Tous nos conseils sur l'électricité

Petite histoire de l’électricité verte en France

Publié le

Tags de l'article

L’électricité verte, tout le monde en parle… mais savez-vous vraiment de quoi il s’agit? A quand remontent ses débuts ? Quelles en sont les différentes sources ? Fournisseur d’énergie verte, ENGIE vous révèle l’essentiel à savoir sur l’histoire de l’électricité renouvelable en France. 

La filière hydraulique reste la principale productrice d’ électricité renouvelable en France

Elec Ajust : prix fixe, révisable à la baisse

Bénéficiez d'un prix fixe, ajustable à la baisse pendant 3 ans !

Quand est-ce que la production d’électricité a débuté ?

En France comme dans le reste du monde, la grande aventure de l’électricité verte(1) a commencé par la filière hydraulique. L’idée d’exploiter la force de l’eau pour produire de l’énergie est presque aussi vieille que le monde : les moulins à eau existent depuis l’Antiquité en Europe. Mais il faut attendre le XIXe siècle pour que la force hydraulique serve à produire de l’électricité. 

Si les pionniers de l’hydroélectricité font parler d’eux dès les années 1850-1860, notamment aux Etats-Unis et en France, les premières grandes centrales hydroélectriques se développent surtout à partir de 1880. De nos jours, la filière hydraulique reste la principale productrice d’électricité renouvelable en France. Dans la production d’électricité totale, elle arrive juste après les centrales nucléaires.

Quelles sont les autres grandes sources d’électricité verte(1) ?

La place des énergies renouvelables en France est de plus en plus importante : vous trouverez d’ailleurs plusieurs fournisseurs d’électricité verte(1) en France. La filière éolienne, exploitant la puissance du vent, produit notamment beaucoup d’électricité verte(1). L’énergie solaire est également couramment utilisée, grâce à de nombreuses installations photovoltaïques. Vous avez peut-être aussi entendu parler des centrales à biomasse solide ? Elles se servent de diverses matières organiques (ex. : bois, copeaux) pour produire de l’électricité verte et de la chaleur.

Il ne faut pas non plus oublier le biogaz, produit par fermentation de matières organiques dans différentes structures, comme des décharges et des installations de méthanisation. Il s’agit plutôt d’un « gaz vert », mais il peut ensuite être utilisé pour produire de l’électricité.

Et ce ne sont là que les sources d’énergie verte(1) les plus répandues ! Nous pourrions aussi citer les usines marémotrices (utilisation de la force des marées) ou encore les installations géothermiques profondes. Ces dernières exploitent la chaleur présente dans le sous-sol terrestre pour produire de l’énergie. 

ENGIE, fournisseur d’électricité verte(1)

En ne vous proposant que des offres d’électricité verte(1) (sans engagement de durée), le groupe marque son soutien à la protection environnementale et au développement durable. Son grand objectif : contribuer autant que possible à augmenter la part des énergies renouvelables en France. Grâce aux garanties d’origine, vous êtes sûr que pour chaque kWh consommé, la même quantité d’électricité verte(1) est introduite dans le réseau. 

 

(1) Electricité verte : Pour tout nouveau contrat d’électricité souscrit par un client particulier, à l’exclusion de l’offre électricité Happ-e, ENGIE achète l’équivalent de la quantité d’électricité consommée par le client en Garantie(s) d'Origine émise(s) par des producteurs d'énergie renouvelable. Une Garantie d'Origine certifie que de l’électricité a été produite à partir d'une source d’énergie renouvelable et injectée sur le réseau électrique.

Ces articles peuvent vous intéresser...