Tous nos conseils sur le gaz naturel

Gaz naturel : tout savoir sur le conventionnel non associé

Publié le

Le gaz conventionnel non-associé est un gaz naturel. Il est présent sous la couche terrestre, dans les gisements de pétrole. Sa particularité ? Il n’est pas mélangé à ce dernier, d’où son appellation « non-associé ». À l’heure actuelle, le gaz conventionnel non-associé représente la forme la plus exploitée de gaz naturel.

Le gaz conventionnel non-associé est le gaz naturel le plus facile à exploiter

Gaz Ajust : prix fixe, révisable à la baisse !

Bénéficiez d'un prix du kWh fixe ajustable à la baisse pendant 3 ans !

Qu’appelle-t-on gaz « conventionnel » ?

Ce qui différencie les gaz naturels dits « conventionnels » et « non-conventionnels » n’est pas leur composition (ils sont tous deux principalement composés de méthane) mais leur emplacement géologique. Contrairement aux gaz « non-conventionnels », qui sont généralement emprisonnés dans une roche-mère et nécessitent des techniques de forage complexes, les gaz « conventionnels » ont suivi une formation plus ordinaire : ils se sont formés dans une roche-mère puis ont migré vers le haut dans le sous-sol, et se sont accumulés dans une poche-réservoir. Ils peuvent être, ou non, associés à du pétrole.

Gaz associé et non-associé : une question de mélange

Comme son nom l’indique, le gaz « non-associé » est un gaz contenu dans une poche-réservoir non mélangé avec du pétrole. Du fait de sa qualité de gaz « conventionnel », il ne nécessite pas de techniques de forage spécifiques et son exploitation ne présente pas de difficultés majeures. En somme, le gaz conventionnel non-associé, puisqu’il est déjà distinct du pétrole et ne suppose donc pas de séparation supplémentaire, est le gaz naturel le plus facile à exploiter.

Les utilisations du gaz conventionnel non-associé

Le gaz conventionnel non-associé est la principale source d’alimentation du réseau de gaz naturel. Il est donc utilisé dans de très nombreux foyers, que ce soit pour la cuisine, le chauffage ou l’utilisation d’eau chaude. Il est transporté sous forme pressurisée et liquéfiée (par gazoduc ou méthanier) jusque sur les différents sites de fournisseurs. En tant que source d’énergie primaire, le gaz naturel conventionnel non-associé alimente plus de 11 millions de foyers français en énergie1.

Propriétés physiques

Le gaz conventionnel non-associé est composé à plus de 90 % de méthane. Il est donc plus léger que l’air, incolore et inodore. Selon son lieu d’extraction, sa composition peut varier et il peut également contenir des hydrocarbures, par définition plus lourds que le méthane. Les hydrocarbures les plus souvent présents dans le gaz naturel sont le dioxyde de carbone et le sulfure d’hydrogène. On peut également trouver de l’heptane, du diazote et parfois même de l’hélium.

Source : Service public.

Ces articles peuvent vous intéresser ...

Toutes les actualités