Tous nos conseils sur le gaz naturel

Les délais pour résilier votre contrat gaz

Publié le

Tags de l'article

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, vous avez la possibilité de résilier votre contrat de gaz sans aucuns frais supplémentaires. Mais pour cela, vous devez respecter certaines conditions. Voici nos conseils pour que la résiliation de votre contrat de gaz se déroule sans accroc.

Si vous changez de fournisseur, c’est votre nouveau prestataire qui se charge de tout puisqu’il contacte

Gaz Ajust : prix fixe, révisable à la baisse !

Bénéficiez d'un prix du kWh fixe ajustable à la baisse pendant 3 ans !

Les différents motifs de résiliation

Le déménagement reste aujourd’hui le principal motif de résiliation d’un contrat de gaz naturel. Changer de logement engendre parfois un changement de source d’énergie (passage du gaz à l’électricité) , et est souvent considéré comme la bonne occasion pour changer de fournisseur de gaz. Et pourtant, on n’a pas besoin de déménager pour trouver un fournisseur de gaz qui répond davantage à ses besoins ! 

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Vous vous demandez comment résilier votre contrat ? La procédure à suivre diffère en fonction du motif de votre résiliation au gaz naturel. Si cette dernière fait suite à votre déménagement, c’est à vous d’informer votre actuel fournisseur d’énergie de votre volonté de mettre un terme à votre abonnement au gaz. Pour cela, vous pouvez contacter son service clientèle par téléphone ou effectuer cette démarche directement en ligne via le formulaire de résiliation dédié. La plupart des fournisseurs de gaz disposent, en effet, d’un service dématérialisé qui simplifie la procédure. En revanche, si vous changez de fournisseur, c’est votre nouveau prestataire qui se charge de tout puisqu’il contacte lui-même votre ancien fournisseur pour lui faire part de la résiliation du gaz.

Quels sont les délais à respecter ?

Si vous résiliez votre contrat de gaz pour cause de déménagement, il est conseillé de débuter la procédure au minimum deux semaines avant la date à laquelle vous prévoyez de quitter les lieux. Attention, certains contrats comportent un délai de préavis que vous serez tenu de respecter. Parallèlement, pensez à souscrire un nouvel abonnement au gaz ou à l’électricité pour éviter de vous retrouver dans le noir ou sans eau chaude le jour de votre emménagement. Si vous avez choisi de changer de fournisseur de gaz, laissez ce dernier opérer la résiliation lui-même de façon à ne pas subir d’interruption dans la fourniture du gaz.

Combien coûte la résiliation d'un contrat gaz ?

La résiliation en elle-même est totalement gratuite, quel que soit votre fournisseur d’énergie. La mise hors service de votre compteur de gaz doit être effectuée par un technicien envoyé par votre fournisseur de gaz. En revanche, vous devrez vous acquitter de vos frais de fin de contrat correspondant à la part d’énergie que vous aurez consommée jusqu’au terme de votre contrat. Dans un délai de quatre semaines après la date effective de votre résiliation, vous recevrez une facture dans laquelle la fin de votre contrat sera stipulée, ainsi que le montant de vos dernières consommations de gaz.

Les différents motifs de résiliation

Le déménagement reste aujourd’hui le principal motif de résiliation d’un contrat de gaz naturel. Changer de logement engendre parfois un changement de source d’énergie (passage du gaz à l’électricité) , et est souvent considéré comme la bonne occasion pour changer de fournisseur de gaz. Et pourtant, on n’a pas besoin de déménager pour trouver un fournisseur de gaz qui répond davantage à ses besoins ! 

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Vous vous demandez comment résilier votre contrat ? La procédure à suivre diffère en fonction du motif de votre résiliation au gaz naturel. Si cette dernière fait suite à votre déménagement, c’est à vous d’informer votre actuel fournisseur d’énergie de votre volonté de mettre un terme à votre abonnement au gaz. Pour cela, vous pouvez contacter son service clientèle par téléphone ou effectuer cette démarche directement en ligne via le formulaire de résiliation dédié. La plupart des fournisseurs de gaz disposent, en effet, d’un service dématérialisé qui simplifie la procédure. En revanche, si vous changez de fournisseur, c’est votre nouveau prestataire qui se charge de tout puisqu’il contacte lui-même votre ancien fournisseur pour lui faire part de la résiliation du gaz.

Quels sont les délais à respecter ?

Si vous résiliez votre contrat de gaz pour cause de déménagement, il est conseillé de débuter la procédure au minimum deux semaines avant la date à laquelle vous prévoyez de quitter les lieux. Attention, certains contrats comportent un délai de préavis que vous serez tenu de respecter. Parallèlement, pensez à souscrire un nouvel abonnement au gaz ou à l’électricité pour éviter de vous retrouver dans le noir ou sans eau chaude le jour de votre emménagement. Si vous avez choisi de changer de fournisseur de gaz, laissez ce dernier opérer la résiliation lui-même de façon à ne pas subir d’interruption dans la fourniture du gaz.

Combien coûte la résiliation d'un contrat gaz ?

La résiliation en elle-même est totalement gratuite, quel que soit votre fournisseur d’énergie. La mise hors service de votre compteur de gaz doit être effectuée par un technicien envoyé par votre fournisseur de gaz. En revanche, vous devrez vous acquitter de vos frais de fin de contrat correspondant à la part d’énergie que vous aurez consommée jusqu’au terme de votre contrat. Dans un délai de quatre semaines après la date effective de votre résiliation, vous recevrez une facture dans laquelle la fin de votre contrat sera stipulée, ainsi que le montant de vos dernières consommations de gaz.

Ces articles peuvent vous intéresser...