Normes et sécurité

Locataire ou propriétaire : qui prend en charge l'entretien de la chaudière dans une location ?

Mis à jour le

Locataire ou propriétaire : qui prend en charge l'entretien de la chaudière dans une location ?

Faire entretenir chaque année sa chaudière par un professionnel est une obligation légale. Il évite essentiellement que le danger d'une intoxication au monoxyde de carbone tout en prolongeant le bon fonctionnement et la durée de vie de l’appareil. Dans la majorité des cas, c’est au locataire de prendre en charge les frais de cet entretien annuel.

À quoi sert l’entretien de chaudière ?

Il faut d’abord savoir que la révision de la chaudière tous les ans concerne uniquement les appareils à la puissance comprise entre 4 et 400 kilowatts. Cette fourchette comprend l’immense majorité des chaudières installées chez les particuliers. Toutes les chaudières sont concernées, quel que soit leur combustible : bois, fioul, gaz, charbon, hybride... Il est conseillé de réaliser l’entretien de sa chaudière en début d’automne, afin qu’elle donne le meilleur rendement en toute sécurité lors de l’hiver qui arrive et où elle tournera à plein régime. 

Gaz Energie Garantie : prix fixe !
Bénéficiez d'un prix du kWh HTT fixe pendant 2 ans !

Vous vous épargnez ainsi des pannes intempestives au plus mauvais moment et évitez les surconsommations d’énergie qui alourdiront votre facture.

 

Entretien de la chaudière : qui paye ?

L’entretien de la chaudière est à la charge de l’occupant. Autrement dit, c’est au propriétaire de payer s’il vit dans son propre logement, et au locataire lorsqu’il habite un logement équipé d’une chaudière individuelle. Cependant, lorsque le logement est alimenté par une chaudière collective, c’est au propriétaire ou au syndic de s’occuper de l’entretien de la chaudière et d’en régler les frais. Le cas est rare, mais le contrat de bail peut également spécifier que c’est au propriétaire de prendre en charge l’entretien annuel même si le logement est en location et doté d’une chaudière individuelle, ou si l’entretien est compris dans les charges.

 

Le déroulement d’un entretien de chaudière

Comment se passe l’entretien d’une chaudière ? Le chauffagiste vient sur place et commence par contrôler l’état de votre chaudière : rouille, calcaire, obstructions, installation... Il fait un état des lieux à partir duquel il procède au nettoyage et au réglage de l’appareil, avec pour objectif d’améliorer son rendement, de diminuer ses émissions polluantes, d’éviter les pannes et l’intoxication au monoxyde de carbone. Le cas échéant, notamment lors de l’entretien d’une chaudière à gaz, le professionnel mesure le taux de monoxyde de carbone que laisse échapper l’appareil. S’il s’avère supérieur à 50 ppm(1), il arrêtera immédiatement le fonctionnement de votre chaudière. Le propriétaire d’un logement ne peut imposer d’entreprise particulière à son locataire. Cependant, il peut mettre en place un contrat d’entretien annuel dont le coût est reporté sur le locataire à travers une variation du montant du loyer. À la fin de la visite ou au plus tard quinze jours après, le professionnel vous remet une attestation d’entretien, preuve de son passage et du bon fonctionnement de votre chaudière. Lorsqu’il quitte un logement, le locataire doit remettre ces attestations au propriétaire afin que le futur occupant puisse les demander et s’assurer que les obligations légales ont été respectées. C’est ainsi que vous pourrez profiter pleinement de tout le potentiel de votre chaudière. Découvrez notamment les avantages du contrat Gaz Energie Garantie, qui assure un prix du kilowattheure de gaz fixe pendant deux ans.

 

Le prix d’un entretien de chaudière

Le prix de l’entretien d’une chaudière dépend essentiellement du type de chaudière et du lieu de résidence. Les tarifs d’intervention ont en effet tendance à être plus élevés à Paris et l’entretien d’une chaudière au gaz est souvent moins élevé que pour une chaudière à charbon car il demande moins de temps. Le coût d’un entretien de chaudière est souvent réduit lorsqu’il entre dans le cadre d’un contrat annuel : chaque année, le même professionnel revient réviser la chaudière et applique ainsi des tarifs préférentiels, qui comprennent souvent un forfait dépannage urgent afin de s’assurer de ne pas manquer de chauffage en plein hiver.

 

Lorsqu’il faut réparer la chaudière

La chaudière montre des signes d’usure importante et il devient nécessaire de la remplacer ? Cette situation dépasse le cadre de l’entretien de chaudière. C’est au propriétaire que revient la charge financière de remplacer une chaudière défectueuse ou de toute réparation importante. Toutefois, si la chaudière tombe en panne parce que le locataire n’a pas respecté l’obligation légale de l’entretien annuel, c’est à lui que reviennent tous frais de réparation. C’est au chauffagiste professionnel intervenant pour remédier à la panne de déterminer s’il s’agit d’une question de mauvais entretien ou de vétusté de l’appareil. Locataire ou propriétaire, les responsabilités ne sont pas les mêmes, mais chacun doit garder un œil sur la chaudière.

(1)https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/fiche-entretien-des-chaudieres.pdf