Engie n'a pas induit ses clients en erreur sur le prix de son offre « ELEC WEEKEND »

de lecture
Publié le , mis à jour le

A la suite des différentes communications relayées dans la presse ce jour, ENGIE tient à apporter un éclairage sur le jugement rendu dans le cadre de l’assignation de la CLCV concernant son offre d’électricité « Elec Weekend » pour les particuliers. La justice a rejeté la critique principale de la CLCV relative au caractère trompeur du prix de l’offre et a jugé que la promesse commerciale de cette offre n’induisait pas le consommateur en erreur sur le prix. 

La CLCV a assigné ENGIE devant le tribunal judiciaire en février 2018 lui reprochant d’avoir mis en œuvre une pratique commerciale trompeuse concernant son offre d’électricité « Elec Weekend » sur son site Internet particuliers.engie.fr, qui aurait été de nature à induire en erreur le consommateur concernant le prix et la portée des engagements pris par ENGIE.

Le tribunal a acté dans son jugement du 26 janvier 2021 que la promesse commerciale d’ENGIE sur son offre « Elec Weekend » n’était pas trompeuse en ce qu’il permettait de comprendre que le bénéfice des « moins 30 % » portait sur le prix du kWh hors taxe le weekend par rapport aux heures pleines de l’offre. ENGIE n’a jamais prétendu que ces 30 % de réduction portaient sur la facture d’électricité.

 

Plus en détails sur le jugement, sur les huit critiques formulées par la CLCV, cinq ont été rejetées par le tribunal : elles concernaient la promesse commerciale sur le prix de l’offre et son évolution. Les trois critiques retenues par le tribunal portaient sur des points d’amélioration concernant des sujets de forme et de présentation relatifs aux mentions explicatives de l’offre, à savoir : 

  • Intégrer un lien vers le site internet ENEDIS pour que le client puisse vérifier ses heures creuses en semaine (à noter que cette information est également accessible sur la facture du client).
  • Ajouter sur l’une des pages du site internet dédiée à l’offre que celle-ci est disponible pour les logements équipés d’un compteur Linky™. Cette condition figurait dans le renvoi en bas de la page internet et également sur toutes les autres pages dédiées à cette offre. En tout état de cause, si le client n’avait pas de compteur Linky™ il ne pouvait pas souscrire l’offre.
  • Modifier l’intitulé et le format des renvois en bas de page du site internet.


Les modifications ont donc été réalisées sur le site internet.

Le client n’a donc pas été induit en erreur sur le prix de son offre. ENGIE est soucieux d’assurer la meilleure information possible sur ses offres auprès des consommateurs, afin d’assurer la satisfaction de ses clients.  

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article