Electricité

Comment réaliser un raccordement électrique étanche ?

Mis à jour le

Terrain non viabilisé : quelles sont les démarches pour le raccordement gaz ?

Vous avez acquis un terrain non viabilisé pour y construire la maison de vos rêves ? Entre deux modifications sur les plans de la cuisine ou du salon, pensez à vous lancer dans les démarches de raccordement de votre logement au gaz naturel. Dans cet article, ENGIE vous guide pas à pas !

Qu’est-ce qu’un raccordement électrique étanche ?

Seules les résidences en construction, donc dites neuves, sont soumises à un raccordement au réseau national d’électricité. Ce raccordement électrique est bien sûr obligatoire si vous ne souhaitez pas emménager à la bougie. On parle de raccordement électrique étanche car les connexions et l’installation électrique doivent pouvoir résister à l’eau lorsqu’il existe un équipement extérieur.

Elec Weekend : -30% sur l'électricité le weekend

Bénéficiez d’une réduction de -30% sur l’électricité le weekend

Anticiper les travaux de raccordement électrique

Une fois que le chantier de la maison est en bonne voie, anticipez les travaux de raccordement électrique, car ces derniers peuvent être assez longs et complexes selon le terrain, entre le moment où vous faites la demande et la fin du raccordement. Autant procéder à un raccordement étape par étape.

ENEDIS, votre interlocuteur privilégié

Seul ENEDIS, le gestionnaire de réseau électrique, est autorisé, dans la majorité des cas, à mettre en œuvre les travaux d’électricité. Dans certaines zones, cela peut être dévolu à une entreprise locale de distribution (ELD). Pour en avoir le cœur net, il est conseillé de demander à la mairie du lieu de résidence. Pour plus de simplicité, rendez-vous sur le site spécialisé d’ENEDIS, un formulaire vous y attend. Vous y indiquerez la commune et la puissance de raccordement électrique souhaitée. Une donnée primordiale et qui dépend de votre type de chauffage. En guise d’exemple, il existe le 12 kVA monophasé pour les logements individuels notamment ou le 36 kVA triphasé pour des logements de très grandes surfaces ou bien des résidences collectives.

Les documents à joindre à votre demande

Afin d’accélérer votre demande de raccordement électrique, n’omettez pas de joindre tous les éléments administratifs nécessaires :

  • des photos des installations électriques déjà mises en place sur le terrain, comme des poteaux ou des coffres de branchement ;
  • une lettre attestant la prise en charge financière des travaux ;
  • une autorisation d'urbanisme telle qu’un permis de construire ;
  • l’extrait du cadastre avec le plan de votre terrain, ainsi que le plan de masse.

Le délai pour un raccordement électrique

Votre dossier bouclé et envoyé à ENEDIS, un devis vous est alors communiqué. Une fois qu’il est signé et l’acompte versé, il faudra patienter environ deux mois pour un raccordement électrique dit simple et environ six mois s’il y a besoin de travaux d’extension.

 

Raccordement électrique étanche : des normes strictes à respecter

Sans même attendre que les travaux électriques d’ENEDIS soient terminés, vous pouvez demander l’attestation de conformité de l’installation électrique intérieure NF C15-100. Votre électricien est chargé de la demander auprès du CONSUEL (Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Électricité). Seule cette attestation vous autorise ensuite à souscrire un contrat auprès d’un fournisseur d’électricité.

Deux types de raccordement électrique

Les techniciens d’ENEDIS sont les seuls professionnels à pouvoir décider des câbles électriques à utiliser pour vos travaux d’électricité. Ils ont le choix entre le raccordement de type 1 et 2. Le premier correspond à un raccordement ne dépassant pas 30 mètres de longueur entre le coffret de branchement ENEDIS et le tableau de répartition électrique qui vous correspond. Ce type de raccordement est soumis à la norme C14-100. Le second, répondant lui à la norme C15-100, est pour les câbles d’une longueur supérieure à 30 mètres.

IP68, la norme pour un raccordement électrique étanche

Avec la norme IP68, vous vous assurez un raccordement électrique étanche. En extérieur, sous terre, sous l’eau ou en l’air, la norme réglementaire est la norme IP68. La même d’ailleurs que pour les téléphones portables. Concrètement, le premier chiffre de cet indice concerne le degré de protection contre la pénétration des corps solides et le second, la protection contre la pénétration de l’eau. Le chiffre le plus élevé de cet indice étant 8. Tout le matériel utilisé pour vos travaux d’électricité avec un indice IP68 vous assure une forte étanchéité. Cela concerne notamment les prises électriques étanches (pour le branchement d’un arrosage automatique, d’un éclairage extérieur, d’un appareil de tonte…) ou une boîte de raccordement. Vous voilà propriétaire d’une résidence toute neuve et branchée au réseau électrique ? Votre attestation de conformité en poche, vous n’avez plus qu’à comparer les offres d’électricité et choisir celle qui correspond à vos besoins quotidiens !