Tous nos conseils sur le gaz naturel

2,58% pour le tarif réglementé du gaz en 2018

Publié le

Tags de l'article

Le tarif réglementé du gaz en 2018 a augmenté en moyenne de 2,58%. Pour être plus précis, cette hausse date du 1er novembre 2017. ENGIE vous explique à quoi est due cette augmentation et sa valeur exacte selon que vous utilisez le gaz pour la cuisson, l'eau chaude ou le chauffage. 

De nombreux facteurs influencent le tarif réglementé du gaz

Gaz Ajust : prix fixe, révisable à la baisse !

Bénéficiez d'un prix du kWh fixe ajustable à la baisse pendant 3 ans !

Rappel sur le fonctionnement du tarif réglementé du gaz

 

Tout comme les tarifs réglementés de l'électricité, les tarifs réglementés du gaz sont fixés une fois par an par l'État, sur avis de la CRE (Commission de régulation de l'énergie). Le prix du gaz naturel HTT est conçu pour couvrir différents coûts supportés par ENGIE. Ils comprennent :

  • les coûts d’approvisionnement
  • les coûts d’acheminement, de distribution et de transport du gaz
  • les coûts de stockage
  • les coûts de gestion

Enfin, le prix du kWh gaz comporte aussi une part de taxes et autres contributions.

Comment évolue le tarif réglementé du gaz depuis 10 ans ? 

De nombreux facteurs influencent le tarif réglementé du gaz, comme le rapport entre l'offre et la demande et le cours du prix du pétrole. Mais contrairement au tarif de l'électricité, qui n'a pratiquement connu que des hausses ces 10 dernières années, son évolution est plus contrastée.

Ainsi, le prix moyen du gaz naturel a plutôt augmenté entre janvier 2007 et décembre 2012, alors qu'entre janvier 2013 et juillet 2016, il a globalement baissé. Depuis, la tendance est à nouveau à la hausse, comme le démontrent les tarifs réglementés du gaz en 2018

Comment expliquer l'évolution des tarifs réglementés du gaz en 2018 ?

 

La hausse moyenne de 2,58% sur le prix HTT du gaz naturel appliquée en novembre 2017 est principalement due à l'augmentation des coûts d'approvisionnement. Nous nous permettons d'insister sur la notion de "moyenne", car l'augmentation varie selon l'usage que vous faites du gaz. 

La hausse est ainsi de :

  • 0,8 % si vous utilisez seulement le gaz pour la cuisson ;
  • 1,5 % pour le double usage cuisson et eau chaude ;
  • 2,7 % si vous avez opté pour le chauffage au gaz.

Des solutions alternatives pour faire des économies de gaz ?

Depuis 2007, vous avez le choix entre les tarifs réglementés du gaz et des offres de marché proposées par différents fournisseurs, dont ENGIE. Un bon conseil : pour réduire votre facture de gaz, comparez surtout le prix de l'abonnement HTT et le prix du kWh ou du m3 gaz HTT. Les taxes et contributions tarifaires sont identiques pour toutes les offres de gaz naturel. 

Vous pouvez passer à tout moment des tarifs réglementés du gaz à une offre de marché (et inversement) sans frais de résiliation. Quel que soit votre fournisseur, toutes les offres de gaz sont sans engagement de durée. 

Les mêmes règles s'appliquent aux offres d'électricité. Comparez-les si vous cherchez un prix de l'électricité plus attractif.

Dernier point à savoir : par décision du Conseil d'État, les tarifs réglementés du gaz devraient prochainement disparaître pour les particuliers, probablement d'ici 2023. 

Ces articles peuvent vous intéresser...