Tous nos conseils sur l'électricité

Aménager son logement avec un compteur 3 kVA

Publié le

Tags de l'article

Si la puissance de votre compteur n’est pas votre première préoccupation, alors cet article est pour vous ! Bien choisir la puissance électrique de votre compteur est en effet une étape primordiale qui va satisfaire vos besoins en énergie et peut  aussi vous permettre de réduire votre facture. En France, la plus faible puissance qu’un compteur électrique est de 3 kilovoltampères (kVA). Mais pour quel type de logement est-elle conseillée ? Comment changer et déterminer la puissance de votre compteur ?

Mais déjà c’est quoi exactement la puissance d’un compteur électrique ?

On entend par puissance d’un compteur électrique sa capacité à faire fonctionner correctement plusieurs appareils électriques en même temps, à un instant T. Autrement dit, plus la puissance souscrite pour votre compteur électrique est élevée, plus vous pourrez brancher et utiliser plusieurs systèmes électriques concomitamment sans risquer de voir votre installation disjoncter. En France, il existe neuf paliers de puissance électrique : 3, 6, 9, 12, 15, 18, 24, 30 et 36 kVA, les puissances de 3, 6 et 9 kVA étant les plus fréquemment utilisées par les particuliers.

Ma conso : analysez vos consommations

Jusqu'à 8% d'économies d'énergie (*)

Zoom sur la puissance de raccordement Cette notion est différente de la puissance souscrite auprès de votre fournisseur d’électricité. Elle correspond en fait à la limite physique de votre installation électrique. Ce plafond est défini par le gestionnaire ENEDIS lors des travaux de raccordement du logement neuf au réseau national. La puissance souscrite ne pourra jamais excéder la puissance de raccordement.

Compteur 3 kVA : à quels logements s’adresse-t-il ?

Il s’agit de la plus petite puissance qu’un compteur de consommation électrique puisse afficher. L’installation d’un compteur 3 kVA ne peut être envisagée que si le cumul des différentes puissances électriques utilisées en même temps n’est pas susceptible de dépasser les 3 000 watts. Dans les faits, cette puissance est très vite atteinte puisqu’il suffit de connecter en même temps un convecteur électrique et un sèche-cheveux pour dépasser le seuil critique. Ce type de compteur est donc conseillé pour aménager les très petites surfaces :

  • les studios de moins de 25 m² situés en milieu urbain et disposant d’un système de chauffage électrique ;
  • les surfaces de moins de 50 m² non chauffées (chauffage et eau chaude sanitaire) à l’électricité.

Compteur 3 kVA : les spécificités tarifaires Le fait d’être équipé d’un compteur 3kVA ne vous permet pas de bénéficier de la tarification heures pleines/heures creuses comme cela peut être le cas avec les puissances supérieures. Seule l’option tarifaire de base est accessible pour ce type de compteur, mais vous pourrez quand même profiter d’un abonnement moins élevé.

Comment modifier la puissance de votre compteur électrique ?

Pour changer la puissance électrique de votre compteur, vous allez devoir effectuer une demande auprès de votre fournisseur d’électricité actuel. C’est lui qui se chargera de réaliser les démarches nécessaires et, notamment, de contacter le gestionnaire du réseau national ENEDIS. Un technicien devra alors se rendre chez vous afin de pouvoir intervenir sur votre installation, sauf si vous êtes équipé d’un nouveau compteur électrique Linky™. Cette opération est payante et vous sera facturée 37,18 €* s’il s’agit d’une opération « standard » réalisée pendant les jours ouvrés. Lorsque l’intervention du technicien requiert des modifications du disjoncteur et/ou du compteur électrique triphasé ou monophasé, la tarification est susceptible d’évoluer à la hausse puisque dans certains cas, le changement de puissance nécessite un changement de compteur. Le prix du compteur électrique est en effet un coût supplémentaire à votre charge.

 

Comment déterminer la puissance de votre compteur électrique ?

Le choix de la puissance électrique de votre compteur va influer directement sur le montant de votre abonnement. Il est donc essentiel d’opter pour la puissance la mieux adaptée à votre consommation réelle. Votre choix doit prendre en compte :

  • la surface de votre habitation ;
  • le mode de chauffage ;
  • les différents appareils électriques susceptibles d’être branchés (chauffe-eau, électroménager, luminaires…) ;
  • le type de raccordement au réseau : compteur triphasé ou compteur monophasé.

Si vous ne savez pas quel type de compteur choisir, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre fournisseur d’énergie. Chez ENGIE, nos techniciens sont là pour vous guider et vous aider à faire le choix le plus adéquat. Un changement de puissance constitue également l’occasion idéale pour profiter d’une offre la plus adaptée possible aux besoins de votre foyer et qui vous permette de suivre votre consommation d'énergie au quotidien.