Vos équipements

Choisir un radiateur gaz : fonctionnement, avantages, prix

Mis à jour le

Choisir radiateur gaz

Sa chaleur se diffuse de façon régulière et douce. Ses performances énergétiques sont fiables. Le radiateur à gaz est un équipement abordable et simple de fonctionnement.

Radiateur à gaz : comment fonctionne-t-il ?

Le chauffage au gaz est directement relié à un de ces trois types d’équipement : la chaudière à gaz, la pompe à chaleur ou le système de chauffage solaire.

Quel que soit l’équipement que vous utilisiez, le fonctionnement reste identique : il produit de l’eau chaude qui circule dans des tuyaux jusqu’aux radiateurs à gaz de la maison, qui diffusent alors leur chaleur dans l’ensemble de la pièce.

Découvrez nos offres de gaz naturel !
Nos offres sont sans engagement, sans frais de résiliation.

Il existe une différence entre la chaudière à gaz dite classique et celle à condensation. Concernant la première, elle chauffe l’eau à une température plutôt élevée, alors que la seconde utilise la basse température.

En fonte, en fonte d’aluminium ou en acier, quel radiateur à gaz privilégier ?

Dans le commerce, il existe trois types importants de radiateurs à gaz : en fonte, en fonte d’aluminium et en acier. Tous n’offrent pas le même type de performances.

Le radiateur à gaz en fonte : le plus résistant

Si vous optez pour un radiateur à gaz en fonte, vous serez assuré de sa robustesse et de sa fiabilité. Ce matériau révèle également de hautes performances énergétiques, car sa chaleur se libère très progressivement dans les pièces à chauffer. Un matériau tel que la fonte permet également de conserver la chaleur alors même que l’appareil est fermé.

Différentes tailles sont disponibles sur le marché, ainsi que diverses couleurs ou décorations. Raison pour laquelle leurs tarifs peuvent s’étendre de moins de 100 € à plus d’une centaine d’euros1.

Le radiateur à gaz en fonte d’aluminium : une mise en chaleur rapide

Comme le radiateur à gaz en fonte, celui en fonte d’aluminium fonctionne par inertie, c’est-à-dire qu’il diffuse de façon homogène la chaleur dans la pièce. La fonte d’aluminium a pour avantage de chauffer très rapidement. La pièce est ainsi réchauffée en très peu de temps, quelques minutes. Si vous vivez dans un foyer au design contemporain, il sera très facile de trouver un radiateur à gaz avec un design proche. Un modèle standard affiche un tarif à moins de 500 €1.

Le radiateur à gaz en acier : un prix plus abordable

En termes d’inertie, le radiateur à gaz en acier est beaucoup moins performant que les deux autres modèles. C’est pour cela que les professionnels le recommandent pour les pièces déjà parfaitement isolées. Là encore, la montée en température est rapide. Plus léger que la fonte, l’acier affiche un style plutôt épuré. Il est particulièrement efficace pour des surfaces moyennes. Plus abordable, il vous en coûtera moins de 100 €1.

Les formes particulières des radiateurs à gaz, avec des tubes, des ailettes ou encore des lames, permettent un échange thermique optimal. Cela les classe parmi les émetteurs de chaleur les plus performants.
 

Chauffage au gaz : sur quels critères choisir votre radiateur à gaz ?

Modèle à basse ou haute température

Parmi les différences entre les différents types de radiateur à gaz, vous trouverez les modèles à basse et à haute température. Avec la basse température, autrement appelée la chaleur douce, soit 50 °C, la consommation en énergie est moindre, mais ce modèle est moins efficace quand dehors le thermomètre passe sous -10 °C. Avec la haute température, 70 à 90 °C, il n’existe pas cette limite.

Déterminer la bonne puissance selon la surface à chauffer

La puissance dont vous avez besoin pour chauffer une pièce est indiquée en watts (W) ou kilowatts (kW). Selon les normes en vigueur (RT 2005, RT 2012) et la qualité de l’isolation de votre habitat, la puissance de chauffage est évaluée entre 60 et 100 kW/m². Ainsi la puissance nécessaire chez vous se calcule selon la surface de chaque pièce. Pour savoir de combien de radiateurs à gaz vous avez besoin, il vous faudra diviser cette puissance par la puissance de l’équipement souhaité.

Attention aux fonctionnalités de chaque modèle

Il existe, selon les modèles de radiateur à gaz, toute une série de fonctionnalités pour vous aider à bien gérer la programmation de la diffusion de la chaleur ! Thermostat, sélection de plusieurs températures…
 

Radiateur à gaz : tout savoir sur ses avantages

Des économies d’énergie

Qu’il soit en fonte ou en acier, le radiateur à gaz vous assure robustesse sur le long terme et une diffusion de la chaleur de manière homogène dans les pièces. Ce qui, au final, vous permet de faire de solides économies d’énergie. Le gaz étant bon marché, vous faites également des économies de budget chauffage.

Un chauffage peu polluant

Certes, le gaz fait partie des énergies fossiles et donc polluantes. Pour autant, c’est celle qui rejette le moins de dioxyde de carbone. De plus, en tant que chauffage à combustion, l’eau chaude circule dans un circuit fermé pour atteindre les radiateurs à gaz.

Une programmation automatique

Avec le chauffage au gaz, c’est la chaudière qui gère allumage et arrêt. Un programmateur thermostatique assure plusieurs fonctions : besoin en chauffage selon la température en direct de la maison, les heures que vous avez éventuellement définies… C’est pour cela qu’il est important de bien régler la programmation du radiateur lorsque vous partez en vacances. Inutile de chauffer pour rien.
 

Zoom sur l’installation d’un radiateur à gaz

Il existe quatre types de circuits pour raccorder le radiateur à gaz à votre chaudière :

  • Le circuit dit en série fait circuler l’eau de la chaudière au premier radiateur, puis de radiateur en radiateur. Une fois le dernier radiateur atteint, l’eau retourne à la chaudière.
  • Le circuit dit monotube fonctionne de la même manière, mais il est possible d’éteindre un radiateur sans impacter le circuit entier.
  • Le circuit dit bitube est l’installation la plus courante dans les foyers. Chaque radiateur dispose d’une arrivée d’eau chaude et d’une sortie d’eau froide.
  • Le circuit dit en pieuvre permet de relier chaque radiateur à la chaudière de manière séparée.

Notez que pour choisir l’un ou l’autre de ces circuits, il faut faire attention à la configuration de votre domicile. Parmi les critères importants, il y a la taille de la maison (plus elle est grande, plus il faudra de tuyaux) et la pièce où est installée la chaudière.

i À noter

Pensez à faire entretien régulier de vos radiateurs pour éviter de faire baisser leurs performances énergétiques. Les purger et les dépoussiérer de façon régulière leur assurera une longue vie. L’odeur que vous sentez lorsque vous rallumez un radiateur, après plusieurs mois, est due au dépôt de poussière qui brûle.