Souscription à un contrat

Quelle offre de gaz souscrire pour ma résidence secondaire ?

Mis à jour le

Choisir offre gaz résidence secondaire

Posséder une résidence secondaire est certes une chance, mais c’est aussi une source de frais supplémentaires qu’il n’est pas toujours facile à assumer. Certaines charges incompressibles, comme la fourniture de gaz, pèsent parfois lourdement sur le budget d’un foyer. Alors, comment souscrire un contrat de gaz adapté à ses besoins ? Voici nos conseils pour faire le meilleur choix…

Offre de gaz : quelles sont les spécificités d’une résidence secondaire ?

À la différence d’une résidence principale qui est occupée toute l’année, une maison de vacances possède des besoins énergétiques beaucoup plus ponctuels. Généralement, les propriétaires se rendent dans leur logement secondaire lors des vacances scolaires. La fréquence d’occupation des lieux est donc moins importante. La consommation de gaz diffère elle-même de celle habituellement nécessaire pour faire fonctionner son habitation principale. On se rend souvent dans son lieu de villégiature en été, période de l’année où le chauffage constitue un poste de dépense mineure.

Gaz Energie Garantie : prix fixe !
Bénéficiez d'un prix du kWh HTT fixe pendant 2 ans !

Offre de gaz : comment estimer la consommation de sa résidence secondaire ?

Pour choisir le contrat de gaz le plus adapté aux besoins énergétiques de votre résidence secondaire, il est impératif d’établir une estimation de votre consommation. Pour cela, il faut prendre en compte les critères suivants :

la localisation de la résidence secondaire : en montagne, les besoins énergétiques (chauffage, eau chaude…) sont souvent plus élevés que, par exemple, dans le sud de la France ;

la surface de l’habitation : plus elle est importante, plus les besoins augmentent ;

les performances énergétiques : un logement mal isolé consomme plus ;

le nombre d’équipements fonctionnant au gaz : chauffage, eau chaude sanitaire, cuisine… ;

le taux d’occupation : la présence au sein du logement influe directement sur la consommation de gaz ;

le nombre d’occupants : plus les occupants sont nombreux, plus les besoins sont importants ;

les périodes d’occupation : la consommation de gaz augmente en hiver surtout pour les logements chauffés au gaz…

 

Offre de gaz : existe-t-il des contrats spécifiques pour les résidences secondaires ?

Non. Les fournisseurs de gaz ne possèdent pas d’offres spécialement conçues pour les propriétaires de maisons secondaires. Toutefois, les fournisseurs d’énergie disposent d’une large palette d’offres dont certaines peuvent largement répondre aux besoins d’une résidence secondaire. Selon vos attentes, vous pourrez opter soit pour une offre à prix fixe, soit pour une offre indexée sur le tarif réglementé. Face à la multiplicité des contrats de gaz proposés sur le marché, il est impératif que vous preniez le temps de comparer les différentes offres entre elles.

Zoom sur GazparDepuis plusieurs années, GRDF s’est engagé dans un vaste plan de déploiement du compteur Gazpar. À terme, ce compteur intelligent dédié au gaz permettra aux propriétaires de résidences secondaires – comme à tous les autres consommateurs de gaz naturel – de bénéficier d’une facturation basée sur leur consommation réelle et non plus sur leur consommation estimée.

Offre de gaz : comment choisir un contrat pour sa résidence secondaire ?

En comparant les différentes offres de gaz du marché, vous allez très vite vous apercevoir que les tarifs proposés présentent deux composantes distinctes : le prix du kWh HTT et le prix de l’abonnement. La plupart des particuliers recherchent logiquement l’offre disposant du prix du kWh le plus bas possible, mais cela n’est pas nécessairement le réflexe le plus avantageux pour les propriétaires de résidence secondaire. En effet, les offres de gaz naturel proposant un prix du kWh bas affichent bien souvent un abonnement assez élevé. Or, lui ne variera pas. Si vous êtes propriétaire d’une maison de vacances peu occupée, il peut s’avérer plus judicieux d’opter pour une offre avec un abonnement de gaz moins important.

Est-il intéressant de se tourner vers le gaz propane ? Votre habitation secondaire n’est pas raccordée au réseau de gaz naturel ? Vous pouvez envisager de recourir au gaz propane en citerne, voire en bouteille. Souvent plus économique que l’électricité, le gaz propane en citerne présente l’avantage d’être relativement facile à installer, même sur des terrains peu accessibles. Avec cette solution, vous pourrez également gérer votre stock et effectuer vos commandes quand vous le souhaitez.

Offre de gaz : quelles démarches pour souscrire un contrat ?

Ce sont les mêmes que pour un contrat classique. Autrement dit, vous devez contacter le fournisseur d’énergie que vous aurez sélectionné et suivre ses instructions. Généralement, la souscription d’une offre gaz peut être réalisée directement en ligne via un formulaire dédié. Vous devrez fournir diverses informations pour constituer votre contrat : nom, adresse exacte du logement, le relevé du compteur de gaz, le numéro de point de comptage et d’estimation (PCE), un RIB en cas de prélèvements automatiques… Si vous changez de fournisseur, votre nouveau prestataire peut prendre en charge à votre place les démarches de résiliation. Pour rappel, vous pouvez mettre un terme à votre contrat de fourniture gratuitement et quand vous le souhaitez.

 

Offre de gaz : quelles précautions prendre pendant son absence ?

À la fin des vacances, plusieurs mesures de sécurité doivent être respectées pour éviter les incidents pendant votre absence. Vous devez impérativement fermer l’arrivée de gaz tout comme le chauffe-eau. L’arrivée d’eau doit aussi être coupée, sauf si votre logement est situé dans une zone soumise au gel. Si votre résidence secondaire est équipée d’une chaudière à gaz, pensez à la faire entretenir annuellement comme la loi vous y oblige. Il est recommandé de faire appel à un chauffagiste professionnel au moment de sa remise en route afin de vérifier qu’elle fonctionne bien… et pour passer des vacances sereines avec de l’eau chaude ! Après une longue période d’arrêt, certains équipements au gaz peuvent peiner à redémarrer.