Souscription à un contrat

Comment souscrire à un contrat gaz à Nantes ?

Mis à jour le

Souscrire un contrat gaz à Nantes

Proche de grands espaces naturels et de l’océan, Nantes est une ville verte et dynamique qui regorge de spots culturels. Pour en profiter pleinement, une fois le déménagement acté, ENGIE vous guide pour souscrire un contrat de gaz naturel en un clin d’œil.

Bien choisir votre fournisseur de gaz à Nantes

Votre vie est en train de prendre un nouveau tournant : non seulement vous déménagez à Nantes mais en plus vous souhaitez changer de fournisseur de gaz. Pour résilier et souscrire un contrat de gaz, rien de plus simple avec l’ouverture du marché de l’énergie. En effet, tout se passe directement en ligne. Après avoir pris contact avec votre fournisseur, celui-ci s’occupe de la résiliation. Avec ENGIE, c’est encore plus simple avec son formulaire deux en un.

Offre de gaz naturel et son thermostat
Pilotez votre chauffage à distance grâce au thermostat Netatmo !

 

En cinq petites minutes, cette double démarche est réalisée. Quelques critères cependant sont à connaître avant de se lancer dans la souscription d’un contrat.

Gaz naturel et zone tarifaire : Nantes est en zone 1

C’est une chance, Nantes se situe en zone 1 en matière de prix du gaz naturel. En effet, la France est divisée en six zones tarifaires différentes qui prennent en compte les coûts d’acheminement du gaz vers les lieux de consommation. La zone 1 étant là où le prix est le moins élevé. Seuls les foyers consommant du gaz naturel pour le chauffage sont concernés. Les petits consommateurs (cuisson et/ou eau chaude) n’entrent pas dans cette tarification. La zone tarifaire est différente de l’option tarifaire que vous choisissez en fonction du type d’installation au gaz présent à votre domicile.

Comparez les prix au kWh des différentes offres sur Nantes

Il existe en effet trois types d’offres de gaz naturel chez les différents fournisseurs de gaz. Le premier concerne les tarifs réglementés, ceux décidés par les pouvoirs publics chaque année sur recommandation de la commission de régulation de l’énergie (CRE). Ce prix au kWh peut évoluer à la baisse ou à la hausse. Les offres de marché à prix fixe proposent un prix au kWh stable, c’est-à-dire sans hausse mais également sans baisse en cas de baisse des tarifs réglementés. Les offres de marché à prix fixe révisable à la baisse permettent d’avoir un contrat avec un prix au kWh fixe en cas d’augmentation des tarifs réglementés pendant une certaine période (1, 2 ou 3 ans). Une baisse peut intervenir à chaque anniversaire du contrat, si et uniquement si les tarifs réglementés ont baissé.

Faire la mise en service du gaz naturel à Nantes

Dans le cas d’un déménagement à Nantes, deux cas de figure peuvent se présenter : soit votre nouveau logement est déjà raccordé au gaz naturel, soit il ne l’est pas encore.

Vous êtes raccordé au gaz naturel à Nantes

Si votre nouveau nid douillet est déjà raccordé au gaz naturel, alors il vous suffira de résilier et de souscrire un contrat de gaz environ 15 jours avant le déménagement. Pour cela, avertissez votre fournisseur de gaz actuel qui fera tout le nécessaire, à condition de bien lui communiquer votre nouvelle adresse, le nom de l’ancien occupant, le numéro de point de comptage et d’estimation (présent sur votre facture). Lors de votre déménagement, pensez à lui fournir votre dernier index de consommation, et à l’entrée des lieux l’index de consommation sur le nouveau compteur de gaz. Cette mise en service coûtera 19,09 € TTC pour une intervention standard dans les 5 jours ouvrés. Pour un déplacement en urgence d’un technicien GRDF à Nantes, il vous en coûtera 61,27 € TTC (sous 24 à 48 heures) ou 147 € TTC (sous 24 heures)(1).

Vous n’êtes pas raccordé au gaz naturel à Nantes

Dans les logements neufs, il est indispensable de demander le raccordement de la résidence au réseau de gaz naturel. La première étape est de prendre contact avec GRDF, le gestionnaire du réseau, par téléphone (09 69 36 35 34, prix d’un appel local depuis un poste fixe) ou internet. La démarche peut prendre plusieurs semaines, le temps d’obtenir un devis et de réaliser les travaux de raccordement. Plus votre logement est éloigné du réseau de gaz naturel, plus les travaux seront compliqués (impliquant une extension) et chers. Lorsque le raccordement est réalisé, il vous faudra obtenir et faire valider le certificat de conformité d’installation auprès de Qualigaz. Ceci pour vérifier la sécurité de votre installation. Parmi les détails rédhibitoires, citons par exemple l’absence de sortie d’air, une ventilation bouchée, le non-respect des assemblages, une mauvaise étanchéité… Enfin, une fois le certificat obtenu, il ne vous appartient plus que de choisir votre fournisseur de gaz.

Ces articles peuvent vous intéresser