Les aides disponibles pour produire votre propre électricité

de lecture
Publié le , mis à jour le

TVA à taux réduit, aides locales, exonération de la CSPE… Depuis quelques années, l’État multiplie les aides pour favoriser la production d’énergie verte. Beaucoup d’entre elles concernent la pose de panneaux solaires photovoltaïques. Mais vous pouvez aussi bénéficier d’aides financières pour d’autres installations, comme une éolienne domestique. Retrouvez toutes les informations utiles avec ENGIE.

Contribution au service public de l'électricité (CSPE) : une exonération possible

Dans son plan « Place au soleil » lancé en juin 2018, le gouvernement renouvelle l’exonération de la CSPE pour les installations d’autoconsommation d’électricité solaire : panneaux photovoltaïques, éoliennes domestiques… Vous pouvez être exonéré pour une autoconsommation totale ou une autoconsommation avec revente du surplus.

 

Électricité solaire : tarif d'achat subventionné

Autre aide à l’énergie renouvelable : vous avez l’assurance que votre surplus d’électricité solaire sera racheté, au besoin, à un tarif avantageux. Ce dernier peut varier selon la puissance de votre installation et la manière dont sont intégrés vos panneaux photovoltaïques.

Installer des panneaux solaires
d'économies sur votre facture d'électricité

Une TVA à taux réduit pour votre installation d’électricité solaire

Si votre logement, principal ou secondaire, est construit depuis plus de 2 ans, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA à 10 %* pour une installation de 3 kWc maximum. Cette réduction peut s’appliquer aussi bien aux panneaux photovoltaïques qu’aux éoliennes domestiques**.

 

Pensez aux aides locales

Certaines collectivités territoriales versent des subventions pour favoriser l’autoconsommation d’électricité, notamment via l’installation de panneaux photovoltaïques. Renseignez-vous sur les aides proposées par votre département, votre région ou votre commune. Beaucoup d’entre elles sont soumises à conditions : par exemple, elles peuvent ne s’appliquer qu’à certaines puissances d’installation.

 

Les aides des fournisseurs d’énergie

Les fournisseurs d’énergie peuvent également soutenir votre projet d’autoconsommation électrique via différentes aides. ENGIE, par exemple, vous propose l’offre My Power*****, une solution clé en main pour que vos panneaux photovoltaïques et vos batteries de stockage soient installés par un professionnel certifié QualiPV. Ces travaux vous donnent droit au reversement de la prime à l’autoconsommation photovoltaïque.

 

La prime à l’autoconsommation photovoltaïque

Versée sur 5 ans, la prime à l’autoconsommation photovoltaïque aide à amortir le coût de vos travaux. Elle varie en fonction de la puissance de votre installation. Comptez :

  • 400 €/kWc*** pour une puissance inférieure ou égale à 3kWc ;
  • 300 €/kWc pour une puissance de 3 à 9 kWc ;
  • 200 €/kWc pour une puissance de 9 et 36 kWc ;
  • 100 €/kWc pour une puissance de 36 à 100 kWc.

 

Quid de la prime éco-énergie et du CITE ?

Si vous avez entendu parler de la prime éco énergie, sachez qu’elle concerne plutôt les travaux d’isolation ou encore l’installation de chaudière à haute performance énergétique.
Quant au CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique), il n’est plus accessible pour les installations de panneaux solaires photovoltaïques ni pour les éoliennes domestiques.
En revanche, il a été prolongé sous certaines conditions jusqu’au 31 décembre 2018 pour les installations de chauffage solaires, par exemple pour la pose de panneaux thermiques. Vous pouvez aussi bénéficier d’une réduction sur votre impôt sur le revenu pour les équipements permettant de produire de l’électricité verte****** à partir de la biomasse (matière organique, type déchets ménagers par exemple) ou de l’énergie hydraulique. La réduction équipant à 30 %**** de vos dépenses, avec un montant plafonné à 8 000 € si vous êtes seul ou de 16 000 € si vous êtes en couple.

 

i Bon à savoir

Le CITE s’applique aussi à la domotique. Ce terme regroupe divers dispositifs intelligents permettant de mieux maîtriser votre consommation d’énergie. On peut citer les thermostats et les programmateurs de chauffage par exemple : plusieurs modèles sont compatibles avec les installations solaires pour l’autoconsommation.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous