Tous nos conseils sur l'électricité

Le prix de l'électricité en France et en Europe

Publié le

Vous n'êtes pas sans le savoir, le prix de l'électricité en France ne cesse d'augmenter… Alors comment est fixé ce prix ? Sur quels critères ? Existe-t-il des cas semblables en Europe ? Sommes-nous les consommateurs qui paient le moins pour l'électricité ? Vous saurez tout sur le prix de l'électricité en France et en Europe.

Prix de l'électricité : une facture simple et transparente qui varie en fonction des taxes

Commençons par le commencement : de quoi est réellement composée votre facture d'électricité ? Elle se divise en deux parties :

  • l'abonnement, un prix fixe mais variable selon l'offre à laquelle vous avez souscrit (qui dépend de la puissance du compteur, notamment) ;
  • le prix au kWh pour calculer le tarif de la consommation réelle d'électricité.

Alors d'où vient cette évolution annuelle de votre facture ? Il faut savoir que la Commission de régulation de l'énergie (CRE) a pour mission de donner son avis sur le prix de l'électricité, chaque année. Un simple avis finalement, puisque c'est l'État qui fixe le montant de la hausse ou de la baisse.

Découvrez nos offres d'électricité verte* !

Sachez que toutes nos offres d’électricité sont vertes, sans engagement de durée *

Comment est calculé le prix de l'électricité

Une petite addition et le tour est joué : l'État français ajoute les coûts de fourniture de l'énergie (approvisionnement, production et gestion commerciale) au coût d'acheminement de l'énergie (via les réseaux de transport et de distribution) avec les taxes diverses. Et tous les six mois, en janvier et en août, il ajoute à ce total une hausse comprise en moyenne entre 0 et 3 %. C'est ce qu'on appelle le tarif réglementé, basé essentiellement sur la production électrique des centrales nucléaires et des barrages hydrauliques. Cependant, le Parlement européen souhaite dans un avenir proche mettre fin à ce tarif réglementé, pour cause de concurrence déloyale et pour favoriser le développement des énergies renouvelables.

 

Une évolution du prix de l'électricité constante depuis l'ouverture du marché à la concurrence

Selon l'INSEE, le prix de l'électricité en France a augmenté de 30 % en dix ans, entre 2005 et 2016, et notamment depuis l'ouverture du marché à la concurrence et la loi NOME (nouvelle organisation du marché de l'électricité). Une facture qui s'annonce de plus en plus élevée dans les années à venir, à en croire la commission d'enquête du Sénat qui table sur une hausse de 50 % d'ici 2020, voire de 100 % d'ici 2023. Ces hausses sont notamment dues à l'entretien des installations électriques, des centrales nucléaires vieillissantes, du réseau d’acheminement, au développement des énergies vertes, sans oublier les différentes taxes.

 

Prix de l'électricité en Europe : quelle est la tendance ?

Les taxes ont un impact fort lorsqu’on fait une comparaison des prix de l'électricité entre la France et l’Europe. Si le prix du kilowattheure est en moyenne de 0,171 € TTC en France, contre 0,205 € au sein de l'Union européenne selon Eurostat, la France s'affiche pourtant au 16e rang des pays les moins chers, sur 28 États membres. Alors pourquoi une telle différence ? Tout simplement à cause des taxes qui pèsent un tiers du prix du kWh en France. L’Hexagone est donc loin derrière des pays comme la Bulgarie (0,1 €), la Lituanie, mais également des pays nordiques qui n'ont pas parié sur l'énergie nucléaire. La Belgique est le pays où l'électricité est la plus chère avec 0,28 € pour un kWh d'électricité.

 

Une forte évolution du prix de l'électricité due aux taxes en France

Selon l'Observatoire de l’industrie électrique, entre 2012 et 2016, la fiscalité du prix de l'électricité arrive au deuxième poste dans la facture électrique des Français à cause d'une croissance de plus de 40 %, quand le coût de la fourniture augmente de 2 % et celui de l'acheminement de 5 %. Alors, pour tenter d'amortir les hausses de taxes, pourquoi ne pas choisir un fournisseur d'énergie comme ENGIE qui propose soit des offres Elec Ajust* et Elec Weekend+** avec un prix du kWh fixe, mais révisable à la baisse pendant trois ans, soit une réduction de 30 % sur votre électricité verte tout au long du week-end.

* Elec Ajust : voir détails et conditions dans la fiche descriptive de l’offre Elec Ajust 3 ans : https://particuliers.engie.fr/content/dam/pdf/fiches-descriptives/fiche-descriptive-elec-ajust.pdf  Si vous souhaitez souscrire à Elec Ajust 2 ans, veuillez contacter le service client au 09 69 39 83 88. En souscrivant à une offre électricité à prix de marché, vous pourrez revenir à tout moment sans frais au tarif réglementé d’électricité, pour votre lieu de consommation, si vous en faites la demande. Prix hors évolution des impôts, taxes et contributions, de toute nature.

** Elec Week-end+ : Offre à prix de marché électricité Elec Weekend+ 1 an: Offre indexée sur le tarif réglementé soumise à conditions d’éligibilité: vous devez notamment disposer d’un smartphone et/ou tablette, ainsi que d’une box avec accès internet. Bénéficiez d’un prix du kWh HTT réduit de 30% du samedi 00h00 au dimanche 23h59, dans la limite d’un nombre de kWh le weekend précisé aux conditions particulières de vente selon la puissance souscrite et le type de comptage. Réduction applicable sur le prix du kWh HTT de l’offre pour un client en comptage simple ou sur le prix du kWh HTT des heures pleines de l’offre pour un client en comptage heures creuses/heures pleines. Prix hors évolution des impôts, taxes et contributions de toute nature. Voir détails et conditions sur www.elecweekendplus.fr. Offre de marché: En souscrivant à une offre à prix de marché, vous pourrez revenir à tout moment et sans frais au tarif réglementé d'électricité, pour votre lieu de consommation, si vous en faites la demande.