Choisir une climatisation pour votre appartement : le guide complet !

de lecture
Publié le , mis à jour le

L’installation d’une climatisation en appartement peut devenir indispensable pour faire face aux fortes chaleurs, et se fait d’autant plus facilement que de nombreuses solutions existent en fonction de chaque situation. Voici comment bien choisir sa climatisation d'appartement

Les différents types de climatisation pour appartement

Pour maintenir son intérieur au frais tout au long de l’été tout en gérant son budget d’installation mais aussi de consommation, il est essentiel de faire le bon choix de climatisation pour son appartement.

On compte quatre grands types de climatisation, qui s’adaptent à différentes configurations.

La climatisation mobile

La climatisation mobile est certainement l’un des appareils les plus accessibles, en matière de prix d’achat et de facilité d’installation. Il se déplace en effet aisément grâce à des roulettes et ne nécessite pas de travaux de pose, ce qui en fait le type de climatisation d’appartement le plus utilisé dans les logements en location. Il offre un résultat immédiat par simple branchement à une prise.

La climatisation sans groupe de façade

La pose d’une climatisation sans groupe extérieur permet de profiter d’un air frais dans son logement lorsque le règlement de copropriété l’interdit par exemple, ou lorsque le propriétaire bailleur en refuse l’installation au locataire. Un seul bloc est installé en intérieur et assure des performances et un confort appréciables. En location, il reste nécessaire de demander une autorisation, mais l’installation ne réclame que deux percements de façade.

La climatisation réversible ou pompe à chaleur

Un climatiseur réversible est une pompe à chaleur air/air. Il ne faut pas confondre climatiseur et pompe à chaleur, car les premiers ne produisent que du froid, tandis que la PAC air/air est également capable de chauffer. Ce système permet de gérer la température de toute la maison de manière personnalisée dans chaque pièce (avec l’installation de plusieurs unités intérieures, système appelé multi-split) ou une seule pièce (monosplit).

Les autres types de climatisation

Il existe d’autres moyens de rafraîchir un appartement en été, souvent moins connus, à l’image du puits canadien, qui fonctionne par un système de tuyaux souterrains et mise sur l’inertie du sol pour réguler naturellement la température intérieure.

Vous pouvez aussi faire le choix d’une pergola bioclimatique pour ombrager votre terrasse exactement comme il le faut grâce à des capteurs solaires qui intiment à la pergola l’ordre de s’ouvrir ou de se fermer en toute autonomie en fonction des conditions climatiques du moment.

 

Climatisation réversible
Été comme hiver, protégez votre confort des aléas météo

Climatisation d'appartement : comment ça fonctionne ?

Une climatisation d’appartement repose sur trois éléments fondamentaux, entre lesquels circule un fluide frigorigène :

  • l’évaporateur ;
  • le condenseur ;
  • le compresseur.

Dans un premier temps, le climatiseur capte l’air chaud. Sa température élevée refroidit le fluide frigorigène, qui se transforme alors en gaz. Comme son nom l’indique, le compresseur compresse alors ce gaz, qui redevient liquide avant de passer dans le condenseur, capable d’en extraire la chaleur et de l’évacuer, tandis que l’air ainsi rafraîchi est relâché à l’intérieur. Le fluide frigorigène termine son circuit vers l’évaporateur avant de recommencer son cheminement. Une ventilation permet d’accélérer le système.

Choisir votre climatisation d'appartement selon votre surface

Climatiser son appartement doit faire l’objet d’une étude afin de choisir une climatisation bien calibrée qui soit efficace. Il faut ainsi soigneusement calculer, en fonction du résultat recherché :

Pour trouver les réponses, il faut se pencher sur plusieurs aspects de l’appartement :

  • Quelle est son orientation principale ?
  • Où sont situées les fenêtres et combien l’appartement en compte-t-il ?
  • Combien de pièces veut-on rafraîchir et quel est leur volume ?

On considère désormais qu’il faut compter en moyenne 100 W par m² pour rafraîchir un appartement1, pour un plafond situé à une hauteur standard de 2,50 m. Une étude préalable par un professionnel s’avère particulièrement nécessaire en cas de haut plafond ou dans un bâti ancien peu isolé afin d’anticiper les déperditions de fraicheur. Par ailleurs, la puissance frigorifique d’un climatiseur s’exprime en BTU (British Thermal Unit). Le nombre de fenêtres dans la pièce à climatiser influence le nombre optimal de BTU requis.

Propriétaire ou locataire : les contraintes d’installation d’une climatisation en appartement

Lorsqu’elle n’est pas mobile, la pose d’une climatisation dans un appartement doit souvent faire l’objet d’une autorisation préalable, de la part du bailleur ou des copropriétaires.

Lorsqu’on est locataire

L’installation d’une climatisation dépend de l’accord écrit du propriétaire bailleur, car elle modifie le bâti. S’il autorise la pose, ce dernier doit ensuite :

  • obtenir les autorisations nécessaires si l’appartement est en copropriété ;
  • mettre à jour l’état des lieux.

Le propriétaire est libre de financer l’installation ou de la laisser à la charge des locataires. Dans ce cas, ils pourront repartir avec les appareils mais devront remettre l’appartement en état lors de leur départ.

Lorsqu’on est propriétaire

En copropriété, le propriétaire d’un appartement souhaitant y faire poser une climatisation (pour lui-même ou pour les locataires de son logement) doit impérativement obtenir l’accord des autres propriétaires au cours d’une assemblée générale. Pour que les copropriétaires puissent voter, il est indispensable de préciser lors de l’AG où sera installée l’unité extérieure.

Avant toute démarche pour climatiser un appartement, il est indispensable de se référer au règlement de copropriété. En effet, il peut explicitement mentionner l’interdiction de la pose d’un climatiseur, rendant toute assemblée générale inutile. Si rien n’est spécifié, mieux vaut faire une demande auprès du syndicat des copropriétaires afin de ne pas risquer qu’un magistrat ordonne le démantèlement de l’installation.
 

Financer l’achat et l’installation d’une climatisation en appartement

L’investissement nécessaire pour mener à bien un projet de climatisation d’appartement dépend du type d’appareil voulu et du volume à rafraîchir. Le coût peut ainsi varier de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros. Les climatisations mobiles sont clairement les moins chères tandis que les climatisations réversibles sont les plus chères à l’achat mais les moins énergivores à long terme.

Plus économiques et plus respectueuses de l’environnement, ces climatisations font d’ailleurs l’objet de plusieurs aides pour vous permettre de les financer :

  • la prime énergie ;
  • une TVA à taux réduit de 5,5 % (uniquement sur le coût de l’installation, dans un appartement de plus de 2 ans) ;
  • l’éco-prêt à taux 0, si le coefficient de performance de l’appareil est supérieur à 3,3 et si d’autres travaux d’économie d’énergie sont également prévus ;
  • les aides de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) sous conditions de revenus et pour les logements de plus de 15 ans2.
Bon à savoir

L’installation doit alors être effectuée par un artisan Reconnu Garant de l’Environnement. 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article