Relève compteur

Qu'est-ce que la puissance souscrite ?

Mis à jour le

Qu'est-ce que la puissance souscrite ?

Un compteur électrique est conçu et réglé pour vous fournir une certaine puissance électrique à un instant T, afin que vous puissiez utiliser plusieurs appareils en même temps. La puissance souscrite, qui compte dans votre facture d’électricité, est donc la puissance maximale que vous pouvez utiliser tout en restant dans les limites de votre abonnement.

À quoi correspond la puissance souscrite ?

La puissance d’un compteur électrique d’une maison comme d’un local professionnel prend en compte la puissance de raccordement. C’est la puissance maximale que votre réseau électrique est techniquement capable de fournir. C’est une donnée capitale, car elle permet d’éviter que votre installation électrique disjoncte trop facilement dès que vous faites fonctionner plusieurs appareils électriques en même temps. Pour la calculer, on cumule généralement la puissance de tous les appareils électriques du logement. L’objectif est que vous puissiez vous sécher les cheveux pendant que le repas cuit au four et que le lave-linge tourne. On choisit la puissance souscrite après avoir déterminé la puissance de l’installation électrique. Il ne s’agit plus là d’une question technique, mais davantage d’un droit de tirage qui vous autorise à consommer une certaine quantité d’électricité. Naturellement, elle ne peut donc pas être supérieure à la puissance de raccordement. Lorsque vous dépassez la puissance souscrite, un système de disjoncteur est également prévu pour couper l’électricité.

Découvrez nos offres d'électricité verte* !
Sachez que toutes nos offres d’électricité sont vertes, sans engagement de durée *

Pour les particuliers, il existe quatre puissances électriques :

  • 3 kW : pour les petits logements où l’électricité ne sert pas à la production d’eau chaude ni au chauffage ;
  • 6 kW : c’est la puissance souscrite la plus répandue. Elle permet aux logements de taille moyenne de se chauffer à l’électricité, ou aux grands logements d’être équipés de nombreux appareils électriques sans se chauffer ou produire de l’eau chaude avec de l’électricité ;
  • 9 kW : c’est la puissance électrique des logements fonctionnant entièrement à l’électricité, du chauffage à l’eau chaude en passant par des équipements électriques énergivores ;
  • 12 kW : rares sont les particuliers qui demandent une telle puissance souscrite, mais elle est utile pour les grands ou très grands logements en tout-électrique ou dotés d’équipements tels qu’une piscine ou une pompe à chaleur.

Chaque puissance correspond à des besoins de consommation différents : prenez le temps de vous pencher sur vos habitudes et de relever la puissance de tous vos appareils électriques.

 

Changer sa puissance souscrite

Plusieurs situations peuvent nécessiter le changement de la puissance souscrite. Vous pouvez par exemple emménager dans un nouveau logement précédemment occupé par une personne qui consommait peu d’électricité, tandis que vous avez un four, un sèche-linge ou d’autres appareils énergivores. Ou bien vous vous êtes installé avec une certaine puissance souscrite, et avez depuis fait construire une piscine, agrandi la maison, acheté des appareils puissants... À l’inverse, vous pouvez avoir des besoins en électricité inférieurs à un occupant précédent ou à une précédente période, et donc avoir besoin de diminuer votre puissance souscrite. Il suffit d’en informer votre fournisseur d’électricité, qui contactera lui-même le gestionnaire du réseau électrique ENEDIS. L’organisme envoie ensuite un technicien sur rendez-vous. Le coût du changement de la puissance électrique varie selon s’il est nécessaire de changer le disjoncteur ou non.

 

La puissance souscrite a-t-elle un impact sur la facture d’électricité ?

La puissance souscrite, que vous avez sélectionnée et dont vous avez informé votre fournisseur d’énergie au moment de choisir une offre d’électricité, est une composante de la base fixe de votre facture d’électricité. Plus la puissance souscrite choisie est élevée, plus le coût de l’abonnement augmente. Cependant, il n’influence ni le prix de l’électricité ni celui des diverses taxes associées.