Tous nos conseils sur le gaz naturel

Contrat de gaz : qu'est-ce que le principe de réversibilité ?

Publié le

Tags de l'article

Depuis 2007, de nombreux clients ont choisi de se tourner vers les offres de marché. Un choix que certains peuvent regretter. Si vous êtes dans cette situation, vous pouvez heureusement faire machine arrière grâce à la clause de réversibilité. En vous laissant le choix entre le tarif réglementé et les offres de marché, la réversibilité vous permet d’opter pour ce qui vous convient le mieux, avec une démarche simple et rapide pour revenir au tarif réglementé si vous le souhaitez.

Grâce à la clause de réversibilité, tous les particuliers peuvent revenir au tarif réglementé du gaz s’ils le souhaitent

Découvrez nos offres de gaz naturel !

Nos offres sont sans engagement, sans frais de résiliation.

Offres de marché et tarif réglementé, kezako ?

Dans un premier temps, il est important de bien comprendre la différence entre le tarif réglementé et les offres de marché. Le tarif réglementé de l’électricité, comme celui du gaz, est fixé par les pouvoirs publics. Il évolue chaque année afin de s’adapter à l’évolution des dépenses de votre fournisseur. Cependant, certains fournisseurs comme ENGIE proposent des offres de gaz naturel grâce auxquelles la hausse du tarif réglementé ne se répercute pas sur votre facture. Le tarif réglementé électricité peut uniquement être proposé par Enedis tandis que celui du gaz ne peut être proposé que par ENGIE (Gaz Tarif Réglementé). Les offres de marché, quant à elles, existent depuis 2007, date à laquelle les marchés de l’électricité et du gaz naturel pour les particuliers ont été ouverts à la concurrence. Les formules varient selon les fournisseurs, parmi lesquels les fournisseurs historiques, mais également de nouveaux fournisseurs alternatifs. Les prix proposés diffèrent selon les taxes, le coût de l’abonnement ou le coût du kWh, et peuvent être fixes ou variables selon l’offre. Quels que soient le fournisseur ou l’offre, le gaz fourni est le même, car c’est le gestionnaire de réseau qui est chargé de l’acheminer jusqu’à votre logement.

Comment revenir au tarif réglementé du gaz ?

Grâce à la clause de réversibilité, tous les particuliers peuvent revenir au tarif réglementé du gaz s’ils le souhaitent. À condition toutefois de ne pas consommer plus de 30 000 kWh de gaz naturel par an. Cette clause donne la possibilité aux clients ayant fait le choix de quitter le tarif réglementé pour une offre de marché de changer d’avis. Un principe de réversibilité qui permet de bénéficier d’une certaine liberté de choix, mais aussi d’être sûr d’avoir accès à un tarif fixe si les prix venaient à s’envoler du côté des offres de marché. Vous souhaitez revenir au tarif réglementé pour votre gaz naturel ? Rien de plus simple. Il vous suffit de contacter ENGIE, l’opérateur historique pour le gaz naturel, et de demander à bénéficier du tarif réglementé. Tout se passe alors comme si vous aviez choisi de changer de fournisseur. Il est aussi important de noter que cette démarche est totalement gratuite et peut être effectuée à tout moment, sans délai obligatoire. Cependant, il vous faudra peut-être prendre une décision assez rapidement, car la fin des tarifs réglementés du gaz naturel semble prévue pour les prochaines années.