Canicules : Comment garder votre logement frais cet été ?

de lecture
Publié le , mis à jour le

Les beaux jours sont de retour et ils risquent de nous apporter de nouvelles vagues de chaleur. Pour vous aider à garder votre logement au frais tout l’été, nous avons réuni 6 astuces faciles à mettre en place pour profiter du soleil sans jamais surchauffer. 

Astuce #1. Fermez les volets pendant la journée

Les vitrages représentent en moyenne deux tiers des apports de chaleur à cette période de l’année ! Pour éviter que le soleil tape trop fort sur vos fenêtres, mieux vaut fermer les volets ou baisser les stores dès que les premiers rayons pointent le bout de leur nez.

Si vous le pouvez, installez des protections extérieures (stores, persiennes…), elles sont plus efficaces pour combattre la chaleur. Choisissez des couleurs claires comme le blanc, le beige, le jaune… Elles réfléchissent davantage la lumière et absorbent ainsi moins de chaleur.

Petite astuce bonus : vous pouvez faire sécher votre linge devant un ventilateur : vous bénéficierez ainsi de la fraîcheur de l’humidité éliminée.

Astuce #2. Ouvrez vos fenêtres à la tombée de la nuit et dormez au frais

Ouvrez les fenêtres dès lors que la température extérieure baisse et devient inférieure à celle de votre logement. Pas avant ! Les températures les plus fraiches sont généralement entre minuit et 6 heures du matin. Pour favoriser la ventilation naturelle, ouvrez si possible des fenêtres situées sur des façades opposées (Nord et Sud, ou Est et Ouest), et à différents étages.

Astuce #3. Transformez votre extérieur en îlot de fraicheur

Il suffit de visiter une grande ville en période de canicule pour réaliser que le béton et la pierre sont des matériaux qui stockent la chaleur et peuvent amplifier une vague de chaleur. Mieux vaut éviter de les utiliser dans votre jardin. Privilégiez plutôt les végétaux qui à l’inverse diffusent de la fraicheur.

Optez si possible pour des arbustes à feuilles caduques. En été, leur ombrage vous protégera du soleil, tandis qu’en hiver ils perdront leur feuillage et laisseront passer la lumière naturelle. 

Comprendre le diagnostic DPE : éligibilité, prix, documents | ENGIE
Pour rendre votre logement moins énergivore, n’hésitez pas à vous appuyer sur un outil technique détaillé : le diagnostic DPE.

Astuce #4. Utilisez moins les équipements électriques qui dégagent de la chaleur

Il n’y a pas que le soleil qui réchauffe votre intérieur : les appareils électriques peuvent eux aussi ajouter quelques degrés. Évitez si possible d’utiliser votre four, fer à repasser, ordinateurs, vidéo projecteurs… Côté éclairage, favorisez la lumière naturelle et utilisez des ampoules basse consommation qui éclairent sans dégager trop de chaleur.

Astuce #5. Si vous optez pour la climatisation, faites le bon choix !

La climatisation doit rester votre dernier recours. Ayez toujours en tête que ce genre d’équipements peut vite être très énergivore. Ce qui a un coût non seulement pour votre budget énergie, mais aussi pour la planète ! Si toutefois vous êtes décidé, définissez soigneusement votre projet et vos besoins avant de vous lancer.

Il existe deux types de climatisation :

  • Les systèmes centralisés, généralement utilisés également pour le chauffage en hiver. Cette solution peut ainsi s’inscrire dans un projet de remplacement global de votre système de chauffage,
  • Les systèmes individuels ponctuels, moins onéreux et souvent mobiles. Généralement moins performant, plus bruyant et plus énergivore, pensez à choisir ce climatiseur en fonction de son étiquette énergie.

Enfin, quel que soit votre choix, l’ADEME préconise une température minimale de 26°C dans une pièce et qu’il n’y ait pas plus de 5 à 7°C de différence entre l’intérieur et l’extérieur.

Astuce #6. Pour aller plus loin, pensez à l’isolation

La conception de votre maison (nature des murs, des planchers) ainsi que l’isolation de votre toit, de votre plancher et des murs jouent également un rôle important dans le confort d’été.

Plus votre logement sera bien isolé, plus vous il sera restera confortable pendant les périodes de froid, mais également en été. Pour cela, choisissez des solutions d’isolation par l’extérieur. Certains matériaux isolants peuvent être privilégiés, car ils vont accentuer l’effet d’inertie du bâti (la laine de bois par exemple). Autre conseil : commencez par isoler votre toiture (combles), où le soleil tape plus fort et qui constitue après les fenêtres le plus gros apport de chaleur en été.

Si vous construisez ou rénovez, gardez bien en tête ces solutions pour limiter les surchauffes estivales ! 

ENGIE accompagne et récompense ses clients lorsqu’ils consomment moins et mieux !

Vous êtes clients ENGIE ? Via votre Espace Client, accédez gratuitement à Mon Programme pour Agir.

Retrouvez des conseils et des défis pour baisser votre consommation et gagner des points (les KiloActs). Utilisez- les pour soutenir des projets et obtenir des cadeaux écoresponsables !

Je découvre

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous