Tous nos conseils sur l'électricité

L’éolien offshore : une énergie dans le vent !

Publié le

Tags de l'article

Vous connaissiez les éoliennes qui se dressent dans les champs : en version offshore, les éoliennes sont en mer et bénéficient des vents marins puissants, pour une production d’énergie efficace, propre et durable.

Les éoliennes en mer bénéficient de vents plus forts et plus réguliers, quelle que soit la profondeur.

Elec Ajust : prix fixe, révisable à la baisse

Bénéficiez d'un prix fixe, ajustable à la baisse pendant 3 ans !

Une éolienne en mer, comment ça marche ?

Le fonctionnement d’une éolienne offshore – similaire à celui d’une éolienne placée sur terre – s’inspire des moulins à vent : un mât vertical porte en général 3 pales, qui transforment l’énergie du vent en énergie mécanique. Puis, un générateur convertit l’énergie mécanique en énergie électrique, injectée dans le réseau.      

Une éolienne maritime peut être ancrée sur le fonds marin ou posée sur une structure flottante, en particulier lorsque la profondeur est insuffisante pour les fondations. Chez ENGIE aussi on s’engage dans l’éolien offshore, la preuve ! Zoom sur le projet pilote éolien flottant au large de Leucate-Le Barcarès 

Tour d’Europe de l’éolien offshore

En Europe, fin 2017, plus de 99 % de la puissance éolienne offshore est répartie entre 6 pays : le Royaume-Uni et l’Allemagne, qui se disputent la première place, le Danemark, les Pays-Bas, la Belgique et la Suède(1). Et la France, dans tout ça ? Les projets en cours pourraient lui permettre de rattraper son retard et de devenir un acteur majeur de l’éolien offshore en Europe. Son atout majeur ? Pas moins de 4000 km de côtes à valoriser !

Pourquoi un tel engouement pour l’éolien offshore ?

Premier avantage (et pas des moindres) que l’éolien offshore partage avec la version terrestre : l’utilisation du vent, et donc d’une énergie infinie. 

L’éolien offshore, ouvert aux quatre vents 

Ajoutez à cela un argument d’efficacité : en mer, les vents rencontrent peu d’obstacles et sont donc logiquement plus soutenus, et plus réguliers. De plus, les éoliennes maritimes bénéficient de mâts plus grands que leurs collègues terrestres. Résultat de ce combo gagnant : une production d’électricité généreuse, propre et durable ! 

Les éoliennes en mer, source de dynamisme économique

La filière de l’éolien offshore peut permettre de redynamiser une zone en créant les emplois nécessaires pour l’étude, la fabrication, le montage et la maintenance des installations. En plus des emplois nouveaux, l’éolien offshore favorise les interactions entre les différents utilisateurs de la mer et du littoral (marins, pêcheurs…) pour identifier les risques, prévenir les conflits d’usages et prévoir des mesures compensatoires. 

Enfin, comme le souligne l’Ademe(2), le succès des visites de parcs éoliens terrestres laisse présager un intérêt du public pour leurs versions offshore, et donc une valorisation touristique des zones concernées. 

Et l’aspect esthétique dans tout ça ?

L’installation des éoliennes est réglementée afin de se fondre au mieux dans le paysage. Dans le Golfe du Lion, par exemple, il est prévu que les éoliennes soient installées à 16 km des côtes, pour limiter l’impact visuel.