Relève compteur

Choisir la bonne puissance de compteur électrique pour équiper son logement

Mis à jour le

Choisir la bonne puissance de compteur électrique pour équiper son logement

Votre disjoncteur saute si vous branchez votre bouilloire et lancez une machine à laver en même temps ? La puissance de votre compteur électrique est très probablement sous-dimensionnée. On ne vous le répètera jamais assez mais il est important de connaître précisément ses besoins en consommation électriques. Mais si vous l’avez mal évalué, sachez qu’il est toujours possible de changer la puissance de compteur électrique et équiper au mieux votre logement.

La puissance du compteur électrique, c’est quoi ?

Pour bien comprendre ce qu’est la puissance d’un compteur électrique, voici un petit rappel technique. Avant que l’électricité ne soit acheminée au sein même de votre installation intérieure, elle passe entre les mains du gestionnaire du réseau de distribution national appelé ENEDIS. C’est ce dernier qui gère votre compteur électrique et qui lui accorde la puissance de raccordement maximale susceptible de parvenir du réseau public jusqu’à votre compteur personnel. Jusqu’ici, c’est simple ! 

Elec Ajust : prix fixe, révisable à la baisse
Bénéficiez d'un prix fixe, ajustable à la baisse pendant 3 ans !

Mais rien ne vous empêche par la suite de souscrire un abonnement d’une puissance inférieure auprès de votre fournisseur. Si, par exemple, ENEDIS vous a attribué une puissance de 15 kVA, vous pouvez très bien vous limiter à un abonnement à 6 ou 9 kVA chez ENGIE.
 

Les différentes puissances

Exprimée en kilovoltampère (kVA), la puissance de votre compteur électrique va dépendre de plusieurs paramètres. En France, le gestionnaire ENEDIS peut attribuer différentes puissances de compteur :
  • 3 kVA : pour les appartements de moins de 50 m² qui ne sont pas chauffés à l’électricité ;
  • 6 kVA : pour les logements de moins de 80 m² au tout électrique ;
  • 9 kVA : pour les logements entre 80 et 100 m² au tout électrique ;
  • 12 kVA : pour les logements de plus de 100 m² au tout électrique ;
  • 15 à 36 kVA : pour les surfaces de plus de 160 m².

Les conséquences d’une mauvaise puissance de compteur électrique

Bien déterminer la puissance électrique de votre compteur est primordial pour deux raisons :

  • éviter les surtensions sur votre installation intérieure ;
  • réduire votre facture d’électricité.

Une puissance sous-dimensionnée, c’est-à-dire insuffisante pour couvrir vos besoins en temps réel, va inévitablement engendrer des coupures de courant intempestives. À l’inverse, une puissance excessive va avoir un impact indéniable sur le montant de votre facture d’électricité. En effet, plus la puissance souscrite auprès du fournisseur est importante, plus le coût de l’abonnement est élevé. Il serait dommage d’opter pour une puissance supérieure si vos besoins sont couverts par une puissance moindre.

 

Identifier ses besoins

Pour déterminer la puissance idéale de votre compteur électrique, armez-vous d’une bonne calculatrice car vous allez devoir additionner les puissances respectives des différents équipements électriques susceptibles de fonctionner en même temps chez vous. Sachez cependant que certains appareils affichent une consommation électrique supérieure à d’autres et que c’est sur eux qu’il faut s’attarder. C’est le cas, entre autres, de votre système de chauffage, du gros électroménager, de votre chauffe-eau ou encore de votre système d’éclairage. Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un mathématicien, votre fournisseur d’électricité pourra vous aider à faire le choix le plus approprié !

Comment connaître la puissance de son compteur électrique ?

Il vous suffit de regarder sur votre dernière facture d’électricité fournie par votre prestataire. L’information est mentionnée en kVA. Si vous n’en avez pas, faites défiler le menu de votre compteur électronique ou de votre compteur LinkyTM. En revanche si vous possédez un compteur mécanique, vous devez diviser l’ampérage indiqué (15, 30, 45 A…) par 5 pour obtenir une équivalence en kVA.

Changer la puissance du compteur électrique

À partir du moment où votre abonnement actuel n’a pas atteint la puissance limite accordée par ENEDIS vous pouvez tout à fait modifier la puissance de votre compteur électrique. Rapprochez-vous de votre fournisseur d’électricité pour demander une augmentation de la puissance de votre compteur. Ce dernier se chargera alors de contacter le gestionnaire du réseau, seul opérateur autorisé à intervenir sur les compteurs électriques des particuliers. Si vous possédez un compteur LinkyTM, cette opération ne prendra que 24 heures en moyenne puisque le changement peut être réalisé à distance, sans qu’un technicien ait à se déplacer. Mais quelle que soit votre situation, le service vous sera facturé.