Suis-je éligible au chèque énergie exceptionnel ?

Pour pouvoir bénéficier du chèque énergie, il faut impérativement avoir déclaré ses revenus auprès des services fiscaux, même en cas de revenus faibles ou nuls. 

Si vous étiez déjà bénéficiaire du chèque énergie au titre de l'année 2022, vous êtes éligible au chèque énergie exceptionnel.

Vous pouvez vérifier votre éligibilité au chèque énergie via un simulateur sur le site web consacré au dispositif. Ce simulateur vous permettra de connaître votre droit ou non à cette aide financière.

Le chèque énergie exceptionnel est attribué sur la base d’un critère fiscal unique : le Revenu Fiscal de Référence (RFR) par Unité de Consommation (UC). Ce calcul permet de tenir compte à la fois des revenus d'un foyer et de sa composition. Il est directement réalisé par l'administration et vous n'avez donc aucune démarche à faire pour percevoir le chèque énergie exceptionnel si vous êtes éligible. 

Les foyers dont le RFR / UC est compris entre 10 800 et 17 400 euros percevront un chèque énergie exceptionnel de 100 euros. Le montant sera de 200 euros pour les foyers dont le RFR / UC est strictement inférieur à 10 800 euros. 

Par exemple : un foyer composé de deux parents et deux enfants comprend 2,1 UC. Si le RFR de ce foyer est de 22 600 euros, alors son RFR / UC est de 22 600 / 2,1 = 10 761,90 euros. Il est éligible au chèque énergie exceptionnel de 200 euros. 

Pour toute question sur le chèque énergie 2022, vous pouvez contacter le numéro dédié mis en place par l’organisme en charge de la gestion du chèque énergie : 0 805 204 805 (numéro vert) ou consulter le site chequeenergie.gouv.fr.

En novembre 2022 ENGIE a accordé une aide exceptionnelle de 100 € en moyenne pour les clients « chèque énergie » :

Face à la hausse des prix de l’énergie, et dans la perspective d’un hiver particulièrement compliqué ENGIE a décidé d’octroyer, en novembre 2022,  une aide supplémentaire de 100 € en moyenne à tous ses clients bénéficiant d’un chèque énergie ayant un contrat actif au 27/07/22. 

Rappel : La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte* du 17 août 2015 prévoit la mise en place d’un chèque énergie à compter du 1er janvier  2018. Cette mise en place passe par une phase d’expérimentation sur 4 départements en 2016 et 2017: Ardèche, Aveyron, Côtes-d’Armor et Pas-de-Calais.

* LOI n°2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte et décret n°2016-555 du 6 mai 2016 relatif au chèque énergie.