Tous nos conseils sur l'électricité

Eclairage sur le montage d’un panneau solaire

Publié le

Vous êtes décidé à passer au photovoltaïque ? Avant de grimper sur votre toit, il pourrait être utile de savoir comment se déroule le montage de panneaux solaires. Voici le mode d’emploi pour que votre électricité trouve toujours son chemin.

Montage des panneaux solaires en série ou en parallèle : que choisir ?

Estimez vos économies avec le solaire

Jusqu'à 600€ d'économies sur votre facture d'électricité *

Avant toute chose, nous tenons à vous rappeler que, même si vous rêvez de jouer les MacGyver (et nous vous comprenons), on ne s’improvise pas installateur de panneaux solaires. Il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel qualifié RGE pour vous aider. En plus, c’est une des conditions pour pouvoir bénéficier de la TVA à 10 % !

Avant le montage d’un panneau solaire : la checklist de l’installateur

L’une des premières choses à faire, c’est de vérifier que vous êtes OK sur tous les points suivants :

  • Le type de pose des panneaux : intégrés au bâti (c’est-à-dire qu’ils remplacent une partie des tuiles ou ardoises de votre toiture) ou non intégrés.
  • La place disponible sur votre toit.
  • La pente et l’orientation de votre toiture (idéalement inclinée à 30° et orientée plein sud).
  • L’absence d’ombres.
  • L’état de la charpente.
  • La capacité de la sous-construction à supporter les charges : pour cela, il faut prévoir un dimensionnement de panneaux solaires adapté à votre maison.
  • La présence d’une prise terre efficace.
  • La possibilité de faire passer des câbles facilement (pour relier les différents composants de votre installation solaire).

Montage des panneaux solaires en série ou en parallèle : que choisir ?

Quand vous (ou votre installateur) allez installer les panneaux sur votre toit, une question va se poser : comment les brancher les uns aux autres ? Trois options se présentent à vous :

  • Soit vous souhaitez une tension plus élevée (par exemple, passer de 12 à 24 volts) : dans ce cas, optez pour un montage des panneaux solaires en série. La borne « - » d’un panneau est reliée à la borne « + » du panneau suivant, ce qui permet d’additionner les voltages pour augmenter la tension. L’ampérage, lui, reste fixe.
  • Soit vous cherchez une intensité plus importante (en ampères) : dans ce cas, choisissez le montage en parallèle qui consiste à relier les bornes « + » des panneaux ensemble et les bornes « - » ensemble. Vous additionnerez ainsi les ampères et la tension restera identique.
  • Soit vous faites un mix des deux pour augmenter la puissance globale de votre installation.

Montage des cellules photovoltaïques : peut-on fabriquer ses propres panneaux solaires ?

A moins que vous ne soyez très bricoleur, ce n’est pas recommandé ! Le montage des cellules photovoltaïques entre elles pour créer un panneau nécessite en effet une grande expertise d’électricien et l’utilisation de technologies poussées (silicium polycristallin, monocristallin, amorphe…). Faites donc plutôt appel à votre installateur pour vous aider à choisir les bons panneaux !

Qu’en est-il du montage de panneaux solaires sur un camping-car ?

Il est tout à fait possible d’installer des panneaux solaires sur le toit de votre camping-car pour produire votre propre électricité. Il existe d’ailleurs des kits de montage de panneaux solaires pour camping-car incluant tous les composants nécessaires (panneaux, batterie, régulateur…). N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel pour vous aider à l’installer. Bon à savoir : quand viendra l’heure de choisir vos panneaux, optez pour des modèles équipés d’un tracker solaire. Ils pourront ainsi suivre le soleil au fil de vos déplacements, tels des tournesols.

Simulez vos économies solaires