Quelles obligations d’isolation pour les particuliers ?

Pour réduire la consommation d’énergie en France, la rénovation thermique des bâtiments est un enjeu essentiel. Dans certains cas, l’isolation est même obligatoire. Nos explications pour isoler votre maison sans vous sentir isolé.

 

Pourquoi améliorer l’isolation thermique d’une maison ou d’un immeuble ?

La performance thermique des bâtiments est un enjeu majeur de la loi de transition énergétique pour la croissance verte. Mieux isoler un bâtiment permet en effet de limiter sa consommation d’énergie tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Résultat : le coût des travaux est rapidement amorti par la baisse des charges, ainsi que par la valeur marchande du bien qui augmente, comme sa durée de vie.

Rénovation thermique : quand niveau bâtiment, il y a un hic…1

44 : c’est le pourcentage de la consommation énergétique représenté par le bâtiment en France.
20 : c’est le pourcentage des émissions de gaz à effet de serre en France pour ce même secteur.

Travaux de rénovation : quand l’occasion fait le larron

Depuis début 2017, il est obligatoire de réaliser une amélioration thermique en même temps que certains travaux. C’est le cas des ravalements de façades, des réfections de toiture et des augmentations de surface, mais à certaines conditions.

L’obligation d’isolation thermique lors de certains travaux

A cette obligation, il existe des exceptions, des dérogations et des aménagements dont vous trouverez le détail sur le site www.rt-batiment.fr. Voici notre synthèse des biens et travaux concernés1.

1.     Le ravalement de façade

Dans certains cas, une isolation thermique par l’extérieur ou l’intérieur sera couplée au ravalement.
Cette obligation ne concerne que certains bâtiments (résidentiels, tertiaires…), certaines façades (briques industrielles, blocs béton industriels…), certains ravalements (consistant à enlever et refaire un enduit, remplacer un parement…).

2. La réfection de toiture

Une isolation thermique de la toiture est dans certains cas obligatoires en même temps que la réfection, à certaines conditions : c’est le cas pour les bâtiments résidentiels et tertiaires (bureaux…) de métropole, pour les réfections couvrant plus de 50 % de la toiture et pour les installations de sur-toiture.

3. L’augmentation de la surface habitable

Dans certains cas, aménager une pièce (comble, garage…) pour la rendre habitable implique l’obligation de coupler les travaux avec une isolation thermique.
Sont concernés les bâtiments résidentiels individuels et collectifs situés en métropole, les pièces dont la surface sera supérieure à 5 m2 au terme des travaux, et dont les parois sont opaques : façades en briques industrielles, toitures en pente ou toitures terrasses, planchers bas…

Les exigences de performance

Pour chaque type de travaux, il existe une valeur de performance thermique minimale à atteindre. Un arrêté a été signé en mars 2017, modifiant les références : toutes les infos sur http://www.rt-batiment.fr/

1 Source : fiche Ademe, Quand devez-vous isoler ?, février 2017.

Besoin d'aide ?

Haut de page