Tous nos conseils sur le gaz naturel

Quel est le prix du gaz de ville ?

Publié le

Tags de l'article

Vous avez du mal à choisir entre l‘électricité et le gaz de ville pour votre logement ? Sachez que le gaz de ville est largement utilisé dans les foyers français pour le chauffage, l’eau chaude et la cuisson. Mais de quoi s’agit-il exactement et comment est fixé son prix ? ENGIE vous explique tout sur cette énergie fossile économique et peu polluante.

Qu'est-ce que le gaz de ville ?

Le gaz de ville a été découvert au début du XIXe siècle, il était alors fabriqué dans des usines par craquage thermique de produits pétroliers ou par distillation de houille. Il doit son nom à son utilisation première. Il servait en effet à l’origine à l’éclairage public des villes. Aujourd’hui, le gaz de ville est largement utilisé pour le chauffage, l’eau chaude ou encore la cuisson. Il s’agit d’ailleurs de la troisième énergie primaire la plus utilisée dans le monde*. Désormais, on le connait mieux sous le nom de gaz naturel, il n’est plus fabriqué en usine mais est extrait de gisements. Il s’agit d’une énergie fossile provenant de la décomposition d’animaux et de végétaux. Il est essentiellement composé de méthane, auquel est ajouté un composant qui, pour des raisons de sécurité, lui donne une odeur facilement identifiable. Il présente deux intérêts majeurs par rapport à l’électricité : il est plus économique et moins polluant.

Gaz Ajust : prix fixe, révisable à la baisse !

Bénéficiez d'un prix du kWh fixe ajustable à la baisse pendant 3 ans !

Que comprend le prix du gaz de ville ?

En France, le prix du m3 de gaz de ville peut varier selon les fournisseurs gaz ou les offres choisies. Il existe en effet deux grands types d’offres : des offres à prix fixe et des offres au tarif réglementé. Les offres à prix fixe permettent de bénéficier d’un tarif gaz à prix fixe, c’est-à-dire qui ne risque pas d’évoluer sur une période allant de 1 à 4 ans. Les offres au tarif réglementé se basent quant à elles sur un tarif fixé par l’État et pouvant évoluer soit à la hausse soit à la baisse. Dans tous les cas, le prix du gaz de ville est fixé selon plusieurs critères qui sont :

  • les coûts d’approvisionnement ;
  • les coûts de transport ;
  • les coûts de stockage ;
  • les coûts de commercialisation ;
  • les différentes taxes et contributions.

Le gaz de ville est assujetti à trois taxes et contributions différentes. Tout d’abord, la TVA à 5,5 % sur l’abonnement et la TVA à 20 % sur le montant des consommations et la TIGGN. Mais aussi la Taxe intérieure sur consommation de gaz naturel (TICGN) ainsi que la Contribution tarifaire d’acheminement (CTA). Le tarif du gaz de ville dépend aussi largement de l’offre, de la demande que de l’évolution du prix du pétrole et du dollar. Le prix du gaz de ville est en effet historiquement lié à celui du pétrole : lorsque le tarif du pétrole évolue, celui du gaz de ville aussi.

Quels facteurs déterminent le prix du gaz de ville ?

En France, tous les consommateurs ne payent pas le même tarif de gaz de ville. En effet, le prix du kWh de gaz peut varier et évoluer selon plusieurs critères. Si vous comparez votre facture de gaz de ville avec celle de l’un de vos proches, vous êtes susceptible de constater des différences de tarifs, voici pourquoi.

Le prix du gaz de ville dépend de votre zone tarifaire

Selon votre lieu de résidence, le prix du gaz de ville peut évoluer. En effet, plus vous résidez loin d’un point de production, plus le prix du kWh est élevé car le coût d’acheminement jusqu’à votre domicile pour votre fournisseur de gaz est plus important. Les zones tarifaires ne sont pas les mêmes selon les fournisseurs, chez ENGIE nous avons établi 8 groupes tarifaires différents.

Le prix du gaz de ville dépend de votre classe de consommation

Si vous choisissez le gaz pour vous chauffer, disposer de l’eau chaude ou pour cuisiner, sachez que le tarif du kWh dépend également de votre classe de consommation. Il s’agit du volume de kWh que vous consommez sur une année. Si vous êtes un petit consommateur, le prix de votre abonnement au gaz de ville sera plus bas mais le tarif du kWh sera plus élevé. En revanche, si vous êtes un gros consommateur de gaz de ville, vous bénéficierez d’un tarif de kWh plus avantageux mais d’un abonnement au prix plus élevé. Les classes de consommation pour les particuliers sont les suivantes :

  • Base : lorsque le gaz de ville est utilisé pour la cuisson et que la consommation ne dépasse pas les 1 000 kWh/an.
  • B0 : pour une consommation de 1 001 à 6 000 kWh/an pour la cuisson et l’eau chaude.
  • B1 : pour une consommation de 6 001 à 30 000 kWh/an, généralement pour le chauffage ainsi que l’eau chaude et/ou la cuisson.
  • B2i : pour une consommation de 30 001 à 300 000 kWh/an pour une petite chaufferie (petits immeubles, commerces, professions libérales, etc.).

Si vous souhaitez utiliser le gaz de ville chez vous, ENGIE vous propose l’offre Gaz Ajust, une offre de gaz naturel sans engagement à prix fixe, ajustable à la baisse pendant 3 ans. N’hésitez pas à réaliser une estimation de votre consommation de gaz sur notre site. Et pour vous aider à faire baisser la facture, nous vous proposons quelques conseils très pratiques pour payer moins cher.

* https://www.connaissancedesenergies.org/les-chiffres-cles-de-lenergie-dans-le-monde-170926

 

Ces articles peuvent vous intéresser