Mauvaise isolation : les signes qui ne trompent pas

Nous vous aidons à identifier les symptômes et à mettre en œuvre les bonnes solutions.

Gaspillage, hausse de la facture énergétique, inconfort voire insalubrité, une mauvaise isolation est source de nombreux maux pour un logement et pour ses habitants. En reconnaître les signes est le préalable à l’engagement des travaux d’efficacité énergétique qu’ils nécessitent. ENGIE vous aide à identifier les symptômes et à mettre en œuvre les bonnes solutions.

Trouver un professionnel pour vos travaux d’isolation

Quels sont les signes d’une mauvaise isolation ?

Votre maison ou votre appartement sont-ils mal, voire très mal isolés si, en hiver : 

- vos murs et planchers sont anormalement froids,

- certaines pièces de votre logement sont plus fraiches que d’autres, ou plus difficiles à chauffer

- vous ressentez un léger courant d’air à proximité des portes et fenêtres

- vos frais de chauffage sont trop élevés,

- la chaleur émise par votre chauffage ne se répartit pas uniformément,

- vous constatez que la neige ou le gel fondent très rapidement sur votre toiture,

- des moisissures se développent sur les murs.

La mauvaise isolation d'un logement est également sensible en été. Elle se traduit alors par :

- la permanence d'un air trop chaud à l'intérieur,

- des frais de climatisation élevés,

- le sentiment d'une inefficacité du climatiseur,

- la perception démesurée de bruits issus de l’extérieur 

- l'apparition possible de moisissures au sous-sol.

Comment repérer l’origine de ces problèmes d'isolation ?

Un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE), par ailleurs obligatoire pour un propriétaire en cas de vente ou de location postérieure à 2007, est le moyen le plus simple et le plus sûr de connaître points forts et points faibles de votre isolation.

Un Diagnostic Thermique vous aidera à chiffrer et à prioriser vos travaux, en vous proposant des solutions adaptées aux caractéristiques de votre logement.

Les conséquences d'une mauvaise isolation

Les plus dommageables sont de fortes pertes de chaleur en hiver entraînant inconfort et, parfois, insalubrité, mais aussi hausse des dépenses de chauffage.

Selon l'Agence de la maîtrise de l’énergie (ADEME), 25 à 30 % de l’énergie d'un logement s’enfuit par le toit – son dégel rapide en est souvent la preuve –, 20 à 25 % par les murs, froids lorsque vous les touchez, et 10 à 15 % par les fenêtres qui, mal isolées, laissent en plus rentrer l'air froid…On le voit, une mauvaise isolation peut donc peser très lourd dans votre budget énergie !

Les travaux à mettre en œuvre 

Des travaux d'isolation de toute la maison sont aujourd'hui possibles avec à la clé des gains importants, un confort amélioré et la valorisation de votre patrimoine.

Beaucoup de matériaux isolants sont disponibles sur le marché, un indicateur important à prendre en compte étant leur résistance thermique (R). Le choix tient avant tout à la nature des travaux : Placoplatre pour les murs, laine pour les combles… Les conseils d'un professionnel vous seront extrêmement utiles.

Trouver un professionnel pour vos travaux d’isolation

Prime économies d'énergie ENGIE

De quelles aides pouvez-vous bénéficier ? 

Selon les conditions, vous pouvez  prétendre à des aides accordées par l'Etat : Eco-PTZ, Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), TVA à taux réduit, et les aides de l'ANAH.

Pour soutenir vos travaux d’amélioration énergétique, ENGIE vous offre une Prime économies d'énergie, le montant de la prime varie selon la nature et le lieu de réalisation de vos travaux.

Estimer le montant de votre Prime Economies d'énergie

Le financement de vos travaux

Pour financer vos travaux, la Banque BNP Paribas Personal Finance et partenaire de ENGIE, vous propose une gamme de prêts sans avances de trésorerie, et aucun frais de dossier. N’attendez plus pour réaliser vos travaux d’économies d’énergie !

Découvrir les prêts de financement

Besoin d'aide ?

Haut de page