Les étapes pour bien choisir sa nouvelle chaudière au gaz naturel

Chaudière à condensation et chaudière classique : quelles différences ?

Publié le

Tags de l'article

Vous êtes à la recherche d’un équipement de qualité pour remplacer votre ancien système de chauffage ? Nous vous conseillons d’opter pour une chaudière. Pratique, l’installation de ces équipements vous fera bénéficier de plusieurs avantages. Mais que choisir parmi les modèles de chaudières disponibles sur le marché ? Pour vous éclairer sur le sujet, nous allons voir les principales différences entre les chaudières à condensation et les chaudières classiques. Nous aborderons aussi le fonctionnement de chaque système pour vous aider à choisir le modèle de chaudière adapté à vos besoins.

Les différents types de chaudières

La chaudière est un appareil domestique qui sert à réchauffer votre maison pour votre confort. Elle permet également de produire de l’eau chaude pour les usages sanitaires. Sur le marché vous avez le choix entre les chaudières à gaz, au fioul, à bois, électriques et les chaudières mixtes qui fonctionnent avec deux énergies combinées. Selon leurs performances et la technologie qu’ils embarquent, certains modèles sont dits classiques, à basse température ou à condensation.

Simulateur chaudière

Gagnez en confort en changeant de chaudière.

Que faire avant d’acheter une chaudière ?

Avant de vous lancer dans l’achat d’une chaudière, prenez en compte l’état de votre habitation. Pour commencer, vous devez vous assurer du niveau d’isolation de votre foyer pour garantir la performance de votre équipement de chauffage. Une maison bien isolée évite de consommer trop d’énergie, ce qui vous permet de réaliser des économies. Ensuite, le choix de la puissance de votre chaudière dépend essentiellement de vos besoins. Cela varie selon le nombre de personnes présentes dans l’habitation, ainsi que du nombre d’appareils de chauffe dont vous disposez.

Les différences de fonctionnement entre une chaudière à condensation et une chaudière classique

Les chaudières à condensation et les chaudières classiques fonctionnent au gaz naturel, au fioul, au bois, au propane ou à l’électricité. C’est en brûlant les combustibles que les appareils de chauffage produisent de la chaleur. De nous jours, les chaudières à condensation sont les plus performantes. Ces modèles nouvelle génération sont équipés d’un système d’échangeur condenseur qui récupère la fumée issue de la combustion pour en réutiliser la chaleur.

Les différences écologiques

En dépensant moins d’énergie, les chaudières à condensation sont plus écologiques et plus respectueuses de l’environnement que les versions classiques. Elles sont moins polluantes et dégagent très peu de gaz à effet de serre. La majorité des chaudières à condensation sont pourvues d’une certification qui les classe parmi les appareils à haute performance énergétique, ou HPE. Ce terme désigne les équipements de chauffage dont l’efficacité énergétique (ETAS) est supérieure ou égale à 90%.
Les chaudières classiques, quant à elles, ont un ETAS de 70% en moyenne, car ces dernières consomment plus d’énergie et rejettent plus de substances polluantes.

Le prix

À long terme, les chaudières à condensation présentent un meilleur rapport qualité-prix que les chaudières classiques. Leurs fonctionnalités écologiques vous permettent de bénéficier du crédit d’impôts de 30% et de la prime énergie pour son financement. Ces sont des aides de l’État destinées aux personnes qui comptent installer un système de chauffage à haute performance énergétique. Les chaudières à condensation consomment également moins de combustibles que les versions classiques. Grâce à la récupération de chaleur, ces équipements vous feront bénéficier de près de 35% d’économies sur votre facture de chauffage. Ainsi, votre investissement sera rapidement amorti.

L’installation

Les chaudières à condensation, les chaudières à basse température et les chaudières classiques conviennent à tous types d’habitations. Vous pouvez les encastrer dans un mur ou les poser au sol selon la configuration de votre intérieur. Les appareils de chauffage sont faciles à installer. En revanche, les modèles à condensation prennent plus de place. En effet, ce type d’installation doit être relié aux réseaux des eaux usées pour l’évacuation de l’eau issue de la condensation. Vous devez également vous assurer de la présence d’un conduit étanche en ventouse pour évacuer la fumée non recyclée. Pour cela, il est conseillé d’opter pour un conduit résistant aux corrosions du fait que les condensats sont d’une grande acidité et pourraient abîmer votre tuyauterie. Pour garantir la fiabilité de votre installation, il est préférable de faire appel à un professionnel attitré.

Les caractéristiques techniques à prendre en compte pour choisir une chaudière à condensation

Le choix d’une chaudière à condensation dépend de différents critères. Vous devez en premier lieu prendre en compte la taille de votre logement pour choisir la puissance adaptée à vos besoins. En effet, la puissance de ces appareils varie de 5 à 30 kW selon les modèles. Nous vous conseillons d’opter pour les chaudières qui respectent les normes et les labels NF EN 15036-1 et 15036-2. Ces équipements labellisés sont classés parmi les appareils à haute performance énergétique. Ils permettent de bénéficier des différentes aides de l’État

Pour conclure, même si les chaudières à condensation sont plus coûteuses que les chaudières classiques, leur utilisation présente des avantages considérables. En premier lieu, ces modèles nouvelle génération offrent plus de performance que les équipements traditionnels. Leurs fonctionnalités permettent également de faire jusqu’à 30% d’économies sur votre facture énergétique. Ils sont aussi plus respectueux de l’environnement car ils rejettent très peu de produits polluants.

Ces articles peuvent vous intéresser...