Tous nos conseils sur le gaz naturel

Comment changer d’option tarifaire gaz ?

Publié le

Tags de l'article

Le tarif du gaz varie en fonction de plusieurs paramètres : votre localisation géographique, votre consommation... et l’option tarifaire à laquelle vous appartenez. Le coût du gaz se règle en effet en deux fois : via un abonnement fixe et via une facture d’appoint qui dépend de la consommation réelle. Comment connaître votre option tarifaire ? Et comment en changer si elle ne vous correspond plus ?

La différence entre une option tarifaire et une zone tarifaire

Avant toute chose, il est important de distinguer l’option tarifaire du gaz et votre zone tarifaire. Cette dernière dépend de la situation géographique de votre logement. En effet, le prix du kWh de gaz n’est pas exactement identique sur l’ensemble du territoire français qui est divisé en 6 zones tarifaires. Elles ont été établies lors de la création du réseau de gaz en France et ont pour but de répercuter sur le prix du gaz les différentes distances entre le lieu de stockage du gaz et son lieu de consommation. Savoir à quelle zone tarifaire vous appartenez est très simple : elle est indiquée sur chaque facture de gaz que vous recevez. Seuls les logements chauffés au gaz sont concernés par la question de la zone tarifaire. Les habitations qui n’utilisent le gaz que pour la plaque de cuisson ou le chauffe-eau uniquement bénéficient d’un tarif du gaz indépendant de sa situation géographique.

Gaz Ajust : prix fixe, révisable à la baisse !

Bénéficiez d'un prix du kWh fixe ajustable à la baisse pendant 3 ans !

Options tarifaires du gaz : comment ça marche ?

L’option tarifaire du gaz n’a en revanche rien à voir avec votre situation géographique et n’influe pas le prix du gaz, mais elle joue un rôle important dans le calcul de votre facture finale. Les options tarifaires dépendent du type d’installation qui fonctionne au gaz dans votre logement ou local professionnel. En ce sens, on peut les comparer aux tarifs réglementés dans le domaine de l’électricité. On distingue ainsi 5 options tarifaires du gaz :

  • l’option T1 : pour les bâtiments qui consomment moins de 6 000 kWh/an, c’est-à-dire qui n’utilisent le gaz que pour la plaque de cuisson ou le chauffe-eau par exemple ;
  • l’option T2 : pour les bâtiments qui consomment 6 000 à 300 000 kWh/an. Elle correspond aux chauffages individuels et petites chaufferies ;
  • l’option T3 : pour les bâtiments qui consomment 300 000 à 5 millions de kWh/an ;
  • l’option T4 : pour les bâtiments qui consomment plus de 5 millions de kWh/an, autrement dit les industriels ;
  • l’option TP : elle concerne les industriels qui peuvent demander à être raccordés directement au réseau de transport du gaz, sans passer par le fournisseur de gaz local*.

Bon à savoir les tarifs du gaz sont révisés chaque année au 1er juillet. Prenez bien cette donnée en compte lorsque vous cherchez à anticiper la gestion de votre budget énergie en calculant le prix du m3 de gaz !

Les démarches pour changer d’option tarifaire

Vous aviez recours au gaz naturel pour vos plaques de cuisson et comptez passer au chauffage au gaz ? Vous avez besoin de changer d’option tarifaire ! C’est à votre fournisseur de gaz que vous devrez faire votre demande, par téléphone, par mail ou par courrier. Lui-même fera suivre votre requête au gestionnaire de distribution. C’est le bon moment pour vous assurer que votre contrat correspond bien à vos besoins et faire diminuer sa facture de gaz avec Gaz Ajust*, une offre d'ENGIE sans engagement qui vous permet de bénéficier des baisses de prix du gaz pendant 3 ans sans en supporter les hausses. Un technicien viendra faire les réglages nécessaires sur votre compteur gaz 10 jours maximum après votre demande de changement d’option tarifaire, et le coût de son intervention vous revient.

* https://www.grdf.fr/documents/10184/0/catalogue-prestations.pdf/da0c1b5d-ebc5-4c44-abc7-f7a11e973176

Ces articles peuvent vous intéresser