Mobilité verte : faites des économies en roulant à l’électrique

de lecture
Publié le , mis à jour le

Décidément, l’électrique a le vent en poupe ! Vélos, voitures, véhicules hybrides ou 100 % rechargeables : les villes se mettent de plus en plus au vert. Il faut dire que la mobilité électrique présente des arguments de poids : économique, écologique, performante. Et vous, qu’attendez-vous pour passer à l’électrique ?

Roulez moins cher 

Depuis quelques années, les véhicules électriques ont fait leur entrée dans nos villes. Silencieux, écologiques, ils sont aussi plus rentables à l’usage que leurs homologues à essence. En effet, on estime en moyenne qu’une voiture à essence coûte environ 9,42 €/100 km. Un diesel revient à 5,60 €/100 km. Pour une voiture électrique, la note est beaucoup plus légère : entre 1,47 € et 2,10 € pour 100 km[1]. De quoi faire des économies sur la distance.

La possibilité de bénéficier d’aides publiques

En optant pour un véhicule électrique, vous gagnez également la possibilité de bénéficier d’aides au financement. Par exemple, pour une voiture électrique, l’État met à votre disposition 6 300 € de bonus écologique. Une somme qui peut s’ajouter aux 3 700 € d’aide à la casse[2].

Et pour le vélo ? C’est la même chose ! Les vélos à assistance électrique (VAE) sont de plus en plus populaires dans les villes d’Europe, d’Amsterdam à Copenhague en passant par Londres et Paris. Certaines municipalités offrent même un bonus financier pour l’achat d’une de ces bicyclettes nouvelle génération. Un petit coup de pouce dans les côtes, mais qui ne vous dispensera pas de pédaler…

 

Avec ENGIE, c'est l'heure de recharger les batteries !
Avec l'offre Elec'Car, bénéficiez d'heures creuses à un prix du kWh HTT réduit de 50 % par rapport aux heures pleines.

Le choix de la location longue durée

Attention : les voitures électriques n’ont pas que des avantages. Elles présentent par exemple l’inconvénient de perdre leur valeur très vite, à mesure que les innovations arrivent.

C’est pourquoi beaucoup de Français préfèrent la location longue durée à l’achat. 80 %[3] des utilisateurs de voitures électriques ont en effet opté pour cette formule tranquillité. Vous bénéficiez ainsi d’un confort de route optimal, sans frais d’entretien. Et vous êtes libre de changer de modèle et de passer à une technologie plus élaborée quand vous le souhaitez.

Sur le même modèle de la location et de l’abonnement, de très nombreuses municipalités proposent aujourd’hui à leurs habitants un service public d’autopartage. C’est le cas à Paris avec Autolib, mais aussi à Bordeaux avec Bluecub, à Lyon avec Bluely ou à Strasbourg avec Auto’trement.

Un marché en pleine accélération

Pour faire face à ce marché en pleine expansion, la loi sur la transition énergétique prévoit de disposer 7 millions de bornes de recharge dans le pays d’ici 2030. Bien sûr, il est également possible de recharger votre voiture chez vous. Certains modèles peuvent être branchés sur n’importe quelle prise de courant classique. Un gain de simplicité… et d’argent, puisqu’on estime que le « plein », c’est-à-dire une charge d’une durée de 5 à 9 heures, coûte entre 2,50 € et 4,20 €[4].

Alors, plus d’hésitation : il est temps de passer à la mobilité verte !

Faites des économies en rechargeant votre voiture électrique

Avec l’offre Elec’Car, bénéficiez d’heures creuses à un prix du kWh HTT réduit de 50 % par rapport aux heures pleines. Dorénavant, vous pouvez économiser 50 % du montant de votre consommation électrique si vous chargez votre véhicule pendant les heures creuses(6). Le plus ? Pour tout kWh que vous consommez, l’équivalent en électricité renouvelable est injecté dans le réseau(7).

Je découvre l'offre Elec'Car

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article

Nous avons sélectionné ces articles pour vous