Bénéficiez des primes et Coups de Pouce ENGIE

Découvrir les aides Afficher le numéro
Appeler un conseiller 0969375163 (Appel non surtaxé)

Quel radiateur électrique économique choisir ?

de lecture
Publié le , mis à jour le

Loin des anciens convecteurs énergivores et qui asséchaient l’air, le radiateur électrique sait aujourd’hui se faire économique. Il faut cependant bien s’entendre sur la définition de radiateur économique : Peu cher à l’achat ? Rentable sur le long terme ? Et sur quels critères se fonder pour choisir un radiateur électrique économique ? ENGIE passe en revue tous les aspects importants pour vous aider à faire un choix et mieux vous chauffer.

Pourquoi avoir un radiateur électrique économique ?

Selon l’Ademe (Agence de la transition écologique), la consommation énergétique dédiée au chauffage dans un foyer s’élève à 66 %(1). Il s’agit donc d’un poste de dépenses majeur. Choisir un mode de chauffage économique a donc un impact direct sur la facture d’électricité.

Cependant, il s’avère que les appareils les plus économiques à l’achat n’offrent pas un confort thermique suffisant. À cause de leur mode de fonctionnement par convection, les radiateurs convecteurs assèchent l’air, s’enclenchent souvent et ne procurent pas une agréable sensation de chaleur enveloppante, ce qui laisse une désagréable impression poussant à augmenter la température demandée. C’est pourquoi prêter attention au confort thermique apporté par un radiateur contribue également à diminuer la consommation électrique et participe aux économies permises par l’appareil.

Ainsi, avec un radiateur électrique économique, le confort ressenti à une température de 19 °C est le même qu’à 20 °C avec un convecteur. Or, diminuer la température cible de 1 °C, c’est diminuer de 7 % sa consommation d’énergie(2). S’équiper d’un radiateur économique offre donc deux avantages majeurs qui se ressentent immédiatement :

  • une diminution de la consommation électrique, et donc des économies palpables ;
  • une augmentation du confort thermique ressenti, qui contribue également aux économies d’énergie.

Il n’en faut pas plus pour faire du radiateur électrique économique un véritable atout dans votre logement !

Comment choisir son radiateur électrique économique ?

Un radiateur économique à l’achat

Avec certains modèles de radiateurs électriques, notamment les convecteurs, l’impression de faire des économies est immédiatement sensible, dès l’achat de l’appareil. Ce type de radiateur fait en effet partie des moins chers du marché. On peut en effet trouver un convecteur électrique dès 50 €(3). Le coût d’installation est également réduit : petit, léger, le convecteur s’installe rapidement et pour un prix d’environ 50 €(3) par un professionnel. Si le convecteur est économique à l’achat, sa consommation d’énergie prouve rapidement qu’il ne représente pas une solution économique à long terme :

  • Le réglage de la température demandée se révèle imprécis.
  • Il consomme beaucoup d’électricité.
  • Il ne dispose d’aucune option permettant d’optimiser son fonctionnement (détection de mouvement, de fenêtre ouverte...).

Les frais de fonctionnement peuvent ainsi aisément s’élever autour de 1 000 € par an. Le convecteur doit donc plutôt être considéré comme un chauffage d’appoint. Il en va de même du panneau rayonnant premier prix. Les grandes marques proposent cependant désormais des appareils plus performants et plus économiques, mais aussi plus chers à l’achat, autour de 110 €(3).

Un radiateur économique dans la durée

Le véritable radiateur électrique économique vous permet de faire des économies dans la durée. C’est donc un radiateur qui consomme moins et apporte davantage de confort thermique. Ce type de radiateur appartient à deux grandes catégories :

  • les radiateurs à panneau rayonnant (plutôt haut de gamme) ;
  • les radiateurs à inertie.

Le radiateur à inertie se décline lui-même en deux sous-catégories :

  • L’inertie sèche : un corps de chauffe en pierre ou métal emmagasine la chaleur produite par une résistance électrique puis la restitue progressivement.
  • L’inertie fluide : c’est un fluide caloporteur (eau glycolée ou huile) qui stocke la chaleur avant de la rediffuser.

Comme le panneau, le radiateur à inertie chauffe par rayonnement. Autrement dit, il chauffe les objets et les occupants d’un logement, et non l’air, contrairement au convecteur, ce qui évite cette sensation d’air sec désagréable. Les radiateurs à inertie sont des appareils récents et de haute technologie. Leur prix d’achat se situe entre 200 et 400 € par radiateur(3), en fonction du type d’inertie, du matériau composant leur corps de chauffe et de leur design.

Cependant, ce mode de chauffage est peu énergivore et peut emmagasiner la chaleur pendant les heures creuses pour la restituer quand vous en avez besoin pendant les heures pleines. L’investissement devient généralement rentable en quatre ans.

L’importance de la régulation

La possibilité de régulation est également un critère important dans le choix d’un radiateur électrique économique. Elle permet en effet de :

  • définir précisément la température ;
  • planifier les plages horaires où vous souhaitez que la température cible soit atteinte.

Le radiateur ne chauffe donc que lorsque c’est nécessaire ou que la période est la plus économique. Certaines options permettent d’aller encore plus loin :

  • Détection de présence : le radiateur « comprend » que la pièce est occupée et qu’il doit maintenir la température.
  • Détection de fenêtre ouverte : le radiateur « comprend » qu’une fenêtre est ouverte et se coupe ou passe en mode éco automatiquement.
  • Pilotage à distance : vous pouvez contrôler la température depuis votre smartphone, ordinateur ou tablette afin de l’adapter en temps réel à votre emploi du temps.

La régulation et les options permettent d’affiner au maximum les degrés et le fonctionnement du radiateur électrique, le rendant encore plus économique.

 

La Prime Coup de pouce Thermostat avec régulation performante

La régulation joue un rôle si important que l’État a mis en place la prime Coup de pouce thermostat avec régulation performante. Elle permet aux propriétaires de leur logement équipé d’un chauffage individuel de bénéficier d’un forfait de 150 € pour les aider à installer un thermostat programmable. L’installation doit impérativement être réalisée par un professionnel. La prime est versée par les vendeurs d’énergie et leurs partenaires. Elle peut prendre la forme d’un virement, d’un chèque, d’un bon d’achat pour produits de consommation courante ou être déduite de la facture.

Aides d'économies d'énergie
Bénéficiez des primes et Coups de Pouce ENGIE

Comment optimiser l’utilisation de son radiateur électrique économique ?

Pour profiter d’un radiateur économique vraiment performant, il faut utiliser pleinement ses capacités et options disponibles. Ainsi, un radiateur électrique économique est un appareil :

  • aux plages horaires de chauffe soigneusement définies : heures creuses ou en fonction de vos heures de présence dans le logement ;
  • coupé lorsque vous aérez votre pièce ;
  • qui chauffe les objets et les occupants plutôt que l’air ambiant ;
  • réglé à la bonne température pièce par pièce et avec un maximum de précision : au degré, demi-degré ou dixième de degré près, selon les modèles.

Le choix de la température joue en effet un rôle majeur dans les économies d’énergie d’un radiateur électrique. L’Ademe recommande les températures suivantes :

  • 17 °C dans les chambres ;
  • 22 °C dans une salle de bains en cours d’utilisation ;
  • 19 à 21 °C dans la pièce à vivre.

Avec un radiateur économique, ces températures représentent le croisement idéal entre confort thermique et économies d’énergie.

Les écogestes
Pendant les pics de froid en hiver, d’autres gestes que le réglage du chauffage peuvent être mis à contribution afin de réduire sa consommation énergétique et éviter les pics de production des centrales nucléaires, qui produisent beaucoup de CO2 :
  • Maximiser l’entrée de lumière solaire dans le logement lorsqu’on y est présent.
  • Fermer les volets la nuit et en journée en cas d’absence.
  • Ne pas utiliser son sèche-linge, sa machine à laver ou son lave-vaisselle.
  • Veiller à éteindre les lumières en quittant une pièce.
En effectuant ces petits gestes, vous pensez à la planète en même temps qu’à votre portefeuille. Avec ENGIE, vous pouvez suivre l’évolution de votre consommation d’électricité en vous rendant dans votre espace membre, rubrique « Ma Conso ». Vous verrez que vos efforts portent leurs fruits !

Radiateur électrique économique : en bref

Le radiateur électrique économique est un appareil qui vous permet de faire des économies d’énergie. Souvent plus cher à l’achat, il devient rentable en quelques années. Il offre en outre un confort thermique accru aux occupants du logement qu’il équipe. Deux types d’appareils peuvent être considérés comme des radiateurs électriques économiques lorsqu’ils sont bien choisis :

  • le radiateur à panneau rayonnant : autour de 150 € à l’achat(3) ;
  • le radiateur à inertie (sèche ou fluide) : entre 200 et 400 € à l’achat(3).

Tous deux chauffent par rayonnement, c’est-à-dire qu’ils chauffent les objets et les occupants et non l’air, ce qui évite la sensation de sécheresse dans un logement.

Pour être efficace, l’appareil doit être doté :

  • d’une régulation ;
  • d’un pas de température aussi faible que possible ;
  • d’un détecteur de fenêtre ouverte.

Pour optimiser les performances de son radiateur économique, il est recommandé :

  • de programmer soigneusement les plages horaires de chauffe ;
  • de le couper lorsque vous aérez, si ce n’est pas automatique ;
  • de stocker la chaleur pendant les heures creuses (radiateur à inertie) ;
  • de chauffer aux températures recommandées par l’Ademe selon chaque pièce.

Vous combinez ainsi au mieux confort thermique et économies d’énergie, tout en profitant de la facilité d’entretien et de la longue durée de vie d’un radiateur électrique.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous