Retour à la liste

Tout comprendre sur les Certificats d’Économies d’Énergie

Le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) a été introduit par la loi sur l’énergie du 13 juillet 2005 (loi POPE) avec pour objectif de réaliser des économies d’énergie dans des secteurs diffus : principalement le bâtiment, mais aussi la petite et moyenne industrie, l’agriculture ou les transports.

Ce dispositif repose sur une obligation, imposée par l’état aux vendeurs d’énergie tel ENGIE, de réaliser ou faire réaliser aux consommateurs des économies d’énergie.

Pour respecter cette obligation, les obligés peuvent :

  • Réaliser des actions d’économie d’énergie auprès des consommateurs (particuliers, collectivités locales ou professionnels) et obtenir des CEE.
  • Acheter des CEE à des acteurs éligibles ayant eux-mêmes réalisé des actions d’économies d’énergie.
  • Contribuer financièrement à des programmes CEE.

Le certificat d’économie d’énergie est attribué par les services du ministère chargé de l'énergie, aux obligés et acteurs éligibles.

Ils sont comptabilisés dans une unité particulière : le kWh d’énergie finale économisée, cumulé et actualisé sur la durée de vie de l’action, appelé kWh cumac.

Dans ce cadre, ENGIE réalise des actions d’économies d’énergie auprès des consommateurs en leur proposant une prime pour leurs travaux d’économies d’énergie.

Avec le simulateur ENGIE, vous pouvez connaître le montant de la Prime Economies d’Energie à laquelle vous êtes éligible.

Je simule ma prime

Vous pouvez bénéficier de la Prime Economies d’Energie si vous faites réaliser des travaux de rénovation énergétique par un professionnel dans un logement construit il y a plus de deux ans, dont vous êtes le propriétaire ou l’occupant.

Découvrir la prime

 

Est-ce que cette information vous a été utile ?

  • champs invalide
0 / 300