Tous nos conseils sur l'électricité

Comment éviter la surcharge de votre compteur électrique ?

Publié le

Tags de l'article

Une surcharge électrique peut endommager vos appareils électriques et votre installation globale. Aussi, pour protéger vos biens, mobiliers et immobiliers, il est préférable de vérifier votre protection contre les surcharges électriques afin d’éviter des dégâts importants et coûteux.

Le tableau électrique est le poste de commandement de tous vos circuits électriques 

Découvrez nos offres d'électricité verte* !

Sachez que toutes nos offres d’électricité sont vertes, sans engagement de durée *

Comment protéger votre installation électrique ?

La protection contre les surtensions électriques de vos appareils électroménagers et de votre installation en général est assurée par un disjoncteur général situé la plupart du temps sur votre tableau électrique. Ce tableau est le poste de commandement de tous vos circuits électriques, qu’il s’agisse du chauffage, des prises, de l’éclairage, ou des équipements multimédias et domotiques. C’est là que vous pouvez, en choisissant la position 0 (arrêt) ou I (marche) votre disjoncteur électrique, couper ou remettre le courant dans votre logement. Outre le disjoncteur triphasé ou monophasé, selon la puissance  de votre compteur électrique, votre tableau électrique doit contenir les éléments suivants : 

  • des disjoncteurs différentiels, qui protègent des circuits particuliers et ne coupent le courant que sur les appareils auxquels ils sont reliés (chauffe-eau, alarme, congélateur, etc.) 
  • un interrupteur différentiel en 30 milliampères, qui vous protège contre les électrocutions, car il coupe l’électricité dès que la différence de courant entre deux fils est supérieure à 30 mA
  • un parafoudre, qui coupe le courant si jamais la foudre tombe sur votre habitation ou sur le réseau électrique qui l’alimente
  • un contacteur pour le chauffe-eau, qui met en route cet appareil automatiquement dès le passage en heures creuses, si vous bénéficiez de ce type de contrat  
  • un télévariateur, qui centralise les commandes de tout le circuit d’éclairage

Comment vérifier la conformité de votre installation électrique ?

Vous faites construire ou rénover votre habitation ? Pensez à faire appel à un électricien habilité, pour l’installation de votre système électrique. Formé aux dernières exigences de sécurité, il veillera à ce que tout soit conforme aux normes. Si vous arrivez dans un nouveau logement et si les branchements vous paraissent hasardeux – sans compter que le courant ne cesse de sauter –, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour faire vérifier la conformité de votre installation électrique. Il vous indiquera les travaux à effectuer pour que votre installation électrique soit protégée contre les surtensions électriques. 

Choisissez bien la puissance de votre compteur et de votre contrat d’électricité

Si la puissance maximale de votre compteur électrique est inférieure à vos besoins, votre disjoncteur général risque de couper fréquemment. En effet, dès que la demande en puissance électrique est supérieure à la puissance de votre compteur, pour éviter la surcharge, votre disjoncteur passe sur la position 0 (arrêt). Et le seul moyen de rétablir le courant est de débrancher ou arrêter certains appareils ou moyens de chauffage électriques. Il est donc recommandé, au moment de votre emménagement, d’évaluer la puissance de compteur dont vous avez besoin, et en fonction de cela, de souscrire le contrat d’électricité qui vous convient le mieux.

Ces articles peuvent vous intéresser...