Tous nos conseils sur le gaz naturel

En cas de panne de gaz, qui devez-vous contacter ?

Publié le

Tags de l'article

Si jamais vous constatez que votre installation ne reçoit plus de gaz, prenez immédiatement la situation au sérieux. Bien que les raisons peuvent être multiples, la fuite de gaz accidentelle n’est pas à négliger et peut s’avérer dangereuse. Connaître les différents contacts disponibles pour vous aider et les bons gestes à adopter est alors bien utile.

Une panne de gaz peut être le résultat d’une coupure volontaire sur le réseau de la part de GRDF ou d’une fuite accidentelle.

Assurances dépannages

Détecter d’où provient la panne de gaz

Vous n’avez plus de gaz à la maison ou dans votre bâtiment ? La première question à vous poser concerne l’origine de la panne. Elle peut provenir du réseau de distribution de gaz naturel : il s’agit alors d’une panne générale. Ou elle peut provenir de votre propre installation.

Pour obtenir une réponse rapide, vous pouvez vous rendre sur le site de GRDF, gestionnaire du réseau. Vous rentrez votre adresse, et vous savez immédiatement si des techniciens sont en train d’intervenir sur le réseau auquel vous êtes relié, et ont coupé l’arrivée de gaz naturel le temps des travaux. Les incidents qui n’ont pas encore été réglés sont également spécifiés. Si rien n’est signalé, c’est certainement que la panne provient de votre installation personnelle. Il vous faut alors contacter GRDF pour demander qu’un technicien intervienne chez vous au plus vite.

Qui contacter en cas de coupure de gaz ?

En cas de panne de gaz, vous devez avertir GRDF, gestionnaire du réseau de gaz naturel en France. Un numéro gratuit est à votre disposition de jour comme de nuit. L’intervention d’un technicien est cependant à votre charge. Pour pallier ce genre de désagrément et rester serein en toutes circonstances, vous pouvez souscrire une assurance dépannages ENGIE. Sans engagement, elle assure une intervention en moins de 4 heures, sans franchise.

Panne de gaz : les bons gestes à adopter

Une panne de gaz peut être le résultat d’une coupure volontaire sur le réseau de la part de GRDF ou d’une fuite accidentelle. Dans le premier cas, il vous suffit de patienter et de consulter le site de GRDF pour connaître l’heure à laquelle le gaz sera à nouveau disponible. Dans le second cas, des règles de prudence s’imposent afin d’éviter incendie, explosion ou asphyxie :

  • Tentez de repérer l’origine de la fuite, puis coupez l’arrivée de gaz chez vous.
  • Appelez immédiatement le n° Vert Urgence Sécurité Gaz au 0 800 47 33 33 (gratuit depuis un poste fixe). Des opérateurs sont disponibles 7 j/7 et 24 h/24.
  • Aérez au maximum votre habitation en ouvrant portes et fenêtres.
  • Quittez votre logement.

En suivant ce protocole, vous assurez votre sécurité en attendant l’arrivée d’un technicien, que GRDF s’engage à faire intervenir en moins d’une heure pour sécuriser votre installation.

Bon à savoir : repérer une fuite de gaz

Une fuite de gaz se remarque souvent à la forte odeur de soufre qui se répand dans le logement. Vous pouvez également consulter votre compteur de gaz afin de vérifier qu’aucun pic de consommation inexpliqué n’a eu lieu. Si ces indices concordent, équipez-vous d’une éponge imbibée d’eau très savonneuse et passez-la sur tous les joints et tuyaux qui pourraient être en cause. Lorsque l’eau fait des bulles, c’est que la fuite est là… En amont, vous gagnerez en sérénité en faisant régulièrement vérifier vos installations.

Gaz et déménagement

Que votre ancien ou votre nouveau logement soit alimenté au gaz, que le gaz ait été coupé ou non, vous devez demander la mise en service du gaz et souscrire un contrat. Votre fournisseur s’occupe de tout : résilier votre ancien contrat si besoin, prévoir la mise en service du gaz dans votre nouveau logement, mettre en place le nouveau contrat… Vous n’avez donc pas à contacter GRDF, mais seulement votre fournisseur de gaz : résilier votre contrat gaz et en ouvrir un nouveau est donc une démarche facile qui n’alourdit guère un déménagement. Vous pouvez tout aussi aisément changer de fournisseur de gaz dès que vous le souhaitez, même si vous ne déménagez pas.

Sachez cependant que si le gaz était coupé avant votre arrivée dans votre nouveau logement, le passage d’un technicien GRDF est indispensable, et vous ou un proche devrez être présents.

Cas particulier : vous venez de faire construire votre maison

Vous emménagez dans un logement neuf, que vous venez de faire construire ? Il faut alors le raccorder au réseau. Vérifiez bien que votre habitation se trouve à proximité d’un réseau de gaz naturel ! La demande se fait alors par Internet ou par téléphone, suivie d’un dépôt de dossier auprès du gestionnaire de réseau. Après réception du devis, les techniciens GRDF pourront effectuer le raccordement et mettre le gaz en service dans votre domicile fraîchement bâti. N’hésitez pas à solliciter votre fournisseur de gaz pour vous faire accompagner durant les étapes du raccordement.

Le prix d’une intervention en cas de panne de gaz

Vous avez subi une panne de gaz et un technicien va intervenir. Mais qui prend en charge la réparation ? Tout dépend du propriétaire du matériel engagé dans la panne. S’il appartient à GRDF et que vous n’êtes que locataire des appareils, dépannage et réparation sont gratuits. Si vous êtes le propriétaire, notamment dans le cas des chaudières, le coût de la réparation vous revient, mais le dépannage est gratuit, sauf si des renforts doivent être appelés ou si des appareils doivent être démontés.

 

Ces articles peuvent vous intéresser...