Tous nos conseils sur l'électricité

Kit solaire : produisez et consommez votre propre électricité !

Publié le

Avec une planète qui compte de moins en moins de ressources fossiles, l’énergie solaire s’envisage chaque jour davantage comme une alternative « propre » pour produire de l’énergie. De là à installer des panneaux photovoltaïques chez soi ? Pourquoi pas, grâce au kit solaire !

Un kit solaire incluant des panneaux photovoltaïques vous permettra de bénéficier d’une énergie verte… et gratuite.

Estimez vos économies avec le solaire

Jusqu'à 600€ d'économies sur votre facture d'électricité *

Le kit solaire photovoltaïque, c’est pour qui ?

Vous avez une maison individuelle entièrement chauffée à l’électricité, avec un toit incliné à plus de 30 %, orienté sud et non ombragé ? Un kit solaire incluant des panneaux photovoltaïques vous permettra de bénéficier d’une énergie verte… et gratuite(1) ! Et même si vous habitez dans le Nord de la France, sachez que cette solution fonctionne quand même ! Seule la quantité d’énergie produite varie en fonction de la situation géographique (elle reste bien sûr maximale dans les zones les plus ensoleillées).

De quoi se compose un kit solaire ?

Il existe différents kits solaires. Les plus petits d’une puissance d’environ 500 Wc permettent de participer par exemple à l’alimentation de l’éclairage et du petit électroménager.  L’étude des besoins permet de déterminer la puissance la plus intéressante à installer. En règle générale,  l’installation comprend :

  • des panneaux photovoltaïques (n’hésitez pas à solliciter un professionnel pour définir la surface de panneaux nécessaires pour votre maison) ;
  • des câbles ;
  • un onduleur qui permet de convertir le courant continu produit par les panneaux en courant alternatif utilisé par vos appareils électriques ;
  • un système de supervision ;
  • un coffret de protection et un disjoncteur.

Comment ça fonctionne ?

Le principe d’un kit solaire en autoconsommation est simple. Le soleil apparaît ? Votre installation photovoltaïque entre en action et produit de l’électricité pour alimenter vos appareils électriques. Si vous produisez plus que vous consommez, les surplus de courant peuvent être absorbés par le réseau électrique, voire redirigés vers votre ballon d’eau chaude dans certains cas(2). Rien ne se perd, tout se… consomme !

Le saviez-vous ? Sans soleil, vous restez connecté au réseau électrique classique qui prend le relais et compense dès que nécessaire.

Dans tous les cas, vous y gagnez en :

  • réduisant votre facture énergétique ;
  • devenant producteur d’une énergie verte ;
  • valorisant votre patrimoine ;
  • réduisant votre dépendance au réseau électrique.

Des démarches simplifiées

Si votre kit solaire fonctionne en autoconsommation totale (sans vente du surplus d’électricité produit), vous devez simplement conclure une convention d’autoconsommation sans injection auprès d’Enedis. Pour cela, adressez votre demande via le portail en ligne de raccordement producteur d'électricité.

Faites tout de même attention à deux choses :

  • si la pose du kit solaire a nécessité une modification électrique de l’installation, vous devrez éventuellement faire une demande d’attestation de conformité visée par CONSUEL ;
  • si vous habitez près d’un monument historique ou dans un site protégé, vous devrez au préalable demander l’avis des architectes des Bâtiments de France.

 

Le kit solaire My Power by ENGIE

Vous êtes tentés par l’installation d’un kit solaire ? Nous vous proposons une offre packagée de 2,55kWc (10 panneaux, soit environ 17m²), pose comprise, à partir de 7 000 € TTC. A la clé ? Une économie annuelle pouvant aller jusqu’à 600 €(3) sur votre facture d’énergie.

Découvrez l'offre My Power by ENGIE

 

(1) Seule l’énergie produite par le soleil est gratuite. Cela n’inclut pas le coût du matériel, de la pose, etc.

(2) Cette solution de stockage via le ballon d’eau chaude est proposée par l’offre My Power by ENGIE.

(3) Le calcul des économies est réalisé à partir de données de production issues du site PVGis (prenant en compte l’inclinaison et l’orientation du toit), de données de consommation estimées grâce à la date de construction du logement et le nombre d’occupants (références obtenues avec le rapport RAGE 2014, ADEME) et d’un taux d’autoconsommation fixé à 90%. Le montant en euros est calculé en multipliant les kWh autoconsommés (production solaire multipliée par le taux d’autoconsommation) avec un prix du kWh fixé à
0,175€ pour les 10 prochaines années. Ce prix est défini sur base du tarif réglementé Heures Pleines 9kVA applicable au 1er août 2016 sur lequel est appliqué une augmentation de 2,5% par an sur les 10 prochaines années. Informations données à titre indicatif, qui ne tiennent pas compte des habitudes de consommation ni du contrat d’énergie souscrit.
Exemple pour 600€ d’économies / an : maison située dans la zone la plus ensoleillée de France, orientée plein sud, inclinaison du toit 30° par rapport à l’horizontal, logement construit avant 1948, surface de 100 m², composé de 4 personnes et puissance installée de 2,6kWc, soit 10 panneaux.

Ces articles peuvent vous intéresser ...

Toutes les actualités