Chaudière gaz naturel

Emménagement : avez-vous contrôlé l’état de votre chaudière ?

Publié le

Les clés de votre nouveau chez vous entre les mains, vous vous imaginez déjà en train de prendre un bon bain chaud pour vous remettre du déménagement… Mais avez-vous pensé à jeter un œil à la chaudière ? Cachée dans son placard ou dans un coin, on a tendance à l’oublier pendant l’état des lieux. Or, ce serait dommage qu’elle fonctionne mal, voire (pire) pas du tout ! Découvrez nos conseils pour que la mise en service de votre chaudière se fasse en toute sérénité.

1ère raison évidente pour contrôler l’état de la chaudière : éviter de se retrouver sans chauffage ni eau chaude.

Simulateur chaudière

Gagnez en confort en changeant de chaudière.

Contrôler ma chaudière lors de mon emménagement, quel intérêt ?

La première raison est évidente : ça vous évitera de vous retrouver, ô surprise, sans chauffage ni eau chaude quand vous en aurez besoin ! Mais vérifier l’état de votre chaudière en entrant dans votre nouveau logement, c’est aussi garantir, dans la durée :

5 fois moins de pannes et une espérance de vie multipliée par 2 pour votre équipement1.

Jusqu’à 12 % de combustible (gaz, bois, fioul…) consommé en moins1, donc une économie sur votre facture et une baisse des émissions de CO2.

Une installation sécurisée qui ne présentera pas de risque de fuite de monoxyde de carbone (un gaz inodore et invisible très dangereux pour la santé). 

J'entretiens ma chaudière

Etat de ma chaudière : les points que je peux vérifier moi-même

Tel Sherlock Holmes, c’est parti pour l’inspection à la loupe de votre chaudière :

Commencez par consulter la notice d’utilisation et assurez-vous que la chaudière se mette bien en route.

Contrôlez la pression au manomètre (le petit compteur qui ressemble à un baromètre) : elle doit être comprise entre 1 et 2 bars.

Regardez s’il y a des fuites et de la rouille sur les tuyaux.

Vérifiez que les radiateurs de votre logement fonctionnent bien : si ce n’est pas le cas, il est possible qu’il y ait de la boue dans le circuit et donc qu’un désembouage soit nécessaire.

Jetez un œil à la ventilation du local où se trouve la chaudière pour vous assurer qu’il est bien ventilé.

Enfin et surtout, renseignez-vous sur la dernière date de visite d’entretien par un professionnel agréé : elle doit obligatoirement avoir lieu une fois par an2.

Envie d’en savoir plus sur la visite d’entretien annuelle ?

Nettoyage du brûleur, vérification des organes de sécurité, contrôle du taux de monoxyde de carbone... Découvrez les 10 points que le chauffagiste doit examiner lors de son passage chez vous !

Je n’y comprends rien !

Vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur et vous êtes perdu face à votre chaudière ? Pas de stress, nous vous accompagnons lorsque vous changez de domicile ! Rendez-vous sur cette page où on vous explique tous sur l'entretien de votre chaudière !

Comme l'entretien de chaudière est obligatoire depuis 2009(2), autant être préparé ou mieux : a-ccom-pa-gné !

Et si je suis locataire ?

Lorsque vous emménagez, votre propriétaire est tenu de vous fournir une chaudière en bon état de marche. L’entretien annuel est ensuite à votre charge (sauf indication contraire dans le bail). Si vous le zappez, la réglementation ne prévoit pas de sanction. Toutefois, cela peut être fort utile pour récupérer votre caution quand vous quitterez votre location. En effet, en cas de défaut d’entretien, le propriétaire pourra retenir le montant nécessaire sur votre dépôt de garantie. Mieux vaut donc prévenir que guérir, non ?

Changer de chaudière

1 Ademe, « Chaleur et confort sans gaspillage, le chauffage, la régulation, l’eau chaude ».

2 Selon le décret n° 2009-649 du 9 juin 2009 relatif à l'entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts.

Ces articles peuvent vous intéresser...

Toutes les actualités