Retour à la liste

Les compteurs Linky™ disjonctent plus que les anciens compteurs ?

Non. La sensibilité aux dépassements de puissance des compteurs Linky est globalement la même que celle des anciens compteurs. Lors de la pose du compteur, en cas de décalage entre la puissance contractuelle et le réglage du disjoncteur, le technicien remet l’installation à la puissance souscrite.

Le compteur Linky fonctionne comme un compteur classique. Il existe plusieurs modèles de compteur Linky avec des puissances différentes :

  • 3 kVA : pour les logements de faible surface de 25 à 50 m² ;
  • 6 kVA : la plus répandue, pour les petits foyers chauffés au chauffage électrique ou les logements de taille moyenne chauffés au gaz ;
  • 9 kVA : pour les grands logements qui font entre 80 m² à 160 m² ;
  • 12 kVA : destinées uniquement aux vastes surfaces chauffées à l’électricité, aux logements avec piscine, aux bureaux et autres locaux professionnels…

Pour rappel, un compteur disjoncte quand la puissance nécessaire au fonctionnement simultané des appareils en marche dans un logement est supérieure à la puissance souscrite au compteur.

Notez cependant que les compteurs Linky ne supportent vraiment aucun écart de puissance et disjonctent au moindre dépassement. Certains anciens compteurs sont très légèrement plus tolérants.

Est-ce que cette information vous a été utile ?

  • champs invalide
0 / 300