Bien choisir votre chauffage électrique

Dossier ENGIE

Comment changer son radiateur : le guide complet

de lecture
Publié le , mis à jour le

Dans le cadre d’une amélioration énergétique de votre logement, le changement de vos anciens radiateurs peut s’avérer nécessaire. Grâce à des équipements plus performants, gagnez en confort thermique et baissez votre facture. Le chauffage représente en effet près de 60 % de la consommation totale d’énergie de votre logement(1). Dans ce guide, découvrez comment changer votre radiateur, quel modèle choisir ou encore pourquoi le remplacement d’un modèle ancien et parfois défectueux est bénéfique pour vous, votre logement et votre portefeuille.

Comment choisir le bon modèle de radiateur ?

Il existe différents systèmes de chauffage central ou décentralisés. Différentes sources d’énergie peuvent être utilisées : gaz, électrique, bois, fioul, géothermie, solaire. Dans le cas où vous devez changer un radiateur raccordé à votre système, il convient donc de choisir un modèle compatible.

Pour changer votre radiateur et choisir son remplaçant, prenez en compte :

  • votre système de chauffage et le type d’énergie utilisé,
  • la surface à chauffer qui détermine la puissance de l’appareil,
  • l’isolation de la pièce et du logement,
  • la place occupée et l’encombrement de l’appareil,
  • l’étiquette énergie des appareils,
  • les modes disponibles,
  • les fonctionnalités (robinet thermostatique, modèle connecté, modèle avec mode programmation et régulation).

Pour être sûr de choisir le bon modèle, faites-vous accompagner par un professionnel et effectuez un Diagnostic Performance Énergie (DPE). Pour vos travaux de chauffage, choisissez un artisan dit RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), une condition indispensable si vous souhaitez profiter d’aides financières pour vos travaux de rénovation énergétique.

Les différents types de radiateurs

Les radiateurs à eau chaude

Disponible en fonte, acier ou aluminium, un radiateur à eau chaude peut être alimenté par différents systèmes de chauffage (électrique, fioul, gaz). La température de l’eau contenue dans le radiateur monte en température selon vos préférences de réglage grâce à une chaudière ou une pompe à chaleur. La diffusion de la chaleur par les radiateurs est ensuite effectuée par rayonnement de manière diffuse. C’est le principe de l’inertie mais on y vient plus bas. Il existe ensuite des radiateurs à eau à haute ou basse température.

Il existe enfin plusieurs modèles avec des styles différents, ce qui les rend plus facile à accorder avec votre décoration intérieure.

Les radiateurs électriques à inertie

L'inertie désigne simplement la capacité d’une matière à emmagasiner la chaleur et à la diffuser lentement, et cela même après l’arrêt de la résistance. Les modèles avec inertie emmagasinent donc plus longtemps la chaleur pour une restitution sur la longueur.

Ils sont réputés pour leurs performances et leur confort. La diffusion de la chaleur des radiateurs à inertie se fait par rayonnement. Ensuite, on distingue différents fonctionnements parmi les équipements électriques à inertie : soit le chaud est diffusé par un fluide caloporteur (huile ou eau glycolée), soit par le matériau (dite sèche).

On peut également compter parmi ce grand type les modèles à accumulation qui fonctionnent sur le même principe. Très volumineux et plutôt datés, les radiateurs à accumulation vont de pair avec des offres tarifaires heures pleines/heures creuses.

Les radiateurs électriques convecteurs

L’investissement financier de départ est moindre qu’un équipement à eau. Une résistance placée à l’intérieur de l’appareil produit la chaleur. Ils ont un mode de fonctionnement de convection : ils ne stockent pas la chaleur et refroidissent vite (surtout pour certaines matières !). L’installation d’un convecteur est généralement plus facile et peut s'effectuer sans l’intervention d’un professionnel. À condition de maîtriser quelques bases en bricolage !

Les autres types de radiateurs électriques : panneaux rayonnants ou infrarouges

Également équipé d’une résistance intérieure, la chaleur des appareils à infrarouge (ondes courtes ou longues) ne chauffe pas l’air ambiant mais les corps, murs et meubles. Ils fonctionnent à la fois sur le mode de la convection et du rayonnement. Les panneaux rayonnants ou radiants possèdent une plaque émettrice chauffée par la résistance.

Besoin d’aide pour choisir votre radiateur électrique ?

Nous avons réuni pour vous dans un comparatif complet toutes les informations sur les radiateurs électriques afin de vous aider à choisir celui qui est le adapté à votre logement, vos besoins et votre budget.

Bien choisir votre chauffage électrique
Découvrez les différents types de chauffage électrique

Comparez les principaux modèles de radiateurs pour remplacer le vôtre

Modèle

Avantages

Inconvénients

à eau en fonte

performant, excellente inertie, chaleur douce et diffuse, design et rétro

plus lent à monter en température, lourd et encombrant, pas toujours facile à nettoyer, fixation incompatible avec un mur fragile en raison de son poids

à eau en acier

performant, confort, rapide à monter en température, appareils plus design et modernes, léger

refroidissement rapide, inertie plus faible, adapté aux logements modernes avec une bonne isolation

à eau en aluminium

bonne inertie, rapide à chauffer, léger, facile à installer

convient bien aux maisons bien isolées, prix élevé pour modèles basse température, risque de corrosion

électrique ou convecteur

prix de l’appareil, temps de chauffe rapide 

ne stocke pas la chaleur, usage pour des pièces de passage, énergivore, assèche l’air, poussières 

électrique à inertie

stockage de la chaleur et diffusion douce étalée dans le temps, performances, nombreux modèles, économies, prix de l’appareil

poids, encombrement, prix de l’équipement, fuite possible  de liquide quand mauvais entretien ou vieillissement pour les versions à fluide

électrique infrarouge ou panneau rayonnant

performance, chaleur douce et homogène, économique (si appareil de qualité !), pas de poussière, esthétique, existence de versions connectés et équipés de système de régulation

prix, encombrement, ne convient pas aux grandes surfaces à chauffer, adapté pour les petites pièces pas toujours utilisées

D’une manière générale, il est fortement déconseillé d’installer différents types de radiateurs sur un même circuit.

Changez votre radiateur pour un modèle performant qui consomme moins

  • Les radiateurs à eau basse température sont réputés pour être moins énergivores. Ils offrent un confort de chauffe agréable et une chaleur plus uniforme. Ils sont uniquement compatibles avec des PAC (pompe à chaleur) ou une chaudière basse température ou à condensation. Leur prix est plus élevé, pour un encombrement également plus important. Si vous habitez dans une maison équipée d’une chaudière, ils constituent une bonne solution.
  • Privilégiez un modèle à inertie car ils emmagasinent plus longtemps le chaud. Celle-ci est diffusée plus longtemps, même quand
  • Si votre thermostat n’est pas déjà équipé d’un mode de programmation, optez pour un modèle qui intègre un programmateur et/ou un régulateur (par exemple un robinet thermostatique) afin de pouvoir optimiser votre consommation et chauffer uniquement quand vous en avez besoin.
  • En matière de domotique, les radiateurs connectés offrent l’avantage de pouvoir se paramétrer à distance. Ils évitent la surconsommation grâce à une gestion adaptée à vos besoins.

Pourquoi remplacer un radiateur ?

  • Réalisez jusqu’à 45 % d’économies de chauffage grâce à un radiateur intelligent équipé d’un système de programmation et de régulation. Ces nouveaux équipements de domotique s’adaptent parfaitement à vos besoins.
  • Ces économies sont néanmoins conditionnées par la qualité de l'isolation thermique de votre logement. Si les déperditions sont trop nombreuses (mauvaise isolation du toit, des fenêtres ou de la porte d’entrée), la chaleur ne reste pas à l’intérieur et vos radiateurs continueront de fonctionner pour atteindre la température de consigne fixée de votre thermostat.
  • Améliorez votre confort thermique en hiver grâce à un logement parfaitement chauffé. En moyenne, deux tiers des Français ont froid chez eux quand le chauffage est allumé.(2)
  • Diminuez l’empreinte écologique de votre logement. Pourquoi ? Des équipements anciens comme les fameux « grille-pain» peu performants ou mal entretenus entraînent une surconsommation en énergie.
  • Gagnez en qualité d’air. Certains modèles occasionnent des gênes respiratoires (parfois en raison de la poussière qui s’est accumulée !) ou la gorge sèche.

Changer ses radiateurs : combien ça coûte ?

Les prix varient en fonction de :

  • du modèle choisi (taille, marque…)
  • sa technologie (connecté, affichage digital…),
  • son matériau,
  • son design,
  • son mode de chauffage (convection, rayonnement)
  • son fonctionnement (basse ou haute température).

L’achat d’un appareil de régulation supplémentaire à fixer sur la radiateur s’il n’en est pas déjà équipé peut vous faire gagner en confort et gagner quelques euros sur votre facture de chauffage. Comptez de 30 à 70 euros pour l’achat d’un robinet/vanne thermostatique, hors coût d’installation.

Type 

Prix de l’appareil (hors coût de la main-d’oeuvre et fourniture nécessaire)(3)

à inertie

de 300 à 1300 euros

en aluminium à eau

de 100 à 350 euros

fonte

de 300 à 3000 euros pour les modèles les plus design

en acier

de 30 à 300 euros

convecteur électrique

de 30 à 250 euros

Comptez environ de 130 à 200 euros l’installation. Le prix varie si des travaux sont nécessaires pour effectuer les raccords.

Demandez toujours plusieurs devis à des professionnels. Étudiez bien les conditions du contrat. Comprend-t-il la dépose de l’ancien et le réglage du nouveau radiateur selon votre circuit de chauffage ? Un entretien est-il offert ?

Lors de l’estimation de votre projet de changement de radiateur, prenez également en compte le prix de la dépose et de la main-d'œuvre si vous confiez vos travaux à un professionnel.

Quelles aides pour faire changer vos anciens radiateurs ?

Afin de réduire la fracture énergétique entre les foyers français et de réduire l’impact écologique des logements, plusieurs aides sont accessibles sous conditions d'éligibilité (ressources, installation par un professionnel, performance énergétique des appareils) :

  • Prime Coup de Pouce Chauffage,
  • Prime Énergie par certains fournisseurs,
  • un taux de TVA réduit à 5,5 %,
  • MaPrimeRénov’ qui remplace le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE).

Elles peuvent être cumulables. Renseignez-vous lors de vos démarches ! D’autres aides sont disponibles pour vous permettre de remplacer totalement votre chauffage pour un système plus récent et moins énergivore.

Avant de signer votre devis, assurez-vous à l’avance de votre éligibilité.

Changer ses radiateurs : une installation par étape

Il est fortement conseillé de changer un radiateur hors saison de chauffe.

Démonter et remplacer un radiateur à eau en 7 étapes

  1. Coupez l’alimentation générale en eau.
  2. Fermez la molette d’arrivée/de réglage.
  3. Effectuez la purge. Pour cela, placez un récipient sous la vanne, tournez la vis de purge à l’aide d’une clé.
  4. Dévissez partiellement le raccord/vanne du retour en plaçant un récipient en dessous pour que l’eau s’écoule. Une fois le radiateur vidée, dévissez complètement avec une clé.
  5. Dévissez le raccord d’arrivée.
  6. Retirez doucement de son emplacement au mur l’ancien radiateur.
  7. Positionnez le nouveau sur les raccordements si le modèle est compatible et que ses raccords (entrée/retour) sont positionnés au même endroit.

Si votre nouvel appareil possède des raccordements au circuit situés à des endroits différents que votre précédent radiateur, quelques travaux supplémentaires s’imposent (perçage au mur, soudure de nouveaux tubes...). La modification des circuits implique obligatoirement la vidange des circuits de chauffage au niveau de la chaudière.

En raison des manipulations parfois complexes, il est recommandé de faire appel à un professionnel chauffagiste pour changer votre radiateur à eau.

Remplacer son vieux radiateur électrique : c’est plus simple !

La pose d’un nouveau radiateur électrique est moins complexe et ne nécessite pas l’intervention d’un chauffagiste, surtout si vous bricolez un peu ! Un mode d’emploi est toujours fourni dans la boîte de votre radiateur.

  • Coupez le courant électrique.
  • Décrochez délicatement le radiateur de son bâti sur le mur et posez-le au sol.
  • Débranchez les trois fils de l’ancien radiateur.
  • Dévissez son socle au mur et retirez-le.
  • Installez et vissez le nouveau support de votre radiateur.
  • Raccordez ensuite les câbles à votre nouveau radiateur selon la notice.

Comment bien entretenir son radiateur ? Les bons gestes !

L’entretien et le nettoyage de vos radiateurs participent à prolonger leur durée de vie ainsi que leurs performances.

Pour un radiateur à eau, effectuez vous-même une purge annuelle en éliminant l’air emmagasiné du radiateur. Celui-ci empêche la bonne circulation de l’eau dans tout le radiateur, réduisant les performances énergétiques de votre radiateur. L’air peut aussi causer des bruits lorsque le radiateur est en chauffe. Effectuez la purge de vos radiateurs avant leur remise en route. Si lorsque vous purgez vos radiateurs, vous remarquez de l’eau noire s’écoule, un désembouage est nécessaire afin d’évacuer la boue qui a pu s’installer.

Dépoussiérer régulièrement son radiateur permet d’éviter une surconsommation, la diffusion de la poussière dans une pièce lorsque vous allumez votre radiateur ou certaines odeurs de poussières brûlées.

Comptez environ de 130 à 200 euros l’installation. Le prix varie si des travaux sont nécessaires pour effectuer les raccords.

Demandez toujours plusieurs devis à des professionnels. Étudiez bien les conditions du contrat. Comprend-t-il la dépose de l’ancien et le réglage du nouveau radiateur selon votre circuit de chauffage ? Un entretien est-il offert ?

Lors de l’estimation de votre projet de changement de radiateur, prenez également en compte le prix de la dépose et de la main-d'œuvre si vous confiez vos travaux à un professionnel.

Changer de radiateur : les infos à savoir

  1. De nombreux modèles au choix, disponibles à tous les prix

  2. Deux principaux fonctionnement : à eau et électrique

  3. Préférer un radiateur à inertie car il stocke et diffuse plus longtemps la chaleur

  4. Éviter les équipements électriques d’entrée de gamme : de nombreux avantages à acheter un radiateur récent (économie d’énergie, confort thermique, qualité d’air, éviter la surconsommation…)

  5. Des aides financières sont disponibles dans le cadre de votre projet de rénovation énergétique

Comment changer un robinet de radiateur sans vidanger ?

La vidange d’un radiateur pour remplacer un robinet est une étape essentielle. Il existe néanmoins certains outils comme le gèle-tube qui vient créer un bouchon en gelant l’eau et vous épargne une vidange. Vous devez néanmoins toujours couper le circuit d’eau. L’utilisation de ce type d’outil reste néanmoins complexe et il faut respecter certaines précautions et règles d’usage.

Comment changer une tête de robinet thermostatique de radiateur ?

Les robinets thermostatiques sont des équipements de régulation thermique qui peuvent directement équiper certains radiateurs ou être ajoutés dans le cadre d’un projet d’amélioration énergétique de votre logement. Effectuez la vidange du circuit d’eau avant de dévisser l’ancien robinet thermostatique. Améliorez l’étanchéité des écrous de raccord en striant le haut des filés et en tapissant l’intérieur avec du filage et un peu de pâte à joint. Vissez le nouveau robinet et remettez en service votre radiateur.

Locataire ou propriétaire : qui doit changer le radiateur ?

C’est au propriétaire d’effectuer le remplacement d’un radiateur défectueux selon la loi du 6 juillet 1989. Le locataire se charge de l’entretien. Si le radiateur doit être changé suite à une mauvaise utilisation, ou à un entretien faiblard, c’est au locataire d’effectuer le remplacement.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous