Tous nos conseils sur l'électricité

L’énergie solaire : tout ce que vous devez savoir

Publié le

Tags de l'article

L’énergie solaire est synonyme d’écologie. Depuis les années 70 cette énergie verte a fortement évolué au point de devenir une technologie parfaitement mûre et maîtrisée. Au fil des années elle est devenue de plus en plus écologique et aujourd’hui c’est son aspect économique qui la propulse au premier rang des sources d’énergie alternatives. Pour que vous puissiez également profiter de ce bon plan, faites le tour du sujet avec ENGIE !

On peut miser sur le solaire comme l’énergie de l’avenir.....le futur à portée de.....panneaux.

Estimez vos économies avec le solaire

Jusqu'à 600€ d'économies sur votre facture d'électricité *

Energie solaire : définition

Le soleil est une source illimitée et abondante d’énergie. Depuis 5 milliard d’années il transforme les des atomes d’Hydrogène en atomes d’Hélium, libérant ainsi une quantité astronomique d’énergie. Cette énergie est abondante et disponible pour très longtemps ! En 1839, Antoine Becquerel a découvert que les matériaux semi-conducteurs transforment directement l’énergie solaire en électricité. C’est ce que l’on appelle l’effet photovoltaïque.

Les énergies fossiles se raréfient et le « virage vert » de l’énergie solaire est en train de révolutionner nos modes de production et de consommation énergétique. L’intérêt croissant pour cette forme d’énergie gratuite et écologique a permis de mettre en place divers systèmes pour l’exploiter. Voici les principaux :

Les principales technologies d’exploitation de l’énergie solaire

L’énergie solaire passive : gratuite, simple et efficace !

L’énergie solaire passive est exploitée depuis la nuit des temps. Elle consiste simplement à bien choisir l’orientation, l’architecture et les matériaux de son habitat. En exploitant au mieux ces paramètres, la maison absorbe de la chaleur de manière optimale. Si l’énergie solaire passive a été quelque peu négligée durant les dernières décennies, elle fait un retour en force avec les nouvelles normes de construction. Ce serait dommage de se passer d’une source de chaleur gratuite !

L’énergie solaire thermique : quèsaco ?

On peut utiliser l’énergie solaire pour chauffer son eau (chauffe-eau solaire) ou même pour cuisiner, grâce à un four solaire. Certains panneaux solaires utilisent exclusivement la chaleur solaire, on parle alors de solaire thermique. Concrètement, un liquide caloporteur est chauffé par l’énergie solaire et cette chaleur est acheminée sur un ballon d’eau chaude par exemple.  Le barbecue solaire est quant à lui plutôt destiné à épater vos amis !

L’énergie solaire photovoltaïque : le futur à portée de…panneaux ?

L’énergie solaire photovoltaïque consiste à transformer le rayonnement solaire en électricité. Ici ce n’est pas la chaleur qui est mise à contribution mais l’énergie elle-même du rayonnement solaire, c’est-à-dire les photons. Cela peut paraitre un peu complexe au premier abord mais c’est en fait relativement simple : les panneaux photovoltaïques sont composés de cellules. Ces cellules sont une superposition de deux couches de silicium. L’une des couches est chargée négativement, l’autre positivement. Lorsqu’un photon traverse les deux couches il crée une tension électrique. Il n’y a plus qu’à raccorder un fil à la borne positive et un à la borne négative et on peut exploiter cette électricité ! En gros le fonctionnement est identique à celui d’une pile.

Le photovoltaïque = l’énergie solaire

Lorsqu’on parle d’énergie solaire, c’est la plupart du temps au photovoltaïque que l’on fait allusion. En effet, dès lors que l’on produit de l’électricité, on peut tout faire avec. Cette électricité peut répondre à tous les besoins énergétiques de la maison. Le chauffe-eau solaire est pratique, mais l’électricité générée par un système photovoltaïque peut tout aussi bien alimenter un chauffe-eau électrique. Une maison bien orientée et bien isolée est un plus, mais là encore le photovoltaïque peut pallier à un manque de performance de l’énergie solaire passive. Qui peut le plus peut le moins !

Le photovoltaïque en fait toujours plus

Si l’énergie solaire est devenue synonyme d’énergie photovoltaïque, c’est principalement grâce aux avancées technologiques qui ont amélioré sa rentabilité. En effet le rendement des panneaux et leur qualité ont proportionnellement augmenté tandis que leurs prix ont baissé(1). Les installations sont plus performantes, plus simples, plus économiques. Regardons en détail ces divers facteurs qui ont démocratisé la pose de panneaux chez les particuliers.

Des panneaux solaires qui s’intègrent facilement

Aujourd’hui en tant que particulier vous avez un large choix dans la conception de votre installation photovoltaïque. Elle peut être posée au sol ou sur le toit. Généralement on l’installe sur une toiture. On peut l’y intégrer, ce qui est surtout intéressant lorsque l’on a un projet de rénovation. Il s’agit alors d’une intégration au bâti. Les tuiles solaires sont aussi une option, mais leur coût reste à ce jour relativement élevé. La solution la plus répandue et la plus économique : la simple fixation sur la toiture. Les panneaux sont simplement montés sur un châssis lui-même ancré à la toiture grâce à un système de rails et d’accroches. Deux avantages : on ne touche pas au bâti et les travaux de pose sont simples, l’air circule sous les panneaux ce qui améliore leur rendement.

Une installation solaire qui s’auto-amortit

D’un point de vue économique l’installation de panneaux solaires présente aussi un double avantage : on peut consommer tout ou partie de sa production d’électricité mais aussi la vendre. Au final ce sont des économies à tous les niveaux !

Bien sûr l’amortissement d’une installation dépend de plusieurs facteurs :

La zone d’ensoleillement

Selon la région, plus ou moins ensoleillée, la production sera plus ou moins importante. Pour évaluer combien vous pourriez économiser chaque année selon l’emplacement de votre maison, ENGIE vous propose son simulateur. En quelques clics vous obtenez une évaluation basée sur votre zone d’ensoleillement.

La performance du matériel et son prix

Le matériel le plus performant n’est pas forcément le plus économique. Le moins cher à l’achat n’est pas non plus un gage de rentabilité sur le long terme. Pour un amortissement optimal de son installation il faut opter pour la technologie qui offre le meilleur retour sur investissement. La performance du système est donc à mettre en perspective avec son prix et il faut projeter le tout sur la durée de vie de l’installation (environ 25 ans).  

L’énergie solaire pour ma maison ? Je fais comment ?

Vous souhaitez estimer ce que représenterait une installation d’un système photovoltaïque chez vous ? Nous venons d’évoquer les prix et l’amortissement, mais concrètement en chiffres ça donne quoi ? Quelles sont exactement les démarches.

Les prix d’une installation solaire pour maison

Pour chiffrer avec précision le coût d’une installation on prend en compte les frais liés à l’étude préalable de faisabilité, ceux de la pose et le prix du matériel ainsi que les coûts de travaux de raccordement. Selon l’INC(2), il faut compter entre 10.000€ et 12.000€ TTC pour un système classique produisant 3 kWc, pose comprise. Avec l’offre My Power, ENGIE vous propose l’installation d’un système complet produisant 2,6kWc pour 7 000€ TTC. Compétitif ! Cerise sur le gâteau, My Power peut vous faire économiser jusqu’à 600€ par an sur votre facture d’électricité si votre maison est située dans le sud de la France.

Les prix de vente de l’électricité

La vente d’une partie de votre production est largement facilitée grâce à la législation. EDF a en effet obligation d’acheter votre électricité à un tarif conventionné. On appelle cela EDF OA, pour Obligation d’Achat. L’un des aspects intéressants de l’OA, c’est que les revenus de cette vente sont exonérés d’impôts pour les installations de particuliers produisant moins de 3kWc et dotées d’au moins deux points de raccordement au réseau public. Pas de mauvaises surprises, de prix qui baissent ou de rachat qui s’arrête. Vous signez un contrat avec OA EDF et vous avez la garantie d’un tarif mensuellement renouvelé à la hausse pour une durée de 20 ans !

Les démarches

Une installation nécessite bien-sûr quelques démarches :

  • Une autorisation d’urbanisme pour une maison déjà construite ou un permis de construire lorsqu’il s’agit d’une construction.
  • Une demande de raccordement qui s’effectue auprès d’Enedis afin de pouvoir injecter son électricité sur le réseau.
  • La signature d’un contrat de vente de votre surplus d’électricité qui se conclut auprès d’EDF ou d’un opérateur concurrent.
  • Enfin un Consuel pour attester de la bonne conformité aux normes électriques de l’installation. Le passage du Consuel n’est pas encore obligatoire pour des installations en autoconsommation.

ENGIE vous accompagne tout au long de ce processus, vous avez ainsi la garantie de ne rien oublier et que tout soit formalisé dans les règles !

Les avantages de l’énergie solaire

Comme nous venons de le voir, installer sa propre centrale solaire chez soi est devenu relativement simple et abordable. Vous avez maintenant toutes les données en main pour apprécier l’aspect économique et pratique de l’énergie solaire à domicile. Un autre aspect qui est aussi un moteur pour beaucoup c’est le côté écologique du solaire. Le photovoltaïque est en effet à ce jour l’une des formes de production d’énergie les plus respectueuse de l’environnement. Exit les fausses idées sur la pollution des panneaux solaires. Leur fin de vie est prise en compte dès leur installation. Ils sont en effet recyclés par l’organisme PVCycle. Les panneaux solaires se recyclent très bien et génèrent très peu de déchets ultimes. Enfin, les fabricants font un effort constant pour développer des panneaux toujours plus recyclables.  

L’avenir de l’énergie solaire

La production d’énergie solaire est en pleine expansion et ce phénomène ne va cesser de se développer au cours des prochaines années. Les énergies fossiles se raréfient, l’Agence internationale de l’énergie estime ainsi que l’on a franchi le pic de production du pétrole conventionnel en 2006. Difficilement envisageable comme une solution durable, le nucléaire génère des déchets que l’on ne sait pas recycler. Par exemple : l’uranium 238 qui est radioactif durant 4,5 milliards d’années(3) ! La seule solution est pour le moment d’enterrer ces résidus, en attendant d’hypothétiques évolutions technologiques pour mieux les traiter. Les pollutions nucléaires liées à des accidents sur des réacteurs nous rappellent que la nocivité des carburants radioactifs reste le point faible de cette technologie.

Par contre le silicium est abondant sur terre. C’est même l’élément le plus présent après l’oxygène, de quoi fabriquer des panneaux ! Sur les dernières années, le prix de fabrication des panneaux a considérablement baissé, tandis que leurs rendements n’ont pas cessé de croitre. Entre 2008 et 2015 on estime ainsi que le coût des panneaux a baissé de 80% !

Au vu de tous ces éléments, on peut miser sur le solaire comme l’énergie de l’avenir.

Simulez vos économies solaires

(1) https://www.lesechos.fr/11/04/2014/LesEchos/21667-035-ECH_le-solaire--une-energie-deja-rentable.htm

(2) http://www.conso.net/content/les-panneaux-photovoltaiques-en-7-points

(3) http://www.consoglobe.com/duree-vie-dechets-nature-1386-cg