Changez de chaudière avec ENGIE

Étapes et démarches pour le remplacement de votre chaudière fioul

de lecture
Publié le , mis à jour le

Moins économique et écologique que les nouveaux modèles de chaudières, la chaudière à fioul fait aujourd’hui partie des équipements à remplacer. L’un des objectifs du ministère de la Transition écologique est d’ailleurs de supprimer toutes les chaudières à fioul dans les foyers français d’ici 10 ans. Pour cela, l’État français propose de nombreuses aides financières aux particuliers souhaitant installer une nouvelle chaudière dans leur logement. Pourquoi procéder au remplacement de sa chaudière au fioul ? Combien ça coûte ? Quelles sont les aides financières ? ENGIE vous guide pour que le changement de votre chaudière au fioul soit facile et économique.

Les aides existantes

La prime à la conversion ou prime "Coup de pouce"

Lancée en janvier 2019, la prime à la conversion chaudière, aussi connue comme la prime Coup de pouce chauffage, est une prime exceptionnelle réservée au remplacement d’une chaudière fioul ou à gaz peu performante par un équipement moderne et plus économique.

Cette prime fait partie du dispositif CEE, certificats d’économies d’énergie. Elle peut être déduite directement de votre devis si vous choisissez de faire appel à un fournisseur d’énergie pour changer votre chaudière au fioul. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez bénéficier d’un chèque quelques mois après la fin des travaux.

Pour bénéficier de cette subvention dédiée au changement de chaudière, il faut opter pour l’installation d’une chaudière à gaz à condensation, d’une pompe à chaleur air/eau ou hybride, ou encore d’un appareil de chauffage au bois.

Elle est accessible à tous, sans condition de ressources, mais est plus élevée pour les foyers modestes. Par exemple, la prime s’élève jusqu’à 5 400 € pour l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur à la place de votre chaudière fioul.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Réaliser des travaux pour améliorer l’efficacité énergétique de votre logement peut donner accès au CITE, le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Vous pouvez donc déduire une partie du montant de vos travaux de votre déclaration d’impôt, s’ils concernent votre résidence principale depuis plus de deux ans, et que vous respectez certaines conditions de ressources. Le montant du CITE peut s’élever jusqu’à 4 800 € pour un couple.

Cet avantage fiscal s’applique pour la dépose d’une cuve à fioul, ainsi que pour l’installation d’un nouvel appareil comme une pompe à chaleur, un chauffe-eau thermodynamique, un chauffe-eau solaire, ou encore une chaudière de chauffage à granulés bois.

Habiter Mieux Sérénité de l’Agence nationale pour l’habitat

L’Agence nationale pour l’habitat, l’ANAH, propose plusieurs subventions aux foyers français modestes pour faire des travaux permettant de faire des économies d’énergie. L’aide Habiter Mieux Sérénité propose à la fois un accompagnement par un conseiller et une subvention attribuée sous condition de ressources, dont le montant dépend de vos revenus annuels. Elle peut financer jusqu’à 50 % du montant total des travaux HT, dans la limite de 10 000 €. Il faut également noter que les travaux doivent permettre de faire des économies d’énergie d’au moins 25 % pour être éligible à cette aide.

MaPrimeRénov’

Cette nouvelle prime de l’État remplacera le CITE et l’aide Habiter Mieux Sérénité de l’ANAH dès 2021. Il s’agit d’une aide forfaitaire pour tous les travaux d’isolation ou d’installation d’équipements permettant de faire des économies d’énergie, comme le remplacement d’une chaudière fioul. Il faut pour cela être propriétaire du logement dans lequel vous habitez, vivre dans un appartement ou une maison qui a plus de 2 ans et avoir des revenus inférieurs à un plafond défini.

La TVA à taux réduit

Locataire ou propriétaire, vous pouvez bénéficier d’une TVA à 5,5 % sur l’achat du matériel et la main-d’œuvre en réalisant des travaux afin d’augmenter l’efficacité énergétique de votre maison ou de votre appartement. Ils doivent pour cela respecter certains critères d’efficacité, et le produit doit être facturé en même temps que la pose par un artisan ou une entreprise qualifiée.

L’éco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro permet à tous les ménages de financer des travaux dans un objectif de faire des économies d’énergie. L’achat et l’installation d’une nouvelle chaudière plus performante font partie des travaux éligibles à ce prêt dont le montant s’élève jusqu’à 30 000 €.

i Le label RGE

Pour bénéficier de toutes les aides financières de l’État, vous devez obligatoirement faire réaliser vos travaux par un artisan ou une entreprise labélisé RGE, reconnu garant de l’environnement. Cette certification délivrée par des organismes spécialisés est l’assurance de choisir un professionnel expert dans le domaine de l’économie d’énergie et qui se forme régulièrement sur le sujet.

Pourquoi penser au remplacement de votre chaudière fioul ?

Choisir de remplacer sa chaudière à fioul à l’aide de prime à la conversion ou d’autres subventions peut être intéressant pour plusieurs raisons.

Changer une chaudière à fioul vieillissante

La durée de vie d’une chaudière à fioul est généralement de 25 ans. Si le rendement est inférieur à 75 %, ou que celle-ci montre des signes de dysfonctionnement malgré un entretien régulier, il est nécessaire de la changer. Garder une vieille chaudière défaillante peut en effet causer un réel inconfort thermique, une surconsommation de fioul, ou encore des pannes régulières. C’est donc l’occasion idéale pour opter pour un nouveau modèle plus performant.

Réduire sa facture d’énergie

Le prix du fioul est soumis à des variations qui ne sont pas toujours prévisibles. Choisir une chaudière alimentée par une énergie dont le prix est plus stable permet de mieux prévoir vos factures d’énergie sur le long terme.

Opter pour une installation plus écologique

Le fioul domestique est une énergie fossile dérivée du pétrole qui dégage beaucoup de CO2. Une chaudière alimentée au fioul a donc un impact sur l’environnement plus important que d’autres modèles de chaudières ou systèmes de chauffage, comme la chaudière à gaz à condensation ou la pompe à chaleur.

Changer de chaudière avec ENGIE
d'économies d'énergie
Jusqu'à 800€ / an

Par quels systèmes remplacer sa chaudière au fioul ?

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur capte les calories présentes dans l’air pour transformer cette chaleur en chauffage. Il s’agit d’un système qui utilise très peu d’énergie, mais qui reste très efficace. Vous pouvez vous équiper d’une pompe à chaleur air/air, air/eau ou encore hybride qui peut se greffer sur une chaudière à gaz.

La chaudière à gaz à condensation

Ces chaudières à très haute performance énergétique ont un rendement très important et peuvent être la solution idéale si votre appartement ou votre maison est connecté au gaz de ville. La chaudière à gaz à condensation est plus efficace et moins énergivore qu’une chaudière à gaz classique car elle récupère la chaleur présente dans les fumées qu’elle produit.

La chaudière à granulés

Les nouveaux modèles de chaudière à granulés de bois, aussi appelée chaudière à pellets, sont une bonne alternative pour s'équiper d’un système performant qui vous permettra de faire des économies. Les granulés de bois qui alimentent ce type de chaudière sont en effet moins coûteux que d’autres sources d’énergie, et sont en partie issus de la récupération des déchets des scieries et de l’élagage, ce qui en fait une source plus écologique.

Les coûts de remplacement d’une chaudière au fioul

Pour remplacer votre chaudière au fioul, deux solutions existent.
 

La première consiste à choisir un artisan et à réaliser toutes les démarches pour obtenir les aides financières auprès des différents organismes. Le prix du remplacement d’une chaudière au fioul sans compter les aides financières est généralement compris entre 3 000 € et 8 000 €1. On retrouve dans ce prix la dépose de votre ancienne chaudière à fioul et l’installation de votre nouvel équipement. Le montant varie selon la configuration de votre logement et la technologie de votre nouvelle chaudière.

La seconde solution consiste à opter pour le dispositif « Prime à la conversion chaudière », une offre proposée par plusieurs fournisseurs d’énergie comme ENGIE. Il s’agit de passer par le fournisseur d’énergie qui fera les démarches en votre nom pour obtenir un ensemble d’aides financières concernant le remplacement des chaudières. Elles sont pour la plupart déduites directement de votre devis. Un prestataire est ensuite envoyé à votre domicile pour réaliser la dépose et l’installation des chaudières. Il ne reste plus qu’à garder la facture pour bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) à la fin de l’année fiscale. Si vous avez des revenus modestes, vous pouvez même avoir une nouvelle chaudière à haute performance énergétique pour 1 euro symbolique grâce à ce dispositif.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article