Les heures pleines/heures creuses, c'est quoi au juste ?

Les besoins en électricité des Français varient fortement tout au long de la journée selon leurs activités et leurs besoins. Ce qu’on appelle les heures creuses correspond aux heures durant lesquelles l’électricité est moins utilisée (la nuit par exemple). Tandis que les heures pleines désignent les heures où les besoins en électricité sont les plus forts (notamment lorsque les foyers cuisinent et que les entreprises travaillent).

Les fournisseurs d’électricité, comme ENGIE, peuvent vous proposer des contrats en comptage heures pleines/heures creuses. Cela signifie que le prix de votre kWh sera moins élevé pendant les 8 heures creuses de la journée.

Pour choisir le type de comptage le plus avantageux pour vous, prenez un moment pour analyser vos habitudes. En effet, le comptage heures pleines/heures creuses n’est pas adapté à tous les profils de consommation. Avec cette tarification, le prix du kWh en heures creuses est moins cher, mais l’abonnement (la partie fixe de votre facture) est un peu plus élevé.

Généralement, les heures pleines/heures creuses sont intéressantes pour :

-       les foyers qui consomment beaucoup durant les heures creuses, ou qui peuvent décaler certains usages (machine à laver…)

-       les foyers équipés d’un chauffage à accumulation, d’une piscine ou d’un véhicule électrique

Si ces critères ne correspondent pas à votre foyer, vous risquez de payer plus cher en « heures pleines/heures creuses » qu’avec une option tarifaire « Base » dont le prix du kWh d'électricité est fixe, quelle que soit l'heure de la journée.

Si vous souhaitez connaître vos heures pleines et heures creuses il vous suffit de regarder sur votre facture comme l'indique l'image ci-dessous ! 

heures pleines/heures creuses