Tous nos conseils sur l'électricité

Comment raccorder un compteur électrique provisoire ?

Publié le

Tags de l'article

Vous avez besoin de faire raccorder un compteur électrique provisoire, le temps d’aménager votre terrain par exemple ? ENGIE vous explique les démarches à effectuer, les délais nécessaires et le coût de cette intervention. 

Commencez par contracter votre contrat d’électricité provisoire auprès du fournisseur de votre choix

Elec Weekend : -30% sur l'électricité le weekend

Bénéficiez d’une réduction de -30% sur l’électricité le weekend

Dans quels cas demander un raccordement électrique provisoire ?

Vous pouvez demander votre raccordement au réseau électrique provisoire pour couvrir les besoins énergétiques de vos travaux (ex. : construction ou rénovation d‘une dépendance sur votre terrain). Un compteur électrique provisoire peut aussi convenir pour les modes de vie « nomades ». Par exemple, pour alimenter temporairement votre caravane en électricité ou encore lors de l’installation d’une fête foraine, d’une foire… 

Bon à savoir

Vous pouvez aussi faire déplacer votre compteur électrique, s’il vous gêne durant les travaux de rénovation de votre appartement par exemple.

 

Deux grands types de raccordements provisoires au réseau électrique

Vous pouvez demander :

  • un branchement provisoire de courte durée (moins de 28 jours) : cela suffit généralement pour les travaux rapides ;
  • un raccordement provisoire de longue durée (entre 28 jours et 1 an) pour les gros chantiers.

Les prolongations sont possibles

Si votre chantier dure plus longtemps que prévu, vous pouvez demander la prolongation du raccordement de votre compteur électrique. Sachez toutefois qu’elle est rarement accordée au-delà d’un an, à moins d’avoir de solides motifs à faire valoir. 

Comment faire votre demande de branchement de compteur électrique provisoire ?

Les démarches ressemblent à celles effectuées pour la demande d’ouverture d'un compteur électrique « classique », à quelques détails près, notamment concernant les informations à fournir.

Commencez par contracter votre contrat d’électricité provisoire auprès du fournisseur de votre choix. Pour cela, vous devez lui indiquer :

  • l’adresse exacte pour le raccordement électrique
  • la puissance du compteur électrique provisoire souhaitée en kVA
  • les caractéristiques désirées pour le raccordement (monophasé ou triphasé )
  • les dates souhaitées pour le début et la fin du raccordement provisoire

Quelle puissance ?

Vous pourrez obtenir une puissance maximale de 36 kVA avec votre compteur provisoire, dit aussi compteur de chantier. Mais demandez une puissance inférieure selon vos besoins réels : vous ferez des économies d’énergie. Pour la déterminer, prenez conseil auprès des artisans en charge de vos travaux.

Généralement, votre fournisseur relaie ensuite votre demande au gestionnaire du réseau électrique. Dans 95 % des cas, il s’agit d’ENEDIS mais certaines communes font appel à une Entreprise Locale de Distribution (ELD). 

Quoi qu’il en soit, le gestionnaire du réseau peut ensuite vous contacter pour obtenir des informations complémentaires. Le plan de l’emplacement de votre chantier, par exemple, peut vous être demandé pour déterminer si une extension du réseau électrique est nécessaire ou non. 

Enfin, le gestionnaire vous envoie la convention de raccordement pour vos travaux. Vous devez la signer et la lui retourner.

 

A savoir

Vous préférez faire toutes les démarches vous-même ? Vous avez le droit de contacter directement ENEDIS ou l’EDL en charge du réseau électrique sur votre commune. Si nécessaire, votre mairie peut vous indiquer l’identité et les coordonnées du gestionnaire du réseau. Vous devrez communiquer à ce dernier le nom de votre fournisseur d’électricité.

Quels délais pour obtenir le raccordement de votre compteur électrique provisoire ?

Si le branchement de votre coffret électrique provisoire ne nécessite pas de travaux sur le réseau électrique, 10 jours ouvrés peuvent suffire. Ce délai court à partir de la réception de votre convention de raccordement signée.

Par contre, si des travaux d’extension sont nécessaires, les délais peuvent être plus longs. Comptez en moyenne 2 à 6 mois. Pour que votre chantier débute dans les temps, vous devez donc anticiper autant que possible votre demande.  

Quels tarifs pour le branchement d’un compteur électrique provisoire ?

Le coût de l’intervention est fixé par le gestionnaire du réseau électrique : le choix de votre fournisseur d’électricité n’a aucun impact. 

Si le raccordement du compteur électrique provisoire nécessite des travaux d’extension, ENEDIS établira un devis personnalisé qui, normalement, regroupera tous les frais de raccordement et de dé-raccordement au réseau.

Pour les branchements plus « simples », différentes prestations forfaitaires sont proposées. À titre indicatif, voici les tarifs de branchement* en fonction des cas :

  • sur terrain nu : 258,40 € TTC si vous n'ouvrez qu’un seul compteur provisoire. Comptez 155,04 € TTC pour une opération groupée. Le technicien se déplace alors pour ouvrir plusieurs compteurs en même temps;
  • sur terrain semi-équipé : 193, 06 € (un seul compteur) ou 115,83 € TTC pour une opération groupée;
  • sur terrain pré-équipé : 108, 70 € pour l’ouverture d’un seul compteur contre 65,23 € TTC pour l’ouverture de plusieurs compteurs.

Important

Soyez présent le jour où le technicien vient ouvrir votre compteur. Car s’il doit se déplacer une seconde fois, vous aurez des frais supplémentaires.

Vous ne payez pas d’abonnement avec un contrat d’électricité provisoire. Par contre, vous devez louer le compteur d’ENEDIS (le coût varie selon la puissance souscrite) et régler votre consommation à votre fournisseur.

Pour aller plus loin

Une fois les travaux terminés, vous pouvez demander le branchement d’un compteur électrique définitif. Comparez les contrats d’électricité (ex. : tarifs, service client, énergie verte ou non) avant de faire votre choix. Si vous hésitez, sachez que toutes les offres d’énergie sont sans engagement de durée. Vous pouvez donc changer d’avis à tout moment et opter pour un autre fournisseur, sans frais de résiliation.

*Source : ENEDIS

Ces articles peuvent vous intéresser...