteur de pression installé sur l’alimentation en eau froide et un système permettant l’évacuation par une canalisation séparée, si la pression est trop importante.
  • L’eau froide arrive par le bas de la cuve et remplit automatiquement le réservoir, au fur et à mesure que l’eau chaude est consommée.

Voici les différentes technologies du chauffe-eau électrique à accumulation :

  • Le chauffe-eau « thermoplongeur » : une résistance en inox est immergée dans la cuve et donc directement au contact de l’eau. Une anode en magnésium ou en titane vient assurer la protection contre la corrosion. Ce type de modèle a pour principal inconvénient d’avoir une durée de vie limitée et de nécessiter une maintenance régulière : le calcaire contenu dans l’eau, entartre assez rapidement la résistance.
    Il est conseillé d’utiliser ce type de chauffe-eau dans les régions où l’eau est peu calcaire.
  • Le chauffe-eau « stéatite » : une résistance composée de briques réfractaires est placée dans un fourreau. Plus chers à l’achat, ces modèles possèdent une meilleure longévité. La résistance n’est pas en contact direct avec l’eau et subit donc moins les agressions du calcaire.
    Il est conseillé d’utiliser ce type de chauffe-eau dans les régions où l’eau est fortement calcaire.

Certains chauffe-eau sont à double puissance : dotés de deux résistances ils chauffent le volume d’eau de manière accélérée les jours de forte consommation, tout restant compatibles avec l’option heures pleines / heures creuses (HP/HC). Il existe également des chauffe-eau à chauffe accélérée, qui fonctionnent avec une résistance plus puissante (durée de réchauffement entre 2 et 4 heures). Ces deux types d’appareils sont adaptés aux besoins irréguliers ou aux espaces réduits limitant le volume de la cuve.

Les fonctionnalités des nouvelles générations de chauffe-eau

Les nouvelles générations de chauffe-eau intègrent de plus en plus de systèmes et de fonctionnalités évoluées afin de réduire l’encombrement et la consommation d’énergie.
Le « mode absence », par exemple, évite de maintenir inutilement un volume d’eau à température élevée, tout comme la régulation auto-adaptative en fonction des besoins et des habitudes, la programmation de la quantité d’eau chaude correspondant aux besoins réels, le pilotage à distance et le suivi des consommations réelles…

Exemple : chauffe-eau intégrant 4 réservoirs de 34 litres, pouvant être réchauffés rapidement. Ce chauffe-eau intègre également une interface web permettant de visualiser les consommations et de programmer des alertes.

Le chauffe-eau électrique instantané

A l’inverse du chauffe-eau à accumulation, le chauffe-eau instantané produit l’eau chaude en fonction de la demande sans stockage dans une cuve. Ce type de modèle ne subit donc pas d’entartrage et convient pour alimenter un point d’eau de petite taille (évier, lavabo), ou en appoint pour un point de puisage éloigné.

Ces appareils consomment néanmoins beaucoup d’énergie, car ils sont en général dotés d’une forte puissance (environ 6 000 W).

Le chauffe-eau électrique de faible capacité

Ce chauffe-eau est doté d’un petit réservoir (de 10 à 50 L) et peut réchauffer en moins d’une heure le volume d’eau stocké. Fonctionnant sur le même principe que les chauffe-eau à accumulation de grande capacité, ces systèmes sont adaptés à des points d’eau de petite taille (évier, lavabo).

Ces appareils sont en général utilisés en complément d’un système principal en cas de point de puisage éloigné. Ils limitent les déperditions liées à la longueur des canalisations et l’attente qui en résulte.

Attention, ces appareils ne sont pas asservis aux heures creuses.

*Prix
Prix donné à titre indicatif après étude des tarifs de 4 distributeurs (Castorama, Leroy Merlin, Domotelec, chauffe-eau.fr)

 

*Temps de chauffe de l’eau
Temps de chauffe donné à titre indicatif après étude de plusieurs modèles et marques distribuées par Domotelec.  

 

*Idéal pour les points de puisage éloignés
Point d’utilisation de l’eau (robinet, douche, douchette, etc.) éloigné de votre chauffe-eau principal. Un chauffe-eau d’appoint proche de votre point de puisage limite les déperditions de chaleur liées à la longueur des canalisations.