Quel avenir pour l’hydrogène en France ?

de lecture
Publié le , mis à jour le

Au début du mois de juin, Nicolas Hulot annonçait que « la France avait la légitimité pour s'affirmer comme l'un des leaders » sur le secteur de l’hydrogène. Une déclaration qui augure d’un bel avenir pour cette énergie.

Pourquoi l’hydrogène est à la mode ?

L’hydrogène présente de nombreux avantages pouvant en faire un axe important du développement durable :

  • présent partout, le dihydrogène est le gaz le plus abondant de l’atmosphère, il est aussi présent dans l'eau
  • l’hydrogène ne rejette pas de CO2 lors de sa combustion
  • il est facilement stockable et transportable sous forme liquide
  • sa densité énergétique est très élevée.
PROMO
Souscrivez une offre d'énergie et bénéficiez de 2 mois offerts sur l'option Elec Vert+*! 
Elec Energie Garantie, prix du kWh fixe
Bénéficiez d'un prix du kWh HTT fixe pendant 2 ans !

Comment est produit et utilisé l’hydrogène ?

L’hydrogène n’existe presque pas à l’état naturel sur Terre. Il doit donc être isolé : D’un gaz (technique du reformage) ou de la biomasse (par gazéification). Cette méthode d’obtention de l’hydrogène est actuellement la plus utilisée.  De l’eau, au moyen de l’électrolyse, qui sépare l’oxygène du dihydrogène en utilisant de l’électricité. Le reformage n’est vert que si une technologie de stockage du CO2 est utilisée. Pour la gazéification, elle n'est durable que si la biomasse est replantée. L’électrolyse, elle, est faiblement émettrice de gaz à effet de serre si l’électricité utilisée est renouvelable, chose encore marginale aujourd’hui.

Une fois produit, l’hydrogène est utilisé :

  • pour générer de l’électricité via des piles à combustible, par la méthode inverse de l’électrolyse.
  • directement, pour être mélangé au gaz naturel sur le réseau de chauffage.

Quels sont les secteurs porteurs ?

Le développement de l’hydrogène fait partie du plan Hulot pour le développement durable. Alors que les usages industriels sont déjà importants et prometteurs, cette énergie devrait notamment être amenée à se développer massivement dans le cadre de la transition énergétique :

  • les transports, via des piles à combustible embarquées dans des véhicules électriques ou hybrides appelées véhicules à hydrogène
  • le stockage d’électricité via le Power To Gas.

Quels avantages pour l’hydrogène dans les transports ?

On entend de plus en plus parler de l’hydrogène comme alternative aux hydrocarbures dans les transports, et ce pour plusieurs raisons :

  • le temps de recharge est réduit par rapport aux véhicules à batteries
  • il offre une autonomie prolongée
  • les véhicules ne rejettent pas de gaz d’échappements et sont plus silencieux
  • les piles à combustible peuvent être embarquées sur tous types de véhicules

Le Power to Gas, quel intérêt ?

Lorsque l’électricité renouvelable produite à partir de panneaux solaires ou d’éoliennes est supérieure à la demande, elle peut être utilisée pour produire de l’hydrogène. Lors des pics de consommation, ce gaz est reconverti en électricité, ou injecté dans le réseau de gaz naturel pour contribuer à la production de la chaleur.

i Des projets déjà concrets

Quoique récente, l’utilisation durable de l’hydrogène se développe partout, et notamment en France. Le premier démonstrateur français du Power to Gas a été inauguré dans le département du Nord. Il devrait permettre, à terme, d’injecter jusqu’à 20 % d’hydrogène dans le réseau de chauffage urbain.

Quant aux transports, 100 stations de recharge d’hydrogène devraient être installées d’ici à 2023, pour bénéficier à une flotte d’environ 5 300 véhicules. Les prix à la pompe sont pour le moment assez élevés mais pourraient diminuer avec la massification de la technologie.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous