Avec Mon Programme pour Agir, consommez moins et mieux et soyez récompensés !

Les coraux, organismes vivants essentiels en danger

de lecture
Publié le , mis à jour le

Les grands récifs coraliens seraient probablement les plus vieux animaux coloniaux vivants au monde. Certaines colonies auraient plusieurs milliers d’années car bien-entendu, le corail n’est pas une roche morte mais bien un organisme animal vivant, source de vie et rendant de nombreux services à la planète !

Pourquoi les coraux sont essentiels pour la planète

Les coraux sont un élément essentiel qui a des impacts positifs à nombreuses échelles :

  • Au niveau de la biodiversité

Les coraux n’occupent qu’environ 0,25% de l’environnement marin mondial et pourtant,  ¼ des espèces de poissons, dont ceux que nous consommons, grandissent dans les coraux.

  • Au niveau du climat 

Les coraux sont aussi appelés les poumons de l’océan, et pour une bonne raison ! En plus du cycle naturel du carbone, l’océan est à l’origine de 30% de l’absorption du CO2 émis par l’activité humaine. Et les coraux jouent un rôle dans ce processus. Tout d’abord parce qu’ils sont garants du bon fonctionnement la biodiversité sous-marine, et également parce qu’ils emprisonnent du CO2 dans leur squelette calcaire lorsqu’ils se développent.

  • Au niveau de la protection des côtes 

Les coraux forment une barrière de protection côtière qui apporte sécurité et préservation des littoraux. C’est une véritable protection contre les cyclones, les typhons ou les ouragans.

  • Vertus médicinales :

Aujourd’hui, des scientifiques mènent de nombreuses recherches sur les bienfaits des organismes récifaux. Ceux-ci sont déjà utilisés pour créer des traitements contre des maladies comme le cancer, le VIH, ou encore les ulcères et certaines maladies cardio-vasculaires. 

coraux

Les coraux en voie de disparition

Si les coraux présentent tant de bénéfices pour la planète, ils sont aussi très fortement impactés par l’activité humaine et environ un quart des récifs coralliens mondiaux a déjà subi des dégâts irréversibles, deux tiers étant gravement menacés.

Face à l’acidification des océans et au réchauffement climatique, les coraux subissent un phénomène appelé le blanchissement : la partie supérieure des coraux est constituée d’organismes vivants (les polypes) qui vivent en symbiose avec des microalgues. Ces micro algues colorées donnent leur couleur aux coraux. L’acidification et le réchauffement des océans font que les microalgues  sécrètent trop de nutriments et libèrent des radicaux libres qui endommagent les polypes. Ceux-ci finissent alors par rejeter les microalgues, et les coraux meurent. 

Des gestes simples pour protéger la biodiversité marine, et les coraux

Pour contribuer à la protection des coraux et de la biodiversité marine, vous pouvez agir en mettant en application des gestes simple à la plage !

  1. Le premier réflexe à adopter est bien-sûr d’avoir toujours un sac pour ses déchets, mégots et autres détritus polluants. Pour aller encore plus loin, vous pouvez aussi participer à des ramassages de déchets au bord des plages.
  2. La crème solaire est également très nocive pour les coraux et la biodiversité marine, le mieux est d’adopter une crème solaire écoresponsable, qui ne nuit pas aux coraux.
  3. Si vous aimez naviguer, faites bien attention à respecter les zones protégées et ne pas poser l’ancre là où vous risquez d’impacter la vie sous-marine !
  4. Enfin, vous pouvez également décider de soutenir des associations qui agissent pour la protection des mers et des océans, elles sont très nombreuses !

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article