Avec Mon Programme pour Agir, nos clients sont récompensés lorsqu'ils consomment moins et mieux ! Pourquoi pas vous ?

Comment consommer mieux en période de télétravail ?

de lecture
Publié le , mis à jour le


A grande échelle, le télétravail a causé une réduction de 30% les impacts environnementaux associés aux trajets domicile-travail(1), ce qui permet une diminution de 271 Kg eq CO2 par an  et par jour de télétravail hebdomadaire(2). La consommation énergétique et matérielle (papier, encre, fournitures) dans les bureaux a également diminuée, mais qu’en est-il de votre consommation individuelle ? 

Voici quelques chiffres et quelques conseil pour que vous gardiez le contrôle chez vous !

Les écogestes, plus importants que jamais

De nombreuses études ont montré que la consommation d’énergie à la maison avec le télétravail augmente mécaniquement(3). Chauffage, climatisation, éclairage, internet, équipements branchés, repas… le télétravail entrainerait une consommation additionnelle de 7,5kWh sur une journée, soit +20,7 kg eqCO2/an/jour de télétravail (calcul fait à l’échelle européenne)(4).

Alors si vous pratiquez le télétravail, nous vous conseillons 3 écogestes à appliquer au quotidien pour garder le contrôle sur votre consommation énergétique :

  • Débranchez vos appareil en veille : quand vous ne les utilisez pas, votre cafetière, votre micro-ondes, votre aspirateur et autres appareils électroménagers continuent de consommer.  Si vous les éteignez et les débrancher dès que vous arrêtez de les utiliser, cela peut vous permettre de réduire de 50 % votre consommation d’électricité due à leur usage(5)
  • Faites tourner vos gros appareils durant les heures creuses : en fonction de votre contrat, les heures creuses peut-être plus avantageuses pour votre consommation d’un point de vue coût. De plus, cela permet d’éviter des saturations du réseau électrique quand tout le monde est chez soi !
  • Baissez le chauffage : si d’habitude vous pouviez arrêter votre chauffage en partant au travail, désormais vous en avez besoin ! Mais n’oubliez pas que 19/20°c est une température idéale pour chauffer vos pièces en journée, au-dessus vous surchauffez, et donc vous surconsommez.
Visitez notre page

Pour plus d’écogestes pièce par pièce : Chez vous, adoptez les écogestes qui comptent !

appareil numérique

Le numérique au cœur de nos journées de télétravail

Depuis la généralisation du télétravail, nous évitons certes de nombreux déplacements mais notre utilisation de la visioconférence a fortement augmenté. Or, une réunion en visioconférence a une empreinte carbone non négligeable.

Le saviez-vous ? Une minute de visio-conférence émet 1g de CO2(6).

L’ADEME avance donc un effet rebond défavorable qui s'élève à +2,6kg eqCO2/an/jour de télétravail(6).

L’email est également source d’émissions de CO2. Pour vous donner une idée, un email de 1 MO envoyé à un seul destinataire équivaut à la consommation électrique d’une ampoule pendant une heure, soit l’émission de 19g eqCO2(7).

Si ce même email est envoyé à 10 personnes, vous pouvez multiplier son empreinte carbone par 4 !

Voici nos conseils liés à l’utilisation du numérique pour limiter votre empreinte écologique en télétravaillant :

  • N’activez pas votre caméra durant toute votre réunion, cela réduira l’impact de vos visioconférences
  • Préférez les messageries instantanées aux emails lorsque ceci est possible
  • Ne mettez en copie de vos mails que les personnes réellement concernées par le sujet
  • Triez vos emails pour supprimer tout ce qui est non essentiel (le stockage des emails a un impact carbone !)

Au final, l’effet rebond dû au télétravail peut-être globalement positif si le télétravailleur est en flex office : présence au bureau seulement quelques jours par semaine. Car cette configuration permet de réduire les surfaces de bureau pour l’entreprise, et donc une baisse de consommation énergétique et matérielle(6).

Mon Programme pour Agir
ENGIE vous récompense lorsque vous consommez moins et mieux grâce à Mon Programme pour Agir !

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article