Tous nos conseils sur le gaz naturel

Biogaz, gaz naturel, gaz vert, butane, gaz de ville : lequel choisir ?

Publié le

Tags de l'article

Vous hésitez entre le biogaz, le gaz de ville et le butane ? En plus des questions d'ordre écologique, vous devez aussi prendre en compte l'utilisation que vous comptez faire de votre gaz. ENGIE vous aide à découvrir quel gaz choisir en fonction de vos besoins. 

Les bouteilles de gaz : pour quels usages ?

Les bouteilles de gaz contiennent des gaz de pétrole liquéfiés, dits GPL. Ce sont des mélanges d’hydrocarbures, produits à 40 % par le raffinage du pétrole et à 60 % par le traitement du gaz naturel. Sur le marché, vous pouvez trouver des bouteilles de propane (formule C3H8) ou de butane (C4H10). Elles contiennent 80 % de gaz liquéfiés et 20 % de « vrai » gaz. 

En pratique, les bouteilles de butane sont plutôt destinées à un usage en intérieur : n’espérez pas les utiliser s’il fait trop froid. Tant que la température reste au-dessus de 0°C, vous pouvez vous en servir pour cuisiner (ex. : gazinière) ou pour alimenter un chauffage d’appoint au gaz. En revanche, les bouteilles de propane sont à conserver à l’extérieur. Vous pouvez les utiliser  pour faire du camping ou pour faire fonctionner votre barbecue par exemple.

Gaz Ajust : prix fixe, révisable à la baisse !

Bénéficiez d'un prix du kWh fixe ajustable à la baisse pendant 3 ans !

Gaz naturel, gaz de ville : quel gaz choisir ?

Le gaz de ville « originel » désignait un gaz manufacturé, aussi appelé gaz de synthèse, fabriqué en usines à gaz. Il contenait beaucoup de monoxyde de carbone, ce qui le rendait très dangereux pour la santé. Heureusement, cela fait déjà plusieurs années qu’il a été remplacé par le gaz naturel, à la fois nettement moins toxique et plus énergétique. Extrait des poches de gaz naturel présentes sous la surface de la Terre, il contient principalement du méthane (CH4), un hydrocarbure pauvre en molécules de carbone. D’où une émission faible de CO2 lors de son utilisation. 

Le gaz naturel est distribué par le réseau de la ville. Il peut aussi bien servir pour le chauffage au gaz que pour la cuisson. Vous pouvez aussi l’utiliser pour votre chauffe-eau… Bref, il est devenu le « nouveau » gaz de ville. 

Conseil : si vous êtes tenté par cette source d’énergie, n’hésitez pas à utiliser un comparateur de fournisseurs de gaz pour trouver le contrat le plus intéressant. Avec les offres d’ENGIE, par exemple, vous pouvez souscrire un contrat de gaz naturel, sans engagement de durée.  

Et le gaz vert dans tout ça ?

Le gaz naturel est une énergie fossile nettement moins polluante que le pétrole mais ses réserves ne sont pas inépuisables. Dans ce contexte, opter pour le gaz vert est une vraie démarche écologique. Actuellement, on utilise surtout du biogaz, une source d’énergie renouvelable obtenue par fermentation de matières organiques. Mais d’autres gaz verts sont à l’étude. Une fois épuré, le biogaz devient du biométhane, à la composition très proche de celle du gaz naturel. Il a alors exactement les mêmes utilisations : chauffage, cuisson…

Envie de soutenir la production de cette énergie verte ? Pensez à l’offre Mon Gaz Vert d’ENGIE. Avec elle, l’équivalent de 10 % de votre consommation de gaz naturel sera injecté sous forme de biométhane dans le réseau de distribution. Vous restez libre de changer de contrat ou de fournisseur de gaz à tout moment.  

Ces articles peuvent vous intéresser...