Tous nos conseils sur l'électricité

Quand changer la puissance de votre compteur ?

Publié le

Tags de l'article

Votre compteur ne cesse de disjoncter ? Il vous semble qu’il a une puissance élevée alors que votre consommation électrique est très basse ? Il est possible que votre compteur ait une puissance électrique qui ne correspond pas à vos besoins. Alors, comment savoir quand changer la puissance de votre compteur ? Quelles sont les étapes à suivre ? Voici les réponses à vos questions.

À quoi correspond la puissance électrique ?

La puissance électrique d’un compteur se compte en kilovoltampère, ce qui correspond à la quantité maximale d’énergie électrique qui peut passer par le compteur à un moment donné. S’il est facile de convertir 1 kVA en watts, car 1 kVA est égal à 1 kiloWatt, cela reste des unités de mesure différentes. Alors que le kVA est une unité de puissance, les watts sont une unité de mesure de la consommation électrique. La puissance minimale d’un compteur électrique est de 3 kVA pour les petites surfaces ou les personnes qui utilisent très peu d’appareils électriques. La plupart des foyers français optent pour une puissance électrique de 6 kVA.

Comprendre la différence entre kVA et kW

Pour déterminer quelle puissance choisir pour son abonnement électrique, il faut comprendre la différence entre kW et kVA. ENGIE vous explique tout !

Comment connaître la puissance de votre compteur ?

Il existe plusieurs types de compteurs électriques. Installé en amont du tableau électrique, votre compteur peut se situer à l’intérieur comme à l’extérieur de chez vous. Il se trouve souvent dans l’entrée, peut-être dissimulé dans un placard, le garage ou la cave. Les compteurs électriques deuxième génération, qui sont électroniques, indiquent la puissance, tout comme les compteurs connectés LinkyTM. Vous pouvez également connaître la puissance de votre compteur en consultant votre facture d’électricité.

Quand et pourquoi changer de puissance ?

La puissance de votre compteur électrique doit être adaptée à votre consommation d’électricité, sinon le courant disjonctera régulièrement si elle est trop faible, ou votre facture sera plus élevée si elle est trop importante. Il est essentiel de penser à ce détail lorsque l’on entreprend des travaux. Si par exemple vous agrandissez votre logement, la surface à chauffer sera plus importante et vous utiliserez certainement plus d’appareils électriques. La question se pose également si vous installez de nouveaux chauffages électriques. Ce changement de puissance peut aussi être l’occasion d’opter pour une nouvelle offre plus adaptée à votre nouvelle consommation d’électricité.

Qui contacter pour changer la puissance de votre compteur ?

Vous devez directement contacter votre fournisseur d’énergie sur son site internet, par mail ou par téléphone. Il transmettra votre demande à ENEDIS, le gestionnaire du réseau électrique qui est le seul habilité à intervenir sur les compteurs électriques. Un technicien ENEDIS reviendra ensuite vers vous pour réaliser le changement. Les coûts comme les délais varient selon le type de compteur électrique que vous possédez. Cela peut aller d’une rapide intervention à distance qui ne coûte que quelques euros pour les nouveaux compteurs communicants LinkyTM, à une cinquantaine d’euros et un délai de 30 jours si le disjoncteur doit également être changé*.

* https://www.enedis.fr/sites/default/files/Enedis-NOI-CF_15E.pdf

Ces articles peuvent vous intéresser