Tous nos conseils sur les économies d'énergie

Installer une éolienne chez soi ? Oui, mais...

Publié le

Tags de l'article

L’éolien est sans doute l’une des sources d'énergies renouvelables majeures de demain. Mais qu’en est-il d’installer sa propre éolienne domestique dans son jardin ou dans son champ ? Pour vous assurer que c’est un projet adapté à vos besoins, il y a plusieurs critères à prendre en compte. 

Imaginez une éolienne comme celles installées dans les grandes plaines… mais en modèle réduit.

Installer des panneaux solaires

Jusqu'à

600€TTC (1)

d'économies sur votre facture d'électricité

Une éolienne domestique, pour quoi faire ?

Imaginez une éolienne comme celles installées dans les grandes plaines… mais en modèle réduit. Aujourd’hui, la technologie des éoliennes verticales (les pales sont verticales, en prolongement du mat) n’est pas encore très développée. Vous installerez sans doute un mat et une hélice (à deux ou trois pales) posée de façon perpendiculaire.

Une éolienne domestique vous permettra d’alimenter vos appareils électriques, d’apporter le courant dans un bâtiment en zone non raccordée ou de revendre au réseau le surplus d’électricité produite.

Des spécificités techniques et géographiques à prendre en compte

Pour l'installation d'une éolienne chez soi, il est important d’être dans une zone dégagée et avec un potentiel de vent intéressant. Afin d’être optimum, le site où se trouve l’éolienne doit remplir les conditions suivantes :

  • bénéficier d’une alimentation constante en vent : la force moyenne annuelle du vent doit être d’au moins 20 km/h ;
  • être dans une zone sans trop de turbulences atmosphériques ;
  • se situer loin des câbles aériens et dans une zone sans risque au cas où l’éolienne viendrait à tomber : avec des mats de 12 à 35 m de haut, le périmètre à prendre en compte est assez important ;
  • ne pas avoir de voisins trop proches pour éviter toute nuisance sonore.

Quelles aides financières ?

La loi de finance 2016 a exclu l’éolienne domestique de la liste des travaux éligibles au crédit d’impôts. Il vous reste cependant le potentiel soutien de l’Anah (vérifiez les conditions d’éligibilité) - y compris son programme « Habiter mieux » - et une TVA réduite à 10% pour le matériel et les travaux d’installation. De même, certaines régions proposent des aides. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre conseil régional.

 

Un projet à bien préparer en amont

Installer une éolienne domestique coûte entre 25 000 € et 40 000 €(1). Ce budget varie en fonction :

  • de la puissance ;
  • de la hauteur de l’ouvrage ;
  • du câblage entre l’éolienne et le site alimenté.
 

Avant de vous lancer, vous devez donc bien étudier les capacités du site et la rentabilité de l’installation. Un projet de ce type nécessite la réalisation d’une étude poussée du potentiel en amont. Le plus simple est de vous rapprocher des experts des espaces Info Energie de votre région. En appelant le 0810 060 050, vous découvrirez les coordonnées de l’antenne la plus proche de chez vous.

Une fois votre choix arrêté, sachez qu’il n’existe à ce jour aucune certification pour les installateurs d’éoliennes domestiques. Alors renseignez-vous bien auprès d’autres utilisateurs avant de sélectionner le vôtre !

Et si un tel projet vous semble finalement trop ambitieux ou que les conditions ne s’y prêtent pas, pourquoi ne pas vous orienter vers des solutions plus simples comme des panneaux photovoltaïques ? Ces derniers vous permettent de couvrir une partie de votre consommation, voire la totalité, en fonction de votre zone d’habitation.

Découvrir My Power