Tous nos conseils sur le gaz naturel

Le point sur le gaz vert et la loi hydrocarbure

Publié le

Tags de l'article

Passer au gaz vert, ça vous tente ? Avec la loi hydrocarbure, le gaz propre est plus que jamais au centre de l’attention. ENGIE vous donne toutes les informations pour vous aider à y voir plus clair.

Même si le gaz naturel est, de loin, l’hydrocarbure le moins polluant, la production de gaz vert est meilleure pour l’environnement.

Mon Gaz Vert

10% de gaz d'origine renouvelable dont vous choisissez le site de production !

La loi hydrocarbure : que dit-elle ?

Le projet de loi hydrocarbure a été officiellement adopté par l’Assemblée nationale le 19 décembre 2017. En substance, cette loi programme la fin de l’exploitation des hydrocarbures en France :

  • depuis sa publication, la recherche de nouveaux gisements d’hydrocarbure est devenue impossible
  • le permis d’exploitation des concessions déjà existantes ne sera plus renouvelable après 2040

Bon à savoir

Cette loi rend aussi l’exploitation de certains types de gaz ‒ gaz de schiste et autres gaz non conventionnels ‒ impossible en France.

Pour rappel, les hydrocarbures (ex. : pétrole, gaz naturel) sont des énergies fossiles. Ils mettent des millions d’années à se former sous la surface de la terre. Leurs réserves ne sont donc pas inépuisables : c’est une des raisons pour laquelle la loi hydrocarbure a été votée. 

Mais la principale d’entre elles est que l’exploitation des hydrocarbures engendre beaucoup de pollution. Elle libère notamment une quantité non négligeable de gaz à effet de serre. Gaz contre lesquels la France s’est engagée à lutter lors de la COP21 en 2015.

Retenez aussi que la décision de l’Assemblée nationale a été facilitée par l’essor de l’énergie renouvelable en France. Le gaz vert, notamment, est manifestement appelé à remplacer le gaz naturel.

Qu'est-ce que le gaz vert ?

Même si le gaz naturel est, de loin, l’hydrocarbure le moins polluant, la production de gaz vert est meilleure pour l’environnement. On l’appelle aussi gaz renouvelable ou biogaz. Il est produit grâce à la fermentation anaérobie (sans oxygène) de diverses matières organiques. Sa production permet ainsi de « recycler » des déchets domestiques, les boues des centrales d’épuration, des déchets industriels, etc. Autre avantage : l’utiliser à la place du gaz naturel limite grandement l’émission de gaz à effet de serre. 

Le saviez-vous ?

Le biogaz peut servir pour le chauffage, la cuisson et même la production d’électricité. Cependant, pour être injecté dans le réseau du gaz, il doit d’abord être épuré. Il devient alors du biométhane.

Comment profiter du gaz vert ?

Vous avez envie d’utiliser du gaz propre vous aussi ? Plusieurs fournisseurs d’énergie, dont ENGIE, vous proposent des offres de gaz vert. Vous pouvez vous assurer de l’origine du biométhane grâce aux Garanties d’Origine (GO) achetées par votre fournisseur auprès des producteurs de gaz vert. Pour en savoir plus, découvrez notre offre Mon Gaz Vert. Sans engagement de durée, elle garantit l’injection de 10 % de gaz renouvelable dans le réseau. Vous pouvez même choisir le site de production.